• 6. GAGNER DES AMES AVEC LE SAINT-ESPRIT

    6 – GAGNER DES AMES AVEC LE SAINT - ESPRIT  

     

    Texte : Jean 6:37-44

     

              Dans le domaine du témoignage et le travail d’évangélisation il y a plusieurs expériences particulièrement négatives qui peuvent empêcher le chrétien de réussir.

              âLe découragement

              âLa déception

              âLa frustration

              âLa culpabilité

              âLa crainte

     

              Nombreux sont ceux qui ne partagent pas leur foi à cause de mauvaises expériences passées ou la peur d’avoir à en vivre.

     

              Pour se libérer de ces fardeaux et tendre vers la réussite, deux choses sont

    Indispensables :

    1. Bien comprendre quel est le rôle du Saint-Esprit dans la conversion d’une âme
    2. Bien comprendre quel est notre rôle dans cette conversion.

     

    LE PROCESSUS DE LA CONVERSION

              Dans Jean 6:37 et 44 nous avons les 4 étapes de la conversion.

     

    1. « Tous ceux que le Père me donne» v37

              Le salut vient de Dieu. C’est Dieu qui fait un libre choix en ce qui concerne le salut d’un homme – Jean 15:16.

              Ceci est humainement difficile à comprendre et peut-être à accepter. C’est la grâce de

    Dieu … non méritée. Elle n’est pas un dû.

              Le mot que Paul utilise est « prédestiné » – Romain 8:29-30. Mais la « prédestination » dépend de « la prescience de Dieu ». Il connaît l’avenir et fait son choix en fonction de ce qu’il connaît nous concernant, notre réponse à sa grâce.

     

    1. Le Père attire la personne à Jésus v44

              Ayant fait son choix, le Saint-Esprit commence son œuvre dans le cœur et dans les pensées pour attirer la personne à Jésus. Il peut utiliser des circonstances, conduire à des rencontres et même intervenir surnaturellement.

     

    1. La personne doit « venir » à Jésus v37

              Elle est toujours libre d’accepter de venir à Christ ou de refuser. Elle engage sa responsabilité personnelle. Dieu respecte son libre arbitre. Pour l’amour du péché ou l’amour du monde la personne peut refuser ce que le Saint-Esprit fait dans son cœur.

              C’est l’étape de l’engagement de la foi et la repentance. L’éternité pour cette personne est l’enjeu.

                       

    1. Jésus la reçoit et lui accorde le salut v37

              La personne reçoit le pardon de ses péchés. Elle est réconciliée à Dieu et régénérée par le Saint-Esprit pour devenir une nouvelle créature en Christ – Tites 3:4-7 ; 2Corinthiens 5:17.

     

              Ces 4 étapes peuvent être clairement identifiées dans la conversion de chaque personne qui vient à Christ.

     

    LE ROLE DU SAINT-ESPRIT

              C’est ce qui se passe à l’intérieur de la personne au niveau du cœur et des pensées.

              Si nous essayons de faire ce travail à la place du Saint-Esprit le témoignage se passe mal

    et conduit à la frustration, la tension et parfois la rupture d’une bonne relation.

              Seul le Saint-Esprit peut attirer une personne à Jésus.

     

    NOTRE ROLE

              Acceptant que le salut vient de Dieu et pas de nous, nous avons deux responsabilités

    1. Découvrir dans quel cœur le Saint-Esprit agit
    2. Là où il y a des indications d’une œuvre du Saint-Esprit dans un cœur nous aidons la personne à comprendre le chemin du salut présenté dans la Bible.

              L’évangéliste n’est donc pas un commercial mais une sage-femme qui assiste à l’accouchement de l’enfant qui est dans le ventre de la femme enceinte.

     

    PIERRE ET CORNEILLE – Actes 10:1-8

              Corneille est un homme travaillé par le Saint-Esprit. Dieu allait l’attirer à Jésus en envoyant un ange pour qu’il entende l’Evangile par la bouche de Pierre.

              Pierre de son côté, le voyant dans la rue dans son uniforme militaire, ne soupçonne pas ce qui se passe en lui. A priori, Pierre ne serait pas bien disposé de témoigner à ce païen, envahisseur Romain.

              En croisant Pierre dans la rue, Corneille ne peut imaginer que cet homme, ancien pécheur, porte la réponse de Dieu pour sa vie.

              D’une façon spectaculaire, Dieu organise le rendez-vous et Corneille et toute sa maison se convertissent à Christ.

     

              Combien de Corneille croisons-nous dans la vie ?

    Combien de Corneille y-a-t-il dans notre immeuble, sur notre lieu de travail ?

     

             Le chrétien ne pourra jamais faire de quelqu’un « un Corneille », mais s’il découvre où il se trouve et accompagne l’œuvre du Saint-Esprit dans son cœur il verra de belles conversions à Christ.      

     

             Le témoignage ne sera plus jamais un fardeau parce qu’il sera devenu une passionnante aventure avec Dieu