• Accueil

    Hello World !

    Soyez les bienvenu

    Les communautés  Espace Foi  Sans Frontières

    AccueilEFSF SUR L ILE  

    Accueil

    Ile de la Réunion - Espace Foi Sans Frontières   CULTE/SERVICE OUEST

    CULTE  ce dimanche  10h avec le pasteur Vincent Esterman – Chapelle de l’Ermitage – Ruelle des Ajoncs - Musique live joyeuse et message motivant - Venez nous découvrir 
    Contact – 06 92 79 70 26   06 93 40 44 47 

    Accueil

    Accueil

     

     

    AccueilAccueil   SAINT-PIERRE 

    Espace Foi Sans Frontières, SUD.

    CULTE/SERVICE LE SAMEDI 18h30 

     145 Rue Augustin Archambaud Rond point des Balances - Derrière la boutique bio - GEM la vie

    Accueil

    SAINAT-PIERRE ETUDE BIBLIQUE LE MERCREDI 18h30 

     80 rue Marius et Ary Leblond L'eau vive, centre spirituel  

    « A la découverte de la Bible » par le pasteur Vincent Esterman  

    EFSF communication  06 93 404 447
    Restez connectés pour en savoir plus à http://vincent-esterman.eklablog.com/

    Accueil

     Les communautés Espace Foi Sans Frontières

      C’est leur histoire :  PASCALE    

    L’AMOUR EN HERITAGE

    Pascale est née à Saint-Denis, c’est la cadette d’une fratrie de quatre. Elevée dans le respect de la famille et de l’autre. Elle reçoit un héritage de ses parents et grand parents (le grand père paternel était  maire de Saint André au début du siècle ) ils sont soucieux de donner non  seulement beaucoup d’affection, d’amour, mais aussi cet  héritage culturel et intellectuel auquel la famille est très attaché et qui se perpétue de génération en génération.

    PROMENADE DES ANGLAIS 

    Pascale sera très marquée par son papa, un personnage haut en couleurs, une forte personnalité, l’un des premiers administrateurs créoles à la  réunion de la DDA. C’est un  scientifique, chef chimiste agronome et tous les 5 ans sa profession le conduit  avec la petite famille en métropole qui s’y établit pour une année … Et dans une bien belle région, la Côte d’ Azur. Pascale gardera un amour immense pour cette région qui n’a plus de secrets pour elle . L’odeur des champs de lavande, celui des marchés de Provence, le chant des cigales  resteront gravés en elle à jamais. Elle  habitera Nice, flânera sur la promenade des Anglais, sera fascinée par la baie des anges et l’arrière-pays niçois tellement typique,  passera  son bac  dans cette ville magnifique baignée de soleil et  y étudiera  la biologie.

     DES PARENTS MODELES  

    Elle a beaucoup d’affinités intellectuelles avec  son papa, son modèle et avec maman, on jardine, on cuisine, on tricote, on brode  elle veut apprendre, encore apprendre des  deux   … C’est une touche à tout, mais avec un  net penchant  pour la littérature.   

    C’est une jeune fille qui évolue dans un milieu aisé et très aimant,  introvertie, sensible, mais en souffrance … Elle rêve de fonder une famille  à l’image de la sienne. Elle est tellement  admiratives de ses parents. Elle  a une  réelle sensibilité spirituelle et fréquente l’église catholique, fait des neuvaines (prières de 9 jours) en cachette, reçoit des réponses, et ce   malgré les moqueries. Elle se souvient vers l’âge de  8/ 9 ans avoir pleuré en regardant le tabernacle et dire : Dieu je t’aime.

    Elle décroche un premier job dans un laboratoire -  au programme physique, chimie, bactériologie – (tout comme papa). Mais on lui décèle une allergie à l’ammoniaque. Elle doit  changer de voie et devient contrôleur en qualité alimentaire et industrielle, constamment sur le terrain, faisant appliquer les normes françaises et européennes. Elle exercera ce métier jusqu’à la retraite en 2003

    RIRES ET CHANSONS

    C’est à  St Denis a un concert de  Georges Moustaki en 1972 qu’elle encontre Jean –Louis   elle a 20 ans. C’est  un beau militaire. Il est dans l’armée de terre, mince, grand, magnifique. Coup de foudre réciproque par le rire !  Et ce sera des va et viens  entre les deux jeunes gens pendant 5 ans -  des écris – des silences, des écris et de nouveau des silences !!! Finalement il revient  et c’est le mariage en 1977. La vie semblait  alors un long fleuve tranquille …  Dieu était réellement présent pour Pascale et Jean-Louis satisfait de voir sa femme heureuse et rayonnante.

    SEISME

    Naitront 3 enfants, et tout va  très bien  jusqu’en 1980, la maman de Pascale s’éteint. C’est un séisme. Elle est emportée par un cancer foudroyant. Pascale porte tout avec son mari,     dont les enfants en bas âge ! Epuisement, dépression,  perturbations c’est du cahin-caha.  Tout est chaotique et bancal ! Elle n’arrive plus à prier sa vie spirituelle en prend un coup !

    UN PETIT TOUR CHEZ LE COIFFEUR ?

     Pour les dames il suffit parfois d’un petit tour chez le coiffeur  et le moral remonte d‘un cran ! C’est bien connu. Il se trouve que Pascale a un ami coiffeur, avec lequel elle  aime parler art et spiritualité. Ca ne va pas fort et elle décide d’aller lui dire bonjour et entre couleur, shampoing et brushing, s’en ouvre à lui, lui parle de son mal être, de sa vie de prière en chute libre.

    « Une dame dans le salon  peut  peut-être t’aider,  à  retrouver Dieu » lui dit-il  « c’est la première fois qu’elle vient ici, et son mari est pasteur … »  On l’apprendra plus tard , une amie de  la dame en question ,  la veille, avait reçu une vision pour elle, comme quoi Dieu allait l’utiliser -  « Cette dame m’attendait dira Pascale »  ! 

     Et entre elle deux ça fonctionne,  elles s’octroient quelques  rendez-vous ! Elles se voient, puis se revoient, et  Pascale participera à  des réunions  chez le coiffeur et son épouse et intègrera une église  dans  l’ouest – Elle recommence à prier, retrouve Dieu

    UNE PORTE S’OUVRE,  DERRIERE …  UNE VIE NOUVELLE   

    Lors  d’un culte en 2014 elle donne sa vie à Jésus. A l’instant même, elle est convaincue d’avoir trouvé une porte et que derrière cette porte il y a une nouvelle vie que seule la bible donne . C’est comme lorsqu’après un long voyage, on arrive à la maison  et ouf on pose ses .   Quel moment ! Que de  paix, de  joie, de  sourire …. « J’avais enfin trouvé la  lumière,  par laquelle Jésus éclaire une personne , cette réelle  lumière que je cherchais depuis si longtemps …  Au travers même de mes aquarelles (ma passion) je cherchais cette lumière. Je me souviens qu’à l’époque d’intense dépression, je dessinais la nuit, je peignais le jour  mettant des couleurs, beaucoup de couleurs et cherchant à ce qu’une lumière viennent s’installer sur la toile »  … « Jésus a mis de la couleur dans ma vie. Le puzzle s’est mis en place, tout y est »

    Et en juillet 2014 , c’est le baptême, dans le lagon. Aussitôt après, quelques tracasseries  interviennent de la part de certains membres de la famille : incompréhension totale . Pascale explique. C’est plus clair pour tout le monde. Tout rentre dans l’ordre. Son choix sera respecté.

    VA Y … FAIT UN ESSAI 

     L’église qu’elle fréquente rencontre des problèmes et elle  ferme -  Pascale est désorientée – que faire et ou aller ?  Elle commence à papillonner et d’aller d’église en église, elle visite, observe,  compare, mais à  chaque fois  le même sentiment, « je n’ai pas envie de m’y poser ».  Une dame enfin lui propose d’aller un dimanche découvrir Espace Foi Sans Frontières,  « c’est dans l’ouest à l’Ermitage … » Va y lui – dit-elle  « fait un essai et tu verras …. »  Pourquoi pas !

    Et un dimanche elle arrive !  Elle est tellement bien accueillie, c’était tellement joyeux et chaleureux cet accueil, dit -elle qu’elle se sent aussitôt à l’aise et  respectée. Elle est agréablement surprise aussi d’y rencontrer  la dame dont elle suivait les photos sur FB  ….Aussitôt elle remarque que  les gens s’appellent par leur prénom, il y a des hommes, des femmes, des familles,  des enfants et là encore il y a de la couleurs, toutes les couleurs, et une belle lumière  … C’est donc ouvert à tous pense-t-elle ! Quant à la prédication elle est transportée, c’est de qualité, clair, concis, profondeur et humour  réunis  !  « Je rends grâce pour  cette église ! »

    J’Y SUIS J’Y RESTE !

    Mari et enfants comprennent ses choix et les respectent -   C’est un grand plus, et à l’unanimité ils reconnaissent les changements en Pascale dans sa vie, les attitudes, le comportement, la santé qui s’améliore. Ses enfants et petits -enfants sont son plus grand bonheur -  Elle a soif de la parole de Dieu, étudie sans cesse, et trouve des  réponses à plein de questions « Oui j’ai trouvé mon église, et j’y suis, j’y reste ! »

    MERCI SAINT-ESPRIT

    Et de conclure « la notion d’harmonie dans la vie en général et d’équilibre - corps âme esprit-   a toujours été et reste très importante à mes yeux, bien que ce soit du boulot pour y arriver !!!! En tout cas j’ai une paix surnaturelle en moi, si je suis en soucis, je prie, et une vraie sérénité  m’est donnée assez vite …Encore les bénéfices de ma conversion  et qui font  dire à ma famille et amis : en tout cas toi tu vas bien tu es  transformée !   

    « Le baptême du Saint Esprit y est pour quelque chose, c’est un cadeau inestimable que j’ai reçu, seule un soir de novembre 2017, dans ma chambre, alors que je priais à genoux et qui me donne de la puissance dans la prière et permet de me ressourcer très vite…  ce même soir et  en continuant à prier j'ai parlé en langue ! Très émue j’ai élevé la voix  longtemps, très longtemps et même sur ma véranda … depuis c 'est tous les jours,  »  

    Merci Pascale.  Propos recueillis par Chantal Villageon

    Contact : 
    Pasteur Vincent Esterman 06 92 79 7 0 26

    EFSF/Communication (Chantal.V) 06 93 40 44 47
    http://espacefoisansfrontieres.eklablog.com/

    foisansfrontieresinfo@gmail.com

    Facebook – pasteur vincent esterman

     Soyez les bienvenus

     

     Soyez les bienvenus

     

     

      Les Communautés Espace Foi Sans Frontières.On me parle souvent de l’accueil qui existe au sein de nos assemblées Espace Foi Sans Frontières. Il est très possible de sous-estimer son importance dans une église. Ce terme « l’accueil », à priori, ne porte pas le même poids spirituel que des termes comme l’adoration, l’onction, la puissance, la Parole de Dieu etc. Parler de l’accueil pourrait donner l’impression d’une qualité humaine à la portée de tous, chrétiens et non chrétiens, style « Il sont des gens sympas ».
    Mais L’ACCUEIL AU SEIN D’UNE EGLISE REFLETE TOUTE SA QUALITE SPIRITUELLE. En un mot…l’amour. Est-ce que nous chrétiens, nous aimons les gens?
    IL Y A DEUX EXTREMES: 
    l’un c’est une église « cercle fermée ». Un visiteur peut assister mais pour pénétrer au coeur de l’assemblée il faut des années et beaucoup de persévérance. Il doit partir à l’assaut d’une forteresse!
    Et il y a une église « auberge espagnole ». Un visiteur arrive et se croit tout permis. IL MANQUE DE RESPECT POUR LA CULTURE DE L’EGLISE, SON FONCTIONNEMENT ET SON EXPRESSION.

    Je pense à une dame venue d’une autre église à Paris qui, au moment de la louange, a voulu nous entrainer dans une farandole! J’ai dû gentiment lui dire à la fin du culte 
    « Madame, vous n’êtes pas chez vous ici, vous êtes chez nous ». Dans sa façon chrétienne simpliste de voir les choses, elle a été surprise.

    Paul nous parle de l’accueil dans une église dans Romains 15:7 « Accueillez-vous donc les uns les autres, comme Christ vous a accueillis, pour la gloire de Dieu ».
    Si la référence de l’accueil dans une église est « comme Christ vous a accueilli » alors concrètement comment accueillir les personnes qui participent à nos réunions?

    Voici quelques principes pour nous guider.
    1. Nous accueillons personnellement et avec joie, tout le monde…MEME CEUX AVEC QUI, AU PREMIER CONTACT, C’EST UN PEU DIFFICILE.
    2. Nous croyons à la bonne foi de chaque personne.
    3. Nous voulons connaître chaque personne nouvelle et comprendre son parcours personnel sans jugements.
    4. Nous sommes patients avec chaque personne, lui laissant le temps de s’intégrer à son rythme au sein de l’église.
    5. Nous nous attendons à voir chez la personne une capacité d’adaptation à la communauté pour le « vivre ensemble » harmonieux. C’EST A LA PERSONNE DE MONTRER QU’ELLE PEUT S’ADAPTER ET NON A LA COMMUNAUTÉ DE LA SUBIR.
    6. Nous cherchons chez la personne le respect pour les dirigeants, la joie de partager des moments de convivialité, un parler positif et encourageant. Il est difficile d’accueillir des personnes critiques car l’amour au sein d’une église doit être protégé, préservé.
    7. Nous comprenons que certains n’arriveront pas à s’adapter à une communauté et ne trouveront pas leur place dans la durée au sein de celle-ci. Notre amour pour la personne et notre bienveillance envers elles restent entier mais ne pourront s’exprimer qu’occasionnellement.

    Il est bon de se rappeler qu’une communauté n’est pas un public venue pour un match de foot. C’EST UN PRIVILEGE QUE DIEU NOUS ACCORDE DE FAIRE PARTIE D’UNE BONNE ET BELLE EGLISE.
    Cette qualité d’accueil, cet amour, nous voulons le voir s’exprimer dans nos cultes Espace Foi Sans Frontières ce weekend, A ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l’amour les uns pour les autres. ». (Jean 13:35). Attendons-nous à des cultes puissants et bénis ce weekend.

    Toujours à votre écoute au 06 92 79 70 26

    Soyez les bienvenus

    Ile de la Réunion Les communautés Espace Foi Sans Frontières

    C’est leur histoire :  FLORISKA

    Soyez les bienvenus

      AUJOURD’HUI   

    Floriska  ne voulait pas témoigner …. « Pas pour l’instant,  je ne suis pas prête, on verra plus tard »  Mais Dieu parle. Et ce mercredi là , dans le cadre d’une étude biblique à Saint-Pierre que conduit le pasteur Vincent Esterman, il lui a parlé au travers d’une parabole … Oui, c’est vrai, souvent , on reporte, on temporise, on repousse ses engagements, on veut tout simplement choisir son moment,  imposer sa volonté  MAIS , Jésus dit NON ! N’a-t-il pas dit a Zachée, « C’est aujourd’hui » et au brigand repenti sur la croix , il a prononcé ce même « Aujourd’hui » et en Luc 9:60 Jésus dit, « Laisse les morts ensevelir leurs morts, et toi, VA ANNONCER LE ROYAUME DE DIEU ».

    C’est AUJOURD’HUI que l’Evangile doit être annoncé et Floriska l’a compris, brusquement, en cet instant. Le mot aujourd’hui a cogné encore et encore dans sa tête, oui dit-elle, «Il  y avait urgence, je devais témoigner, je devais partager et  dire ce que Dieu a fait et fait encore  pour moi AUJOURD’HUI »….

    VERS UN AVENIR MEILLEUR

    L’enfance n’a pas été brillante, mais plutôt  difficile – Mère décédée quand elle avait 8 ans, son frère 10 - Une décision générale familiale est prise, on ne lui demande pas son avis,  on prépare son paquetage, et elle est envoyée en métropole à Poitiers, chez une tante   – Déchirure pour la petite fille  …et  ce sera 10 ans de calvaire. La tante crie, hurle, l’insulte  - Enfance et adolescence, en mode survie - sans vraiment comprendre ce monde cruel qui l’entoure. (Digne d’un roman de Charles Dickens). Floriska dès ses 18ans s’enfuie. Retour à l’ile de la Réunion - Elle retrouve son frère, son père, deux tantes,  mais pas vraiment de liens familiaux, ces derniers paraissent rompus…Cela s’arrangera un peu plus tard ….

      SEULE MAIS PAS ABANDONNEE  

    C’est impératif, elle doit travailler et elle trouve un poste dans la vente -  « Et c’est parti pour 16 ans » dit-elle « avec de gros épisodes dépressifs, et des addictions diverses (alcool, drogue, tabac, boulimie ) une vie dévastée et vécue dans l’inconscience  et l’impossibilité de créer des liens… »,  « Seule dans le monde, certes avec cette impossibilité d’avoir des relations, mais  j’avais toujours cette conviction que je n’étais pas abandonnée, car Jésus était là et une pensée lancinante de ma grand-mère  …dans ces moment-là, Jésus était mon père, mon frère, mon ami, il était, il est tout pour moi »

     DECLIC 

    A 35 ans  elle découvre la bible, arrête soudainement de fumer du jour au lendemain -  « C’est un miracle » dit-elle et rajoute « Aussitôt  je le clame à tout le monde - C’est Jésus qui m’ma délivrée, c’est Jésus qui m’a guérie….C’est un miracle. Je fumais un paquet par jour de cigarettes ce n’est pas rien … C’était le début d’une reconstruction, d’un cheminement, la recherche d’un comment donner du sens à ma vie   »…« Premiers pas : un retour vers la famille, mais c’est o combien difficile »,  « Mon père a toujours eu du mal à aimer -  Pour mon frère c’est douloureux aussi à cause du passé qui ressurgit …», « Et c’est la rechute – nouvelle dépression, incapacité de travailler, de penser, de faire face et je reste centrée sur le passé -  J’ai besoin de comprendre … »

      APRES LA PLUIE LE BEAU TEMPS  

    Et  puis peu à peu tout s’apaise le calme revient – Elle chemine avec Jésus , et c’est voir des miracles au quotidien qui comble son cœur …comme celui qu’elle observe dans le changement de comportement de son papa,  dont elle s’occupe régulièrement, dans l’arrêt de ses addictions, dans la force qu’il lui donne de continuer  jusqu’à devenir assez solide pour pouvoir aider les autres à son tour.

     BIENVENUE A EFSF  

    Pour Floriska, c’est une nouvelle vie, avec un regard neuf… Vélo, marche, baignade en mer, découverte de la nature, amour pour les animaux, tous les animaux . C’est par le biais d’une relation qu’elle  a découvert la Communauté Espace Foi Sans Frontières  il y a tout juste un an , elle se joint à nous , participe à une réunion, puis deux, puis trois jusqu’à venir régulièrement en semaine aux études bibliques,  le samedi soir au culte dans le sud, et dans l’ouest,  lors de matinée spéciale.

    Floriska  a le sourire AUJOURD’HUI et des objectifs…  notamment celui d’une  reconversion professionnelle, dans le bien être, puis l’envie de fonder une famille, de nouer des relations ….. et Jésus s’occupe de tout ça, elle en est convaincue, mais ce sera en son temps à lui.

    Merci Floriska.  Propos recueillis par Chantal Villageon

    DR Publié avec autorisation et après validation

     

    Soyez les bienvenus

    Ile de la Réunion

    Les communautés Espace Foi Sans Frontières

    C’est leur histoire :  Pierre

    Pierre est un passionné, un passionné d’histoire …. (entre autres).  Et c’est ainsi que démarre l’interview :   Je cite « La Seconde Guerre mondiale, par son extrême violence, ses persécutions inhumaines, sa durée et son bilan humain a marqué le XXème siècle, devenant le conflit le plus meurtrier de l'histoire. ce conflit armé le plus vaste que l’humanité ait connu, mobilisant plus de 100 millions de combattants … et quant au débarquement sur les plages de Normandie …. »  STOP Pierre  !!!!  

    Du débarquement allié en Normandie  Pierre pourrait en parler pendant des heures – incollable, imbattable sur le sujet (et sur tant d’autres)  il  était bien parti pour me faire revivre ce débarquement  en détail ! Il faut dire aussi que c’est cette terre de Normandie qui l’a vu naître à la fin de la guerre… Mais la période 1939/1945 n’était pas le sujet du jour … C’est de  Pierre que nous voulons parler et de sa rencontre avec Dieu .

    BADENBADEN/MARRAKECH

    Nous sommes fin décembre 1944,  et Pierre  pousse son premier cri .  Le papa est gendarme,  la maman au foyer, Il sera fils unique. Le petit Pierre a six mois lorsque  le papa est muté en  Allemagne direction Baden-Baden. L’allemand sera sa langue maternelle … A l’âge de 5 ans, nouvelle mutation pour le papa et la famille part pour l’Afrique du nord : Marrakech !  Il sera scolarisé à l’école française jusqu’à la sixième, suit les cours du conservatoire de musique, où il brille au niveau du piano ….(dans les années 1970 il sera pianiste dans  l’orchestre régional de la gendarmerie Rhône /Alpes -  animera des soirées et fera danser dans les petits bals du samedi soir Auvergnats et Savoyards)  …  En  1956  le Maroc accède à l’indépendance ,  il faut penser au  retour  en  France  et en 1957 la famille plie de nouveau bagage !  Dommage la vie sous le soleil marocain, au pied des montagnes de l'Atlas, plaisait bien à Pierre …    

     MAIS D'AVENTURE EN AVENTURE,   DE PORT EN PORT…

    De retour en France c’est le lycée technique de Rouen qui l’attend et à 17 ans il rentre à l’école de formation aéronautique navale de Rochefort – Il devient  quartier maître - des voyages, des voyages et encore des voyages, il navigue sur tous les océans du monde, et embarque même à bord  du  porte-avions Foch ….

    Puis après son  mariage il abandonne la marine, devient gendarme  …. (cf. Témoignage de Monique) .  Et les anecdotes de  cette période foisonnent -  (cf . l’épisode de Jacques Mesrine ennemi public numéro 1,   réputé comme tueur de flic lequel arrive sur un contrôle de Gendarmerie à Orbec, où Pierre était en poste - le célèbre bandit  tire 11 balles de calibre 45, sur son collègue qui par miracle en sort indemne , s'en est suivi durant  trois jours  des  opérations  menées  sans gilet pare-balles pour fouiller granges, fermes, bâtiments où  des gens disaient avoir vu des hommes suspects …. ce genre de chasse  dit-il  est plus stressante que celle aux lapins)

    MULTIPLES CASQUETTES

    Puis Pierre décide de se présenter aux législatives, c’est du jamais vu, il est le premier gendarme à agir de la sorte … un différend avec la hiérarchie éclate, les médias  monte l’affaire en épingle, ça fait  du bruit et  aussi  la une des journaux ….La hiérarchie est désavouée par le gouvernement, jusqu’à l’éviction du directeur de la gendarmerie sur décision ministérielle … Pierre devient encombrant !  L’ambiance est difficile, Il demande une mutation pour l’Outre-mer , c’est accepté en 15 jours  et ce sera La Réunion ! …  et dans les couloirs on entend hourra il dégage !  Nouvelle vie sous le soleil  il fait valoir ses droits à la retraite  (il a 37 ans) et se lance dans différentes entreprises   -  Avec Pierre les projets  ne manquent pas !  Constructeur de maisons à Saint Paul, commerçant à Saint-Denis, correspondant de la préfecture de Mayotte, adjoint au maire, se lance dans la restauration, ouvre un restaurant à l’Ermitage etc. etc . Il  n’avait jamais fait tout ça… et tout réussit-  Il en est persuadé maintenant : Dieu était aux commandes

    RETOUR EN NORMANDIE

    Puis il retourne avec son épouse en métropole la Normandie les accueille ! Pierre  s’occupera d’une société archéologique, participe à des fouilles avec l’INRAP , (Institut national de recherches archéologiques préventive  ) produit quelques écrits sur le sujet, se passionne  de plus en plus pour l’histoire  

    3000 TABLEAUX VENDUS

    C’est une période florissante, une période bénie - Ils exploitent leur talent d’artistes/peintres   et vivent de leur passion, alors que pour la plupart des peintres , c’est souvent une vie de misère, pour Pierre et Monique c’est la prospérité. Ça marche fort-  Ce qu’ils prennent pour leur bonne étoile, en fait ils comprendront plus tard, que c’est Dieu qui a une main bienveillante sur  leur vie - Dieu les cherche et veut les attirer à lui ! Plus de 3000 tableaux vendus, ils courent les  galeries, les expos, participent à des salons, du nord au  sud ils sillonnent la France et vendent, vendent, vendent, et gagnent des prix -   un tableau partira même aux Etats unis. L’acheteur ?  Il n’est autre que le médecin de Bill Clinton -

    TEMOINS DANS LE MONDE  

    C’est alors que par l’intermédiaire d’amis le couple rencontre  «  Les hommes d’affaires du plein évangile » (Une association qui  rassemble des chrétiens de toutes origines religieuses et socio-professionnelles, engagés dans la vie active et sociale  et qui témoignent de l’action de Dieu dans leur vie . Aujourd’hui Témoins dans le monde   … Ces hommes et ces femmes, sont pour la plupart engagés dans leurs églises respectives, témoignant ensemble, dans le respect de leurs différences, de la réalité de l'action de Dieu dans leur vie.  Le  président  rend visite à Pierre et Monique,  et  ce monsieur pose la question à Pierre « voudrais-tu donner ta vie à Jésus » ?  Et  Pierre  dit oui sur le champ.  Pierre et Monique n’intégreront pas une église en Normandie, mais assisteront aux réunions publiques proposées par l’association une fois par mois.

    CINQ ANS SANS EGLISE

     Puis c’est de nouveau un  retour à la Réunion avec le projet de rejoindre  Madagascar pour évangéliser -  ( un projet qui  habite leur cœur encore aujourd’hui)  …  ils rejoignent une église baptiste dans l’ouest, s’investissent, Pierre est diacre ….et se font baptiser tous deux dans le lagon à l’Ermitage en 2007 … jusqu’au  jour où  une scission intervient au sein de l’église  …  ils quittent  leur assemblée font quelques tentatives ici et là non concluantes et ils seront sans église pendant 5 ans   ….  Et pour  Pierre c’est terminé il ne faut plus lui parler ni d’église, ni de pasteur, ni de chrétiens   …. Il vivra sa foi chez lui – Lira sa bible chez lui … Jusqu’au jour où  il finit par accepter une invitation, déclinée à plusieurs reprises. Mais il y va comme il dit «  A reculons » et  il le soulignera  plus tard, « certainement poussé par le  Saint-Esprit »

    UNE APPROCHE INTERESSANTE

    Tous ceux présents ce soir-là, s’en souviennent encore  de cette soirée à Saint-Leu … Il reconnait «  J’étais d’une humeur exécrable, contrarié avant de venir par différentes choses,  je suis arrivé, bien remonté et  avec des à priori »… «  Je me souviens avoir prévenu de suite, lors des présentations  que j’étais un pénible , et  laissant sous - entendre, que rien ni personne n’y changerait rien  »  … « Mais  plus la réunion avançait, plus  j’appréciais l’approche  spirituelle intéressante de Vincent, le pasteur qui conduisait cette réunion.  En fait, je ne  l’avouerai pas de suite, mais j’écoutais et cela me convenait, il y avait quelque chose de différent dans le discours et  je pensais il est possible que  je donne suite ! ».  

    « Finalement quand on est avec Jésus  et qu’on doit prendre une direction  Jésus nous susurre à l’oreille va y ! C’était le cas ce soir- là ! »

    « Pas toujours simple de faire des choix, de prendre une direction plutôt qu’une autre, d’aller par-là, plutôt que par-là ! On  aimerait  tellement connaitre  comment est le chemin un peu plus loin, mais on ne voit pas  très loin, et plus loin encore c’est le futur, Dieu le connait ce futur, le chemin est tracé. Il a notre avenir entre ses mains » …

    « Et depuis ce fameux  lundi soir,  ça fonctionne très bien -  Dimanche après dimanche, des choses  se passent  des vies sont sauvées et c’est ce qui me plait »   …

    DES  BENEDICTIONS  CHAQUE JOUR

    Les différentes orientations,  que j’ai prises, pouvaient paraître hasardeuses, comme celle de la voie  d’artiste peintre, qui  bien souvent est synonyme  de  « cruelles déceptions »  -  Nous avons été bénis, Monique et moi sur ce chemin très risqué, avec Dieu c’est régulier, pour le plus grand  plaisir de notre banquier, qui  à l’époque  nous avait accordés un prêt immobilier au vu de notre bilan » … « Je prends  conscience que Dieu est présent à tous moments avec nous, et pas seulement lors des réunions entre chrétiens, les bénédictions c’est chaque jour, et  une place de choix doit lui être donnée dans notre vie, notamment en décidant de le servir, et c’est ce que nous faisons  dans notre assemblée, aux côtés du pasteur  aujourd’hui »  … « Je fais de la bible mes délices, en écoutant Chopin et Liszt , et si Jésus est mon sauveur , mon héro c’est Elie , quel modèle de foi »

     

    Et Pierre de conclure  « J’ai toujours des projets plein la tête, certains ne demandent qu’à aboutir. C’est en bonne voie. Je sais que Dieu est encore à l’œuvre. D’autres tranches de vie sont devant  et j’ai toujours  dans le cœur cette ambition, ce même désir qui ne m’a jamais quitté celui d’aller évangéliser Madagascar.

    Merci Pierre de nouvelles pages sont à écrire !

    Propos  recueillis par Chantal Villageon

    Contact : Pasteur Vincent Esterman 06 92 79 7 0 26

    Suivez-nous sur http://vincent-esterman.eklablog.com/
    http://espacefoisansfrontieres.eklablog.com/

    EFSF Communication Chantal V. 06 93 40 44 47

    Facebook – pasteur vincent esterman

      Accueil

     

     

     

    Les Communautés Espace Foi Sans Frontières - Bonjour à tous - Réfléchissons ensemble - Paul prie pour le perfectionnement des Corinthiens et il les exhorte à se perfectionner ( 2 Corinthiens v 9 et 11). 

    Le mot traduit « perfectionner » ne signifie pas un état sans imperfection, ni faiblesse. Il a le sens de ramener à la MATURITÉ par la progression spirituelle. Il veut voir des enfants spirituels devenir des hommes faits en Christ. 
    Ce même mot est utilisé pour remettre des jointures désarticulées, remettre les choses à leur juste place.
    Ce même mot est utilisé pour réparer des filets de pêche (Matthieu 4:21). La maturité chrétienne implique également la pêche aux hommes. 
    Quelqu’un qui a atteint le perfectionnement est quelqu’un qui est en train de réaliser son destin assigné par Dieu ayant un caractère façonné par Dieu pour l’accomplir.
    Est-ce que l’Esprit de Christ rayonne dans nos vies ? Un examen personnel honnête le révélera.

    Belle journée à tous 
    Toujours à votre écoute aux 06 92 79 70 26

    Accueil

     

    Les Communautés Espace Foi Sans Frontières - SUD - C'est ce Samedi 18h30 SAINT-PIERRE,145 Rue Augustin Archambaud Rond point des Balances (AUCHAN CASERNES) Derrière la boutique BIO GEM la vie – ON VOUS INVITE 
    Contact : Pasteur Fred Chari 
    06 . 93 . 331 . 365
    Suivez-nous sur 
    http://vincent-esterman.eklablog.com/
    http://espacefoisansfrontieres.eklablog.com/

    Accueil

     

    Accueil

     

    TEMOIGNAGE

    Ile de la Réunion

    Les communautés Espace Foi Sans Frontières

    C’est leur histoire :  MONIQUE 

    Monique 2018

    En gastronomie, l’expression préférée de Monique, c’est  « ON PASSE A TABLE »  Oui en bonne normande elle aime les plaisirs de la table, elle  aime  la bonne chère comme on dit  …. C’est-à-dire bien manger -  et plus il y a de crème, plus elle est contente !   

    Elle est née à  Trouville  une sympathique Station balnéaire de la Côte fleurie, à deux heures de Paris, Trouville doit sa réputation  dit-elle  au charme de son port de pêche, à la beauté de sa longue plage et son marché typique ….  La petite Monique voit le jour en 1947, c’est le temps difficile de l’après-guerre. La maman employée de maison, est mère célibataire,  le papa un marin  ne  reconnait pas  l’enfant et il met bien vite les voiles, c’est le cas de le dire !   Pour l’époque la vie d’une fille mère n’était pas facile –  donc dès sa naissance, Monique est confiée à  la grand-mère  – Puis  la maman se marie et  récupère sa fille, Monique a 7 ans –

    DE L’USINE A LA FONCTION PUBLIQUE

    La scolarité s’effectue dans de bonnes conditions bien qu’allant  d’école en école pour  cause de déménagements - A la fin de sa troisième, elle  a 15 ans et rentre à l’usine – une usine de chapellerie, elle est  ouvrière effilocheuse.  Elle n’a pas le choix …. la paie rentre à  la maison , les parents sont contents … elle contribue à « faire bouillir la marmite » … Puis  surs la recommandation de quelqu’un elle quitte l’usine et entre dans la fonction publique, au trésor public et devient fonctionnaire – l’avenir selon elle est assurée !

    La toute jeune fille aimerait sortir, mais pas question -  Aucune sortie  - Monique est brimée, elle  rêve de bal, rêve d’aller danser, rêve de cinéma et de surprises partie ! Elle n’aura jamais sa première boum !  N’a pas eu de jeunesse  - Beau-père oblige   

    MON BEAU MARIN

    C’est  par l’intermédiaire de  ses  copines de bureau qu’elle rencontre son futur mari – un marin, - il a  belle allure, de la prestance comme elle dit, et elle est subjuguée … et puis il est en habit et elle tombe sous le charme de l’uniforme impeccable ! Quelques regards échangés …  mais le beau jeune homme vogue de port en port  ….et c’est  d’Italie , depuis Capri  où il fait escale, qu’il envoie une carte postale  à l’attention des demoiselles du bureau … Oui, mais avec un léger sous- entendu pour Monique ! De retour de l’ile  paradisiaque connue pour sa beauté , les deux jeunes gens commencent  à  se fréquenter (en cachette)  –  Autrement dit,  il démarre une relation régulière  « On parle, on marche, on se tient la main ! » se  souvient-elle  et c’est le début d’une belle histoire  - Le  marin et sa belle  se marient le 7 janvier  1967  malgré l’opposition de  la famille qui ne voit pas ce mariage d’un bon œil - mariage discret . 

    En 1968 la jeune épouse échappe de justesse au veuvage -  le  « mari, marin »  (rescapé d’une mission aérienne) quitte l’uniforme pour en endosser un autre celui de gendarme 

    METROPOLE/REUNION - REUNION/ METROPOLE

    Et puis s’instaurent des vas et viens, des allers/retours,  entre la Métropole et l’ile  de la  Réunion –  2 fils naitront  à Romans dans la Drôme   -  Pierre  n’a que  37 ans  lorsqu’il    prend sa retraite . Fini la gendarmerie à nous la liberté ! Et  le couple décide  de travailler ensemble – ils montent différentes affaires,  peignent, exposent, cours les salons,  remportent des prix, reviennent, repartent …..deviennent démonstrateurs sur les marchés, ouvrent  un restaurant,  exploitent leurs  différentes passions,  (histoire, jardinage,  patrimoine, antiquités ) achètent,  revendent ,  voyagent , s’installent, et déménagent   et  au milieu de tout ça tissent des  liens  ici et là, se font des relations et des  amis, plein d’amis, et l’on s’invite, et l’on  profite.    

    JE NE SUIS PAS DANS MON ASSIETTE !   

    C’est en  2000 en métropole,  qu’ils sont invités à plusieurs reprises par un oncle pour assister à un repas des hommes d’affaires du plein évangile (Une association qui  rassemble des chrétiens de toutes origines religieuses et socio-professionnelles, engagés dans la vie active et sociale  et qui témoignent de l’action de Dieu dans leur vie  . Aujourd’hui Témoins dans le monde)  …..  et  l’oncle insiste et insiste et il les a  à l’usure -  Pour avoir la paix fatigués de ses relances incessantes Pierre et Monique décident  de dire oui à l’invitation   (pour le repas)  ….  En entrant dans la salle où  se déroule la soirée,  Monique fond en larmes  - Pourquoi ? Elle ne sait pas.  Mais elle pleure et elle pleurera non-stop .  Un couple partage leur histoire , fait un appel à suivre Jésus, et  Monique  en pleurs, sans rien comprendre et comme téléguidée s’avance  et donne sa vie au  Seigneur  s’entendant dire  à ce moment-là  « je ne suis pas dans mon assiette ! »  Autrement dis elle  se sent pas comme d’habitude, moralement et physiquement « je n’étais pas dans  mon état normal ». De retour à la maison elle se souvient avoir  une bible quelque part dans la  bibliothèque qui lui avait été offerte.

    Elle la dépoussière et commence à la lire …. de retour à la Réunion  la première chose qu’elle fera dès le lendemain de son arrivée ce sera d’aller  remercier la personne pour la bible offerte  10 ans auparavant et jamais ouverte.

    SANS EGLISE 

    Installée dans l’ouest de l’ile de la Réunion,   elle rejoindra une église avec son mari, suivra les enseignements de plusieurs pasteurs, se fera baptiser en 2007 dans le lagon …et s’engagera à fond dans la communauté ainsi que Pierre qui en est le diacre  …   puis des différends  éclatent et l’église se scinde en deux … beaucoup de douleurs, perte de confiance,  grosse déception – Le  temps passe ils sont sans église - 

    INVITATION

    C’est le 7 janvier 2013 qu’à l’invitation  (à répétition) d’une amie ils  acceptent d’assister  (après maintes hésitations) à une étude biblique conduite à Saint-Leu, chez cette dame par le pasteur Vincent Esterman - ils arrivent tous deux avec beaucoup d’a priori,  Pierre très  remonté  pour différentes raisons, méfiant désormais quant aux  églises, quant aux pasteurs (quel qu’il soit)   il  prend les devants lors des présentations, et annonce la couleur  et  pour Monique  c ‘est pas mieux. Elle est venue pour voir et faire plaisir ….

    Nous ne pensions pas les revoir et pourtant … (Dieu était  dans l’affaire)  Ils reviendront la semaine d’après, puis l’autre, puis encore et encore, pour ne plus repartir et participeront  à l’implantation de la première communauté Espace Foi sans frontières ….. Peu à peu, Monique s’investit,  devient trésorière,  et  ils tiennent table ouverte chaque fois que cela est possible – L’hospitalité,   c’est  leur truc.   

    LA LANGUE DE MOLIERE

    Monique aime à dire combien elle est nourrie spirituellement que ce soit en semaine, lors des études bibliques,  ou le dimanche  lors du culte   « Les enseignements sont exceptionnels,  je grandis sans cesse, et  j’apprends  surtout la sagesse… »  - « J’apprends à maitriser mes réactions … »   … « oui je suis très réactive et je tempête …. y compris dans le foyer …  j’apprends à maîtriser mes paroles, qui  fusent  parfois plus vite  que je ne  le voudrais  et dans un langage qui n’est pas toujours la langue de Molière…. Mais que de progrès  »

     

    « L’ILE ROUGE » 

    Elle avoue avoir une vision pour Madagascar,   « l’île Rouge »  comme on l’appelle parfois – Le couple  soutient une école là-bas,  projette d’aller y évangéliser entourée d’une équipe motivée, voire plus !  –  « Oui j’ai, nous ,  avons un cœur pour l’océan indien et surtout pour Madagascar  » , «  Je reste fascinée par  ce pays de plus de 24 millions d’habitants,  très diversifié sur le plan culturel,  façonné, par des peuples venant d'horizons divers  créant ainsi  la société pluriculturelle malgache actuelle que nous connaissons », « un peuple attachant » … « Ne sommes -nous pas appelés à  être des témoins dans le monde … porteurs de la bonne nouvelle  »  

    … Et Monique  rajoute avant de conclure «  Nous apprécions l’église EFSF et  remercions Dieu d’avoir permis la rencontre avec le pasteur Vincent au bon moment, au bon endroit   »

     Merci Monique -  Propos recueillis par Chantal Villageon

    Soyez les bienvenus

     Les Communautés Espace Foi Sans Frontières

    Au fil des jours ,sur nos pages FB et nos sites, nous partageons des histoires courtes, des histoires vraies. 
    Les histoires que vous découvrez chaque semaine ne sont pas fictives. Ces personnes, tellement représentatives de la société , ont vécu et vivent toujours, une expérience de Dieu . *
    Et pourtant elles n’ont rien de mystique. Dans certains cas, il s’agit d’ex athée, ou de croyants de nom, c’est tout. Des jeunes, mais aussi des moins jeunes, des hommes autant que des femmes, ceux qui avaient réussi dans la vie comme ceux qui vivaient l’échec. Impossible d’établir un profil type.

    Chacun son parcours et pourtant, chacun faisant la même déclaration – « J’ai découvert la réalité de la grâce de Dieu », « Dieu a changé sa vie ! » … En témoignant il n’y a, aucun désir de convaincre. C’est comme toute bonne nouvelle – elle est trop belle pour la garder pour soi.

    Et, qui le sait, l’expérience de l’un peut ouvrir une fenêtre, ou même une porte, pour un autre être humain qui pense, lui aussi, « que l’homme ne vivra que par pain seulement… »

    Toute personne qui est née de nouveau a une histoire à raconter Chaque histoire est belle et peut devenir une passerelle pour que quelqu’un puisse venir à Jésus.

    (Cf – un témoignage remarquable, celui de l’apôtre Paul devant un roi - Actes 26:1-28 ),

    Retrouvez ces histoires sur http://vincent-esterman.eklablog.com/

    Toujours à votre écoute au 06 92 79 70 26 -

    EFSF : COMMUNICATION - Chantal Villageon  06 93 40 44 47

    Accueil

    C’est leur histoire : OLIVIER 

    Soyez les bienvenus

    Olivier, vendeur polyvalent dans le BTP, c’est la joie de vivre communicative. Il est contagieux ! C’est l’enthousiasme même, un garçon ouvert, vif, serviable, ponctuel, enseignable, respectueux des générations …. une encyclopédie vivante quant à la musique, le cinéma, les séries, le sport… (surtout le foot – Nous n’oublierons jamais la coupe du monde 2018 vécue à ses côtés !!!!) et avec Rima son épouse, il forme un super couple rayonnant de l’amour de Dieu. Etre à leurs côtés, ça fait du bien ! Il nous tirent vers le haut.

    PEUT MIEUX FAIRE MAIS S’AMUSE ! 
    Olivier est né sur l’ile à Terre-Sainte dans une famille aimante catholique - il grandit aux côtés de son frère ainé Fabrice , d’un papa qui fera carrière aux PTT, lequel parallèlement enseigne le catéchisme, très strict quant à l’éducation des enfants, et d’une maman au foyer. Olivier est un élève dissipé. Depuis ses premiers pas à l’école et jusqu’au bout ce sera l’élève qui s’amuse, qui imite, qui remue, qui s’exprime et de l’avis général, sur les bulletins de notes apparaît souvent la mention « Peut mieux faire mais s’amuse ! ». Le système scolaire n’est pas vraiment adapté à ce garçon plein d’énergie, intelligent, avec un potentiel certain, mais qui travaille selon l’humeur, selon les matières et selon les profs . Dès la seconde il dit stop, il a 16 ans, et entre dans la vie professionnelle ….il apprendra, comme on dit, sur le tas !

    MEDAILLE D’OR EN KARATE/COMBAT 
    Avec les parents ça se gâte quelque peu, chacun voulant avoir le dernier mot et Olivier avoue aujourd’hui « J’étais en rébellion et animé systématiquement d’un esprit de contradiction ».Il a quelques copains importants et se passionne pour les arts martiaux / Karaté, boxe etc - dès l’âge de 8 ans il est insccrit dans les clubs . Médaillé d’or en karaté/Combat, il pratiquait aussi le kravmaga (auto défense russe) – C’était se souvient-il, trois heures d’entrainement par jour , du lundi au vendredi auquel s’ajoutait la course à pied - Le sport lui apprend la rigueur, l’endurance, la persévérance et aussi la bagarre ! Oui, Olivier était un bagarreur. Il réagissait, vite, très vite en paroles et avec les mains ! La musique prend une large place aussi – Guitare – piano- flûte ….

    AH LES FILLES AH LES FILLES ! 
    Les filles à l’époque ne le laisse pas indifférent et finalement il entame une relation qui durera plus de trois ans - « On parlait même mariage, mais rien ne correspondait à la façon dont j’envisageais l’avenir » - Pas de happy ending pour les deux tourtereaux. La jalousie prend le dessus et c’est la rupture …. La belle demoiselle ne sera pas la femme de sa vie. Et c’est un passage compliqué. Olivier du coup se pose des questions, beaucoup de questions quant à son avenir et surtout quant à sa vie spirituelle …

    MADRID C’ET FINI 
    C’est alors qu’il s’inscrit au JMJ (Les Journées mondiales de la jeunesse ) un rassemblement de jeunes catholiques du monde entier qui se déroule à Madrid et il fait partie de ces 2 millions de jeunes qui participent à l’événement. Durant le séjour il entre dans une cathédrale bondée et pourtant là, assis au milieu de centaines de jeunes, il se sent comme seul, isolé, mis à part. Il regarde, l’orgue, puis les vitraux, la chaire, les statues, les tableaux, et une pensée s’incruste dans son esprit « si on enlève tout ce qu’il y a sur les murs, on pourrait nourrir le tiers monde, tous ces pays en carence de développement. ! Que de richesses ! ». La pensée se fait insistante puis s’arrête nette …Mais restera ancrée ! Il le sait, il a un cœur pour l’autre, pour son prochain - Qui est son prochain ? Et c’est le retour sur l’ile avec la délégation réunionnaise - La vie reprend son cours après l’escapade espagnole. Madrid c’est fini ….

    LE CŒUR EN BANDOUILLIERE 
    Un dimanche matin il parcourt une brocante à Saint-Pierre, et il entend de la musique, attiré, il se laisse guider…C’est une assemblée chrétienne, il entre …il y a du monde, beaucoup de monde, la musique est puissante ! Il viendra durant trois mois, mais dit-il pour de mauvaises raisons ! Et oui « il y avait des filles, des filles toutes plus belles et attrayantes les unes que les autres ! » Après une période de papillonnage il comprend que sa motivation n’est pas bonne et trouve une autre assemblée, puis une autre et ainsi de suite ….Ce sera comme ça pendant quelque temps il ne fait qu’entrer et sortir !

    CE QU’IL A JE LE VEUX 
    Un soir dans chambre il est sur You Tube écoutant de la louange – c’est Luc Dumont – puis s’en suit une prédication dans le cadre de l’émission « Ze rencontre » . L’enseignement lui parle , un message d’inspiration « quitter sa terre stérile pour aller vers une terre fertile » aussitôt olivier est interpelé par le message et impressionné par le prédicateur et il se dit « ce qu’il a je le veux - Rayonnement, décontraction , sérénité, complètement déjanté pour Dieu » - « C’est à ce moment-là que j’ai décidé moi aussi d’être quelqu’un de déjanté pour Dieu et de lui offrir ma vie - dans ma chambre, face à mon écran j’ai donné ma vie à Jésus » (comme quoi internet a du bon) … 
    Dès la semaine suivante sur les conseils de sa tatie, il l’accompagne dans une nouvelle assemblée- Il s’implique rapidement, sono, message, diverses tâches ici et là, se fait quelques amis, mais … « Il manque une pierre à l‘édifice » comme dit Olivier, il n’est ni nourri, ni édifié ni par les messages, ni par les enseignements.

    UNE EGLISE C’EST COMME LES VESTIAIRES D’UNE EQUIPE DE FOOT 
    II effectue de nouveau une recherche sur internet ! Il est attiré par les pages colorées et vivantes d’un site, les messages motivants, les photos ( c’est celui d’EFSF) et il décide d’envoyer un email au pasteur - Il aime à dire qu’il a été étonné de la rapidité avec laquelle le pasteur a répondu . Soit : le jour même. Deux jours plus tard il assiste à une première réunion au Patio à Saint-Pierre et il reviendra de semaine en semaine. Jusqu’au jour où il décide de quitter l’assemblée dans laquelle il est pour rejoindre Espace Foi Sans Frontières. 
    Il en est sûr il a enfin trouvé ce qu’il cherchait – Il veut être là – « cette conception d’église me va bien – (Cf. Une église c’est comme les vestiaires d’une équipe de foot ! dit le 
    pasteur ) » Et Olivier s’intègre très vite . le 7 octobre 2017 il épouse Rima, une pétillante Mauricienne . Nous sommes tous conviés à la fête. Nouveau départ.

    EN FORMATION 
    Depuis Olivier a intégré l’équipe de louange, avec son épouse, il est entré dans une période de formation d’un an en tant que pasteur stagiaire aux côtés du pasteur Vincent Esterman, participe à l’atelier prédication et les débuts sont plus que prometteurs. (ses messages percutent) . « Je me régale avec la découverte de l’évangélisation, j’apprends comment procéder avec l’accueil des nouveaux , j’entre dans un travail d’écoute , de relationnel et d’entraide - « Je suis à bonne école - A l’école de Dieu - j’apprends, j’apprends, et je sais qu’un jour je serais prêt pour le pastorat à temps plein » - « Je veux vraiment consacrer ma vie au service de Dieu, et notamment à celui de gagner es âmes à Jésus et j’ai de bons modèles autour de moi ».

    Ce garçon est intarissable lorsqu’il s’agit de parler de son église, de la proximité avec son pasteur … je cite « un homme enthousiaste, à l’écoute et disponible » … « Un homme pour lequel j’ai le plus profond respect et je suis très reconnaissant pour le privilège que j’ai d’apprendre à ses côtés » … « il nous communique le cœur de Dieu dans un style simple, dynamique et teinté d’humour » … « Plus j’apprends , plus je me rends compte que j’ai beaucoup à apprendre ».

    Olivier a plus d’une corde à son arc. L’agenda est bien rempli. Il est loin le temps où l’on disait de lui « Peut mieux faire mais s’amuse » … Un garçon sérieux, enseignable et appliqué dont le cœur déborde d’amour pour Jésus et tellement joyeux, tellement vivant….

    « Mon but n’est pas d’acquérir une notoriété, d'obtenir une place, mais d’être un canal pour la volonté de Dieu » conclut-t-il. 
    Merci Olivier . Propos recueillis par Chantal Villageon

    Contact : 
    Pasteur Vincent Esterman 06 92 79 7 0 26
    EFSF/Communication (Chantal.V) 06 93 40 44 47
    Suivez-nous sur  
    http://espacefoisansfrontieres.eklablog.com/

    facebook : pasteur vincent eserman

    Soyez les bienvenus  ESPACE FOI SANS FRONTIERES

    C’est leur histoire – Chantal

    Accueil

     CHANGER DE VIE  

    Changer de vie c’est possible aujourd’hui. Régulièrement environ deux fois par an la presse titre «  changer de vie c’est possible ». «  Pourquoi ne pas changer de vie … ».et nous avons souvent à faire à des idées particulièrement fantaisistes et parfois très farfelues. Oui, j’ai changé de vie mais pas à la  manière des magazines…. 

    L’argent donne souvent  droit à une vie de plaisirs…. Et à l’époque, j’avais un super boulot et un titre , vivant  dans l’ombre du pouvoir avec ce que cela implique de privilèges et aussi beaucoup d’hypocrisie, un mari dirigeant d’entreprise,  (et collectionneur d’antiquités acharné ! ) et des filles super qui réussissaient,  une aisance matérielle  , des voyages de plus en plus souvent, de plus en plus couteux …..une belle vie quoi  ! Et oui,  j’en ai bien profité - Mais une vie de plaisirs éphémères et  je n’étais  jamais satisfaite il faut le dire  …. Habitée par la joie  et la reconnaissance ? Pas vraiment !

    CUBA … LE DECLIC   

     Mais un jour, lors d’un voyage à cuba ,  suite à une anecdote qui serait trop longue à expliquer ici,  j’ai pris conscience du vide de ma vie, de la perte de la bonne direction,  j’avais terriblement faim dans l’ abondance et j’étais seule dans la multitude…  J’étais  qui ? J’allais où ?  Suite à ce voyage, de retour à Paris  j’ai commencé à vouloir autre chose que cette vie agréable que beaucoup enviait,  mais sans profondeur,  

    une prison dorée…..mais ou frapper ?  Dieu prépare les cœurs …

    RELIGIONS DE PACOTILLE 

    Je me suis mise en quêté de recherches  mais pas là où il fallait ? !  Ca  partait  dans tous les sens ?  rencontres carrefour des religions, Analyse transactionnelle–chamanisme–PNL, un peu de bouddhisme, un  peu  de New-âge,  je m’étais même redevenue étudiante en m’inscrivant  aux cours  du soir de l’Ecole du Louvre en  auditeur libre   –   Mais le bien être était toujours ponctuel, toujours passager et je continuais de chercher - j’évoluais , égarée, dans un monde superficiel ….

    Un livre  me tombe entre les mains, de Vincent Peale  écrivain  américain, spécialisé dans les questions psychologiques  Il crée le concept de LA  « pensée positive » il est pasteur ….Ce livre m’interpelle  …. On y parle  de L'enthousiasme  qui fait la différence,  du bonheur qui prend sa source dans la santé de l'âme, du   Quand on veut, on peut ! Un livre émaillé de ce que je croyais des citations qui étaient en fait des versets  pour la plupart  …. mais ce qui m’attire surtout c’est que l’auteur y parle   de chrétiens qui se retrouvent …. Très réfractaire jusqu’alors à ce genre de réunion…je me suis dis pourquoi pas, je  vais quand même tenter  une approche par curiosité ….Et l’on m’a communiqué le numéro de téléphone d’un pasteur qui  conduisait une église à Paris, et de plus dans un super quartier ! Le pasteur en question n’était autre que  Vincent Esterman  devenu mon pasteur depuis  - Il me communique les horaires de l’office du dimanche matin et de plus cest une matinée spéciale  me dit-il avec café/croissants « Une matinée visiteurs » . 

    J’Y VAIS, J’Y VAIS PAS ….

    Et je m’y rends !  Deux pas en avant, trois en arrière ….J’y vais, j’y vais pas … J’y vais, mais en  observateur me dis-je – Je loupe le café/Croissant et j’arrive très en retard ! Et là, stupéfaction ! Un auditoire magnifique -  Quand j’ai vu tous ces gens, aussitôt je me suis dit, ils ont   quelque chose que je n’ai pas et j’en étais à me demander si leur Dieu ne tenait pas un salon de beauté… Que de joie, ça grouillait de partout !  Ils étaient beaux ces gens !

    Le message du pasteur ? Je n’ai rien suivi, je regardais autour de moi, et ce que je voyais me touchait - Deux mois durant  je suis venue régulièrement au culte, restant très en retrait au fond   , aux études bibliques, aux pique-niques sans m’engager à suivre Jésus ….. le cœur disait oui, la tête disait non . Je disais au pasteur « Pa aujourd’hui  on verra plus tard » … Ce n’était jamais le jour ! Mais j’avais sans cesse des clins d’œil de Dieu et à répétition  et je sentais que  petit à petit mon cœur s’assouplissait.

    TEL UN AIMANT

    Chantal fait une crise d’excentricité…. Disait- on autour de moi, l’horloge est momentanément déréglée, ….ça passera etc ….Non , non  ça  ne passait pas ça allait même en s’accroissant , j’étai attirée tel un aimant -

    Je recevais de l’amour, je voyais de la joie, il y avait de beaux sourires, j’avais hâte que le dimanche suivant arrive, non seulement pour retrouver ces gens radieux mais aussi pour les messages qui m’interpellaient de plus en plus  je me sentais concernée ‘ « tête de béton, cœur en tempête »

    c’était  moi…. Et puis il y a eu la venue de Victor et Jennie un couple d’australiens dont le témoignage me rappelait les années Ibiza des années 196….

    Jésus ne m’a pas lâchée il a continué de frapper deux mois durant  il était à l’œuvre dans mon cœur … Il  avait son idée,   il déposait autant de petits cailloux sur mon chemin qui sont devenues depuis mes  pierres commémoratives.

    DIEIU PARLE  Dieu parle et une nuit il m’a parlé, oh pas d’une façon audible mais par un rêve, il m’a parlé si fort que cela m’a réveillée et cette nuit-là il m’invitait clairement « viens viens me disait-il » ….. J’ai compris qu’il était entré dans mon cœur,  j’ai compris à ce moment-là que ma vie ne serait plus la même.  Le dimanche suivant  Vincent  le pasteur de l’église EPPE a prié pour moi …. Un moment puissant et tout ensuite est allée très vite ….que de bouleversements !

    DE LEGERES AFFLICTIONS

    Depuis ce mois d’aout ma vie a beaucoup changé. comment dirait l’apôtre Paul de légères afflictions sont survenues

    mais l’épreuve, ce qui aurait pu être une défaite s’est transformé en victoire. Dieu m’a donnée l’audace d’accepter de nouveaux repères laissant ceux que j’avais dans un monde plus ou moins  flou,  dans un monde à la dérive, un monde basé sur le matérialisme sur l’apparence.

    J’avais bâti sur de la paille. Maintenant ma vie c’est du roc.

    Jésus m’a montré ce qu’était le véritable amour le vrai avec un grand A – je sais désormais qui je suis, ou je vais, et à qui j’appartiens.  J’ai appris à servir au lieu de me faire servir, , J’ai appris à ne plus regarder aux apparences, à avoir confiance  en Dieu et non plus en l’homme, je ne sais pas quel est mon avenir, mais je sais qui le tient entre ses mains, en fait je fais l’expérience du contentement  dont Paul l’apôtre nous parle en Philipeiens 4

    «  Je sais vivre dans l’humiliation, et je sais vivre dans l’abondance. En tout et partout, j’ai appris à être rassasié et à avoir faim, à être dans l’abondance et à être dans la disette. Je puis tout par celui qui me fortifie »  Quel privilège  de connaitre  celui qui est source de cette force et de pouvoir s’accommoder de toutes situations et jouir de la  vie en toute tranquillité quelques soient les circonstances. 

    DIEU RECRUTE  Dieu et un recruteur, il recrute sans cesse, nous équipe, nous forme, met les bonnes personnes sur nos chemins   …. Avec lui pas de chômage … depuis quelques années il m’a recrutée m’envoyant  servir  à 10 000 km de chez moi, direction  l’ile  de la Réunion . Quel bonheur de travailler avec une  équipe formidable que j’aime œuvrant ensemble d’un même cœur, dans  la vision que  Dieu a donné….et l’œuvre prospère  Espace Foi Sans Frontières rayonne sur toute l’ile ….

    Avec Jésus on fait une expérience spirituelle qui change profondément sa vie -    Dans la bible  certains ont refusé la chance que Dieu leur a donnée : Le jeune homme riche Marc 10  (Il est attaché à ses biens),  Judas Iscariot Matthieu 26  (La raison l’amour de l’argent ), Annanias et Sephira  (La raison ils sont dans l’hypocrisie)…  Jésus cherche la brebis perdue et cela peut prendre du temps, parfois des mois, parfois des années. NE REFUSE PAS LA CHANCE QUE DIEU TE DONNE AUJOURD HUI DE LE CONNAITRE DE CHANGER DE VIE - Peu  importe qui  nous sommes  Jésus cherche la brebis perdue. Il cherche et il trouve. …   Dieu a décidé du jour et de l’heure pour moi  c’est peut -être ton heure  à toi qui lit cette  histoire  aujourd’hui 

    Contact : 
    Pasteur Vincent Esterman 06 92 79 7 0 26Suivez-nous sur 

    http://vincent-esterman.eklablog.com/ 

    µage facebook - Pasteur vincent esterman 

    foisansfrontieresinfo@gmail.com

     Accueil

    CULTE /SERVICE   ESPACE FOI SANS FRONTIERES 

    DIMANCHE 10H DANS L'OUEST (L'Ermitage)  Chapelle de l'Ermitage, ruelle des Ajoncs

    CONTACTS Pasteur Vincent Estermam 06 92 797 026

    Bureau 06 93 404 447 

    SAMEDI 18h30 SUD SAINT-PIERRE   

    145 Rue Augustin Archambaud Rond point des Balances - Derrière la boutique bio - GEM la vie
    PaSteur Fred Chari - 06 93 331 365 

    Secrétariat/Com. EFSF (Chantal.V) 06 93 404 447

    Soyez les bienvenus

    Ile de la Réunion - Les communauté Espace Foi Sans Frontières - culte en commun de ce dimanche à l'Ermitage - La plénitude du Saint-Esprit chez quelqu'un ça se voit ! Elle dégage des fleuves de joie, des fleuves de générosité, des fleuves de bonté, des fleuve d'amour ....
    Ayons des réactions débordantes de l'esprit .... 
    Vivre la plénitude du Saint-Esprit - Ephésiens 5v17-21, Jean 7v 37-39 . Comment recevoir de la part de Dieu ? AVOIR SOIF- VENIR A JÉSUS, ET BOIRE ... Le message apporté par le Pasteur Vincent Esterman sera en ligne dès mardi -

    Soyez les bienvenus

     LES COMMUNAUTES

    ESPACE FOI SANS FRONTIERES

    SAINT-PIERRE

    Culte - service - célébration

    18h30 - Soirée spéciale ce samedi 4 août - LOUANGE - PRIÈRE - Bref message ... et buffet froid 
    145 Rue Augustin Archambaud
    Rond point des Balances (AUCHAN CASERNES)
    Derrière la boutique BIO GEM la vie .... On vous invite -

    Entrée libre et gratuiteSoyez les bienvenus

    C’EST LEUR HISTOIRE – BRIGITTE

    Brigitte 2018

    Maman de trois enfants, cinéphile, cuisinière experte, Brigitte a un tempérament bien trempée, le rire facile et communicatif et c’est une joie pour nous tous de la côtoyer. Elle a découvert notre assemblée par le biais d’un pasteur en métropole - Sur ses conseils elle a consulté nos sites, nos pages Facebook et a décidé de venir voir ! Non seulement elle est venue voir, mais elle est restée ! Lorsqu’elle parle de nos réunions son visage s’illumine et elle est intarissable sur le sujet.

      

     IL ETAIT UNE FOIS

    Mais la vie de Brigitte n’a pas toujours été émaillée de cette joie de vivre, de cet entrain ! Non, non … Dernière fille, d'une famille de 4 enfants dont un frère jumeau, 22 jours après sa naissance, sa maman (malheureuse et battue) se suicide.

    Impossible pour le papa d’élever sa progéniture … La charge est trop lourde - Elle échappe avec frère et sœurs de justesse à la famille d’accueil ou l’orphelinat - La grand-mère prend l’initiative « c’est moi qui éduquerais mes petits-enfants, il est hors de question qu’ils soient séparés … et elle prie de toutes ses forces … bravant les administrations ! Dieu répond à sa prière, elle aura la garde des marmailles  !

     Le temps passe …. Brigitte reçoit une éducation catholique - obligation d’aller à la messe chaque semaine. Elle obéit et suit le mouvement - C’est la routine ! Une seule chose l’intéresse, aller à l’office pour porter et montrer ses jolies robes !

    A 10 ans elle découvre que la grand-mère n’est pas sa vraie maman ! Et on explique tant bien que mal ! Malgré tout l’amour de la grand-mère, elle supporte mal la révélation - Elle joue les détectives et se renseigne sans relâche sur l'identité de sa mère, interroge la famille, pose des questions à tous ceux qui ont grandi avec elle, l’ont côtoyée - jusqu'à presque 40 ans, elle sera hantée par ce suicide, le suicide de sa maman , née d’un viol et partie trop tôt. Elle rejettera l’autorité paternelle et se rebelle.

    FAUSSUE ROUTE 

    Elle a une idée bien ancrée dans la tête, celle de voler de ses propres ailes, découvrir les chemins de la vie à sa manière, prête à croire tout ce qui se présente à elle …. Voyance - cartomancie, (tarot, tarot divinatoire, tirage des cartes) Astrologie…  très vulnérable, elle gobe aveuglément tout ce qui se présente … Fascinée par tous ces marchands de rêves et d’illusions  ! C’est bien plus tard qu’elle comprendra que l'oeuvre de Dieu est plus forte que tout ça.  

    A 17 ans elle rencontre Moise … il s’en suit deux enfants … quelques turbulences …. et Moise épousera sa bien-aimée en 2007 (un champion des fourneaux !!!! Entre autres)… un petit troisième agrandira le cercle familial ? Un sympathique garçon vif, et tellement joyeux aimant Jésus de tout son cœur d’enfant -  

    MIRACLE MIRACLE  

    C’est alors que Brigitte doit être hospitalisée d’urgence  - Appendice, avec péritonite … Il faut faire vite –Elle est en grand danger ! En route vers le bloc opératoire, à demi-inconsciente elle entend l’infirmière qui dit « si le bloc n’est pas libre de suite elle est foutue ! » 

    Tout tourne et elle crie à Dieu, « Dieu si c'est ma dernière heure, je ne sais quoi penser , j'aime mes enfants et que je ne sais pas comment les choses vont tourner, je tiens à eux, je tiens à mon mari … » elle l’implore de tout son cœur…. « Pas tout de suite Dieu, pas tout de suite  ! » …. Et elle s’endort ! Après l’opération, en salle de réveil, l’infirmière lui dit « C'est un miracle que tu sois encore en vie, tu reviens de loin, de très loin -  Tu as sûrement un bon ange gardien » 

    COUP DE FOUDRE

    Quelques temps plus tard, elle rejoint un groupe charismatique, aborde la parole de Dieu différemment mais a un souhait persistant, trouver une église évangélique … Oui mais comment – Et elle prie …. C’est alors que lors d’une prospection dans le cadre de son travail elle arrive devant une porte – (clin d’œil de Dieu) il y a une inscription - « Moi et ma famille nous servirons l’éternel »  Elle frappe et se trouve face à face avec un ami d’enfance perdu de vue depuis si longtemps  ! Il est chrétien … Elle l’accompagnera dans une église évangélique à Saint-Denis – Prière entendue et exaucée ! …..         

    Ce jour -là la parole est prêchée avec puissance  « Aujourd’hui, si vous entendez ma voix, n’endurcissez pas vos cœurs. » Hébreux 4, 7… Dieu lui parle, Dieu la touche, Elle est en péril, Dieu veut la sauver ! Elle a besoin de sa lumière …. foudroyée en un instant ! Frappée en plein cœur ! Une puissance libératrice s’abat sur elle … Elle pleure, elle pleure, elle pleure ! Une autre vie s’ouvre devant elle.

     

    J’Y SUIS J’Y RESTE

    Elle fréquentera plusieurs églises sur l’ile. Toujours en questionnement, pas vraiment convaincue de ce qu’elle entendait, jamais certaine d’être au bon endroit …. il y avait toujours un OUI MAIS de sa part.
    « Dès que je suis arrivée à EFSF (Espace Foi Sans Frontières) il n’y avait plus de Oui Mais. J’ai confessé à Dieu, le jour même, c’est là que je veux être. J’ai enfin trouvé. Et je l’ai remercié de m’avoir si bien conduite » …« Les pages fb, les sites, m’ont donné envie c’est vrai, et l’accueil que j’ai reçu le premier jour y est aussi pour quelque chose » …« J’aime les prédications du pasteur, un pasteur authentique et mature » dit-elle

     

    PAROLE, PAROLE

    « Depuis que je viens ici et que j’assiste aux réunions chrétiennes je ne me pose plus de questions. Je sais que je suis à la bonne place et à chaque fois que ce soit en semaine ou le dimanche je rentre à la maison nourrie et touchée et puis quelle convivialité ! … »

    « Les enseignements sont clairs, il y a un éclairage systématique qui s’opère en moi, j’aime la grandeur des mots bien choisis, les études sont bien détaillées et puis il y a les anecdotes, des petits histoires bien vivantes, bien racontées à la fois profondes et souvent tellement joyeuses … »

    « La qualité que j’apprécie chez une personne c’est la discipline spirituelle et je retrouve cette discipline chez le pasteur et son équipe - Ça me convient bien … »

    « J’aime la parole, j’apprends à connaître le cœur de Dieu …. »

    « J’ai beaucoup d’amis sans église, et chaque fois que je le peux, je les invite, certains viennent d’autres pas, mais je leur donne toujours les liens, et je sais que plusieurs écoutent les messages sur YouTube …. »


    «  J’ai enfin trouvé mon église » … « Chaque fois que j’arrive dans les réunions, j’ai des paillettes dans les yeux et mon cœur pétille de joie et je suis à chaque fois enveloppée de cette chaleur fraternelle dont j’ai tant besoin  »

    « … Servir Dieu là où il y a un besoin c’est ce que je souhaite et c’est avec joie que je m’implique dans l’école du dimanche à EFSF OUEST … »

    Merci Brigitte – Oui Dieu parle, tantôt d’une manière, tantôt d’une autre ! La seule chose que nous ayons à faire, c’est d’être attentifs… chaque événement de la vie, grand ou petit, est une visite de Celui qui a créé le monde et constitue un encouragement « Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si qelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi.» (Apocalypse 3, 20)

    « Aujourd’hui, si vous entendez sa voix, n’endurcissez pas votre cœur.»

    Propos recueillis Chantal Villageon    foisansfrontieresinfo@gmail.com

     Accueil

    Les communautés Espace Foi Sans Frontières SUD CULTE/SERVICE Orateur : Pasteur VINCENT ESTERMANCe samedi 18 h30 - Saint -Pierre

    06 92 79 70 26  

    145 Rue Augustin Archambaud Rond point des Balances (AUCHAN CASERNES) Derrière la boutique BIO GEM la vie - Buffet froid après la réunion -

    Soyez les bienvenus

     

    Ile de la Réunion

    Les communautés Espace Foi Sans Frontières. 

    QUE CHERCHEZ-VOUS EN TANT QUE CHRÉTIEN ? 
    L’AMOUR sincère et l’AMITIÉ entre chrétiens 
    Le RESPECT et l'ENCOURAGEMENT 
    UN ENSEIGNEMENT biblique solide 
    Une approche d'ouverture, accessible aux NON CHRETIENS 
    Une LOUANGE puissante 
    Une écoute PASTORALE sensible
    Vous trouverez tout cela dans les communautés 
    D’ESPACE FOI SANS FRONTIERES 
    Alors ne restez pas dans le questionnement, venez nous découvrir !
    Contact - 06 92 79 70 26 
    Retrouvez-nous sur :  
    http://espacefoisansfrontieres.eklablog.com

    Soyez les bienvenus

     Les communautés Espace Foi Sans Frontières -

    C’EST LEUR HISTOIRE - JOSIA

    MULTIPLES CASQUETTES 
    Ainée d’une famille de 4 enfants, 1 sœur, deux frères ; élevée dans un milieu catholique, c’est à l’âge de 16 ans que Josia perd sa maman …. une vie bouleversée du jour au lendemain et c’est le papa qui prend la relève pour éduquer la petite famille…. Pas simple car le petit dernier n’a que 8 ans ….et c’est dur pour Josia qui doit être à la fois la maman, la sœur, l’amie, la confidente , la consolatrice, et le gendarme ! Elle remplit tous les rôles mais il faut bien le dire malgré l’amour qu’elle porte à la tribu, ce n’est pas de bon gré qu’elle s’acquitte de ces tâches et endosse multiples casquettes ! Elle fait ce qu’elle doit faire - Mais cette jeune fille au tempérament bien trempé et rebelles, (c’est un vrai garçon manqué) a plus d’un tour dans son sac .

    T’ETAIS OU ? AVEC QUI ? T’ES RENTREE A QUELLE HEURE ? 
    Elle n’a qu’une envie être indépendante et faire ce qu’elle a envie sans avoir à rendre des comptes – « Si je trouve du travail dit-elle, je pourrais m’échapper et vivre enfin à ma guise » elle met les bouchées doubles et immédiatement après le collège obtient un diplôme de sténodactylo « Youpi il faut maintenant que je trouve un emploi …. » Et elle le trouve rapidement dans un cabinet médical ! Un emploi qu’elle ne quittera jamais – Son employeur est le même depuis le début -
    … et un beau jour elle prend ses clics et ses clacs … « Salut la compagnie » et quitte la maison - Vive la liberté ! Plus besoin de demander la permission pour quoi que ce soit, fini de devoir répondre aux questions « T’étais où ? Avec qui ? T’es rentrée à quelle heure ? et elle s’installe au Port

    LA PLUS BELLE POUR ALLER DANSER 
    Et c’est la fête …. Elle aime à dire « j’ai eu des années de jeunesse très festives - les boîtes de nuit tous les soirs ….. la musique à fond et la danse, toutes les danses, y’a rien de mieux … Etre la plus belle pour aller danser » … et elle concilie, boulot et sorties, même si certains matins les pensées et le corps sont un peu engourdis, voir endoloris elle tient le coup et s’éclate !

    AMOUR ET TURBULENCES 
    Puis elle retrouve un animateur de camp d’ado qu’elle avait connu quelques années auparavant - perdu de vue et retrouvé …. Des retrouvailles chaleureuses …. Un rapprochement, une tentative de vivre ensemble …. Raphael naîtra de cette union, (Un merveilleux fils avec lequel Josia entretient une relation très fusionnelle) 
    Entre temps survient un grave accident de voiture - elle perd l’usage d’une jambe et devra subir une longue hospitalisation et réapprendre à marcher (et à danser) l’idée du suicide l’effleure …. « Si je ne peux plus danser, je n’ai plus de raison de vivre » …. La vie s’obscurcit - Une ombre plane au -dessus des deux tourtereaux …. alcool (entre autres) et vie de couple ne font pas bon ménage c’est bien connu …. Le couple se sépare 
    A force de persévérance, Josia retrouve l’usage de sa jambe … C’est gagné de ce côté-là et elle reprend de plus belle le chemin des boîtes de nuit, des bals, des soirées endiablées et se « gargarise « de musique , de toutes les musiques « c’est ma passion » dit-elle déplorant toutefois de ne pas trouver le bon cavalier , un cavalier à la hauteur !!!!

    Josia  2018

    NOUVELLE MAMAN 
    Puis elle fait la connaissance de Thérèse (baptisé au milieu de nous il y a quelques mois) agent d’entretien dans le même cabinet médical et elle partage beaucoup , se confie l’une à l’autre , 20 ans les séparent et pour Josia c’est comme une seconde maman. Elles deviennent très vite amies – Des fardeaux pour l’une comme pour l’autre il y en a et parler leur fait du bien.
    Josia tellement fidèle dans son travail, en matière de logement ce n’est pas la même chose et elle déménage sans cesse - inexplicable (encore aujourd’hui) mais plus fort qu’elle - elle doit bouger et ne peut se fixer et chaque fois elle recommence tout - Pas simple d’être maman célibataire surtout quand on a la bougeotte et que l’on aime sortir - elle se qualifie de nomade … « toujours persuadée que je serais mieux ailleurs que là où je suis »

    ET LA FOI DANS TOU CA ? 
    Il y aura un premier déclic , sa « nouvelle maman » lui parle de Dieu, elle se rapproche d’ une paroisse catholique, et commence à prier - Mais ça s’arrête là – « Je prie, j’attends les réponses …. Parfois ça marche, parfois pas … » Mais rien ne change dans sa vie – 
    Josia rencontre de nouveau quelqu’un et la relation durera 10 ans, avec des hauts, des bas, des « je t’aime, je t’aime plus, je t’aime de nouveau … » Puis séparation – (il y a quelques mois seulement) - C’est mieux ainsi chacun reprend sa liberté - et depuis ce sont les meilleurs amis du monde – L’amitié a parfois du bon -

    C’EST BIEN, C’EST PAS MAL, SANS PLUS !
    Puis la dame en question, la nouvelle maman, évolue au niveau de sa foi …. Encouragée par sa fille Kelly, elle rejoint une communauté chrétienne conduite par le pasteur Vincent…. Se fait baptiser par immersion …. Et invite Josia …. Josia accepte par amitié … Certes elle est émue… C’est bien, c’est pas mal , les gens sont sympas ! Sans plus . Merci pour l’invitation.

    Puis la nouvelle baptisée invite Josia de nouveau , à l’accompagner dans un rassemblement chrétien ….Pourquoi pas – Elle y va - Une fois, puis deux . Même remarques, c’est bien, c’est particulier, c’est pas mal … Sans plus .

    C’EST BIEN … MEME TRES BIEN !
    Troisième tentative de l’amie , nouvelle invitation à participer à une étude biblique - C’est un jeudi soir , le pasteur est en mission et c’est une jeune femme qui apporte l’enseignement le « sermon sur la montagne »…. Josiane est interpellée elle a l’impression que les paroles sont pour elle et la concerne …. « C’est bizarre » dit-elle en elle-même « c’est ce que je vis » … C’était bien ….et elle pleure … 
    Le dimanche suivant elle assiste au culte … « C’est bien, même très bien » et elle pleure ….deuxième dimanche elle revient ….Le pasteur lance un appel en fin de réunion « Qui veut donner sa vie à Jésus » …. Josia lève la main, s’avance …. Elle n’a plus de jambes ! elle avouera « tout ce qui pesait sur mes épaules a été balayé en un instant, lorsque le pasteur a prié pour moi, j’ai ressenti une légèreté …. C’était très bien, tellement bien ! Et elle pleure !

    DANS LES EAUX DU LAGON 
    Un baptême suivra …. « Moi qui ai une phobie de l’eau, je ne me suis jamais sentie aussi bien la tête sous l’eau - Je crois que j’ai été guérie die cette peur - (à tester en été lorsque l’eau sera plus chaude ) » – « Lorsque j’ai donné ma vie à Jésus j’ai ressenti une légèreté c’est vrai, , mais lors du baptême j’ai encore été allégée, telle une plume virevoltant dans les airs » …. « Depuis que j’ai plongé dans les eaux du baptême je suis sur un petit nuage, joyeuse, libérée du poids du passé, sereine en paix avec moi-même , je n’arrive pas à atterrir ! J’ai vraiment rencontré Jésus à ce moment -là dans les eaux du lagon de l’Ermitage » - Rien n’est plus beau que d’assister au dépouillement et au revêtement spirituel d’une personne - Rien n’est plus beau que de voir des vies transformées par la grâce

    Josia  2018

    LE BON "CAVALIER" 
    Josia vient d’emménager (une nouvelle fois) elle ose croire qu’en même temps que la peur de l’eau Dieu l’aura guéri de « la bougeotte » de cette envie inexplicable de vouloir toujours déménager et que le problème est réglé une bonne fois pour toutes ….. Josia cherchait, elle tâtonnait, tournait en rond, allait sans but , s’étourdissant dans les lieux obscurs, aujourd’hui elle a trouvé l’ami, le consolateur, celui sur lequel elle peut s’appuyer chaque jour …. Celui qui donne un sens à la vie, celui qui a donné un sens à la vie de Josia , celui qui « lui a offert une nouvelle famille tellement sympa » elle le dit !

    HELP TAXI !
    Son souhait ? Aider - Par exemple aller chercher les personnes qui n’ont pas de véhicule, les transporter lorsque nécessaire « faire le taxi, ça me plait, tout le monde n’a pas le permis, tout le monde n’a pas de voiture donc si je peux rendre service » … et continuer à danser … Mais pour Dieu - J’ai enfin trouvé le bon guide, le bon « cavalier » ! 
    Josia a retrouvé le sourire, un vrai grand sourire …. …. Et elle ne pleure plus ! (depuis une semaine seulement !) Dieu prend le solitaire et le place dans une famille

    Merci Josia – Propos recueillis par Chantal Villageon

    Soyez les bienvenus

     Soyez les bienvenus

     Les communautés Espace Foi Sans Frontières

     ALLO ALLO ou êtes-vous ?

    Nombreux sont ceux à LA RÉUNION qui ont fait une expérience avec Dieu à un certain moment de leur vie mais qui n’ont pas vraiment donné suite.

    Les raisons peuvent être multiples… mauvaises fréquentations, trop de boulot, tenté par le mal, pas de réponse à la prière,déçu par des chrétiens...
    Certains deviennent blindés, durs, indifférents. Mais d’autres n’ont jamais oublié la joie qu’ils ont vécu marchant en communion avec Jésus et en se nourrissant de la bonne Parole de Dieu.
    Décide-toi que tu ne laisseras plus passer un seul jour avant un retour à la « maison du Père » comme dans l’histoire du fils prodigue (Luc 15) Prends tout ton courage et REVIENS VITE .
    Tu peux m’appeler, Pasteur Vincent au 06 92 79 70 26 -
    email - esterman.v@gmail.com

    Soyez les bienvenus

     ETUDE BIBLIQUE ILE DE LA REUNION

     Les communautés Espace Foi Sans Frontières – SUD/SAINT-PIERRE - Vous faites quoi ce mercredi soir ? Rien de prévu ? Pourquoi ne pas venir nous dire bonjour !
    RDV (18h30) - soirée conduite par le pasteur Fred Chari, avec le pasteur Vincent Esterman qui abordera l'étude d'une nouvelle parabole - 
    Centre Spirituel Eau Vive, 80 rue Marius et Ary Leblond - 
    On vous invite, l'entrée est libre et gratuite - Buffet froid après la réunion
    Contacts :
    Pasteur Fred Chari (sud) 06 . 93 . 331 . 365
    Pasteur Vincent Esterman - 06 92 79 70 26

    Accueil

    Ile de la Réunion  Les communautés Espace

    Foi Sans Frontières. 

    Les communautés Espace Foi Sans Frontières - Une matinée époustouflante – Baptêmes, culte et pique-nique – La transformation d’une famille …

    Yasmine est venue au milieu de nous il y a quelques mois, elle en a parlé à son amie Kelly, laquelle est venue à son tour, elle en a parlé à sa maman Thérèse, Thérèse en a parlé à son fils Dany .... Dany en a parlé à son père Luçay ....

    Après le baptême de Yasmine, Kelly, Thérèse, c'était le baptême de Dany ce matin ....
    La famille était réunie, presque au complet - A partir du moment où Jésus touche, des vies sont transformées en profondeur … Il en résulte des témoignages à couper le souffle et c’était le cas ce dimanche ….

    Soyez les bienvenus

    Les communautés Espace Foi Sans Frontières - Les images du dimanche - Moments précieux ceux de nos pique-nique à l'Ermitage - une atmosphère de paix de joie, d’amouret de reconnaissance flottait dans l’air-

    Soyez les bienvenus


     

    Soyez les bienvenus

    C'EST LEUR HISTOIRE 
    Aujourd'hui c'est à Dany de nous partager la sienne . Dany nous a rejoint depuis quelques temps - mais déjà il est intégré, il fait parti de nous - il faut dire qu'il est franchement sympa - toujours un petit sourire en coin , de bonnes paroles, il attire de suite la sympathie ... Sans oublier les impressionnantes marmites qu'il amène et qui régalent nos papilles ! .et puis il y a cette soif d'apprendre qui le caractérise.... il est gourmand , gourmand de la Parole ... La bible, il la médite et s'en imprègne au quotidien.... qui l'aurait Cru il y a encore quelques mois de cela .....

    Dany l’aîné d’une fratrie de 5 enfants, élevé par des parents aimants certes, mais tellement différents l’un de l’autre, avoue qu’il n’a pas toujours été facile d’être le grand frére…. dur, dur ....

    PARIS OU MARSEILLES 
    « j’avais 18 ans des rêves plein la tête et surtout l’attrait de la métropole - Ah la métropole c’était l’eldorado, l’abondance - La métropole comblerait toutes mes attentes !!! » 
    Avec un copain il joue à pile ou face : face ce sera Paris, pile Marseilles …. Pile l’emporte - 3000 francs en poche, sac à dos, sac de couchage, c’est parti - bye bye la famille ... L'aventure, c'est l'aventure ! et il s’envole pour la cité phocéenne - Il trouve du boulot dans la mécanique tout va bien, tout baigne - C’est la belle vie ....Enfin, presque !

    RETOUR A LA CASE DEPART 
    Jusqu’au jour où une convocation arrive : service militaire obligatoire vous devez rejoindre la caserne de Brives ! Brives ? Non franchement ça ne dit rien à Dany, et le service militaire pas vraiment non plus … passons les détails …. Finalement c’est encadré par les gendarmes qu’il est reconduit à l’aéroport – retour à la case départ – et il effectuera 1 an de service militaire à la Réunion- cauchemar…. Mais c’est la loi , c’est obligatoire, il ne peut s’y soustraire et il respecte !

    REFRACTAIRE 
    Dany était souvent dans le questionnement, ayant reçu une éducation catholique, Dieu il y croyait, la douce Thérèse ayant veillé sur ses marmailles afin que l'éducation religieuse leur soit inculquée, mais déçu à plusieurs reprises il ne pratiquait pas, il ne pratiquait plus, il était même devenu réfractaire, imperméable, fermé - 
    Quant à la vie personnelle c’est pas vraiment la réussite . Surtout pas de mariage , mais des tentatives de vie commune …. 4 dames feront un bout de chemin à ses côtés …. de l’une de ces liaisons naitra un fils, avec lequel aujourd’hui il entretien de bonnes relations – finalement il conclue que la vie à deux c’est trop compliqué et il décide de vivre seul , vouant son temps à ses passions : cinéma , musique, littérature, cuisine et à son travail –

    LA BREBIS PERDUE... 
    Mais Dieu nous le savons, cherche la brebis perdue, (Luc 15:1-7 ) et Dany était une brebis perdue, égarée, errant dans un monde hostile, sans direction, souvent habité par la colère, le manque de pardon, l’amertume, les regrets …. Quel avenir ? Il est devant un mur, il ne sait pas trop où il va, pourquoi il vit ….des souvenirs refont souvent surface et polluent son esprit l’empêchant de vivre sereinement …. il aspire à autre chose, à une bonne vie paisible ….

    LA BREBIS RETROUVEE 
    C’est sur ses propres « pattes » que Dany s’est égarée, (A l’image de la parabole de la brebis perdue) , Mais Dieu n’en finit pas de chercher et Dieu cherche jusqu’à ce qu’il trouve et il trouve Dany alors qu’il ne s’y attend pas - Il est invité par sa maman à une conférence conduite par un pasteur …. Bon, il n’ est pas vraiment emballé mais pour faire plaisir il accepte l’invitation …
    C’est alors que malgré lui lors de ce rassemblement il reçoit la prière ….. et il rentre chez lui ... "Mission accomplie j’ai fait plaisir à maman et à ma sœur …"

    Sauf que une fois rentré chez lui il est comme interpellé, bouleversé, enveloppé par une présence indescriptible et envahi d’une plénitude inconnue jusqu’alors …..c’est selon lui inexplicable,
    "c’est comme si à partir de ce moment j'avais su que ma vie ne serait plus jamais la même" 
    Un voile tombe de ses yeux subitement , il scanne sa vie et d'un coup la voit vie différemment , le mur s’effondre il est libéré d’un poids, d’une lourdeur ….

    TRANFORMATION
    Il acceptera une autre invitation, qui sera suivie d’effets ! 
    Une première rencontre avec le pasteur Vincent , puis une seconde et c’est cette dernière qui sera déterminante il n’aura que quelques semaines d’hésitation… il vient, puis revient et choisit de rejoindre l’assemblée Espace Foi Sans Frontières - C’est là dit-il que Dieu me veut , c’est là que je veux servir …..en peu de temps sa vie change complètement et ce n’est que le début dit-il –

    Moins de colère, Dany est devenu plus paisible, serein, patient, le pardon a fait irruption alors que depuis des années pardonner lui était impossible , plus ouvert aux autres, il commence à aimer les gens, ( il ne s’énerve plus à leur contact) alors qu’il était très vite excédé par une présence … et autour de lui, que ce soit dans le travail, parmi les proches le changement est visible et tous sont impressionnés et unanimes "Dany n’est plus le même …. " 
    Que s’est-il passé ? … 
    Et il explique tranquillement et en toute simplicité que Dieu et entré dans sa vie, qu’il entretient une relation avec lui, qu’il lit la bible, qu’il a trouvé la foi, qu’il est transformé par l’amour de Dieu, …. Certains sont perplexes, d’autres s’interrogent vraiment constatant les nouvelles attitudes, de nouveaux comportements …..

    NOUVEAUX OBJECTIFS 
    La première bonne nouvelle c’est que dimanche Dany se fera baptiser par immersion dans le lagon à l’Ermitage, au revoir l’ancienne vie, bonjour la nouvelle ….

    La seconde c'est qu'il souhaite trouver une femme sérieuse avec laquelle il pourra envisager un bel avenir et construire quelque chose de solide (plus de concubinage, mais le mariage, avec Jésus au centre – La corde à trois fils)

    FAITES CHAUFFER LA MARMITE ! 
    En un peu plus d’un mois aime-t il à dire « j’ai rencontré plus de personnes qu’en 30 ans et quelles personnes …. Des gens tellement sympas , humains, accueillants et joyeux avec lesquels je me sens bien et pour lesquels j’ai tellement de plaisir à faire « chauffer la marmite »…. "Mon désir est de me rendre utile, de servir, servir au sein de l’église …"

    Merci Dany c’est vrai tu nous gâtes que ce soit dans l’ouest ou le sud tes caris sont sans pareils et appréciés de tous et nous sommes tellement contents de t’accueillir au milieu de nous !

    Et avant de conclure il ajoute, « je suis drogué, complètement drogué ….. drogué de Dieu , et je ne suis pas près de l’overdose ! »

    Nous serons nombreux à venir t’entourer dimanche à 8h30 plage de l’Ermitage 
    Propos recueillis par C. Villageon 

    Juin 2018 
    Contact : 06 92 79 70 26

    Dany

    QUE CHERCHEZ-VOUS EN TANT QUE CHRÉTIEN ? 
    L’AMOUR sincère et l’AMITIÉ entre chrétiens 
    Le RESPECT et l'ENCOURAGEMENT 
    UN ENSEIGNEMENT biblique solide 
    Une approche d'ouverture, accessible aux NON CHRETIENS 
    Une LOUANGE puissante 
    Une écoute PASTORALE sensible

    Vous trouverez tout cela dans les communautés 
    D’ESPACE FOI SANS FRONTIERES 
    Alors ne restez pas dans le questionnement, venez nous découvrir !

    Accueil

    Ile de la Réunion - Les communautés Espace Foi Sans Frontières SUD - RDV ce SAMEDI 18H30 pour une soirée spéciale LOUANGE/PRIERE./BUFFET FROID - 
    145 Rue Augustin Archambaud Rond point des Balances (Auchan casernes) - Derrière la boutique BIO GEM la vie

    Pasteur Fred Chari (EFSF Sud) 0693 331365

    Retrouvez-nous sur : http://vincent-esterman.eklablog.com/

    Accueil

    Les communautés Espace Foi Sans Frontières - SUD /SAINT- PIERRE ce samedi 18h30,  145 Rue Augustin Archambaud, Rond point des Balances(Auchan casernes) derrière la boutique BIO GEM la vie
    Pasteur  Fred Chari (sud) 06 . 93 . 331 . 365Soyez les bienvenus  Les Communautés Espace Foi Sans Frontières - OUEST - Que la joie règne au milieu de nous, dans chacune de nos réunions - Culte dimanche 10h Chapelle de l'Ermitage ruelle des Ajoncs conduit par le pasteur Vincent Esterman -  

    Accueil

    Contact - 06 92 79 70 26  -

    Secrétariat EFSF /Com 06 93 40 44 47 
    http://espacefoisansfrontieres.eklablog.com/

    Soyez les bienvenus

    Ile de la Réunion - Les communautés Espace Foi Sans Frontières. RDV en semaine (18h30) régions sud et ouest. on vous invite
    Des enseignements bibliques solides avec le pasteur Vincent Esterman 
    MERCREDI Centre Spirituel Eau Vive, 80 rue Marius et Ary Leblond SAINT PIERRE 
    JEUDI 3 bld de Strasbourg à proximité de la clinique 
    Jeanne d’Arc LE PORT 
    Contacts : 
    Pasteur Vincent Eserman 06 92 79 70 26 
    Pasteur Fred Chari (sud) 06 . 93 . 331 . 365

    http://vincent-esterman.eklablog.com/
    https://www.facebook.com/pasteurvincentreunion/

    Secrétariat EFSF 06 93 404 447 foisansfrontieresinfo@gmail.com

    Accueil

     Les communautés Espace Foi Sans Frontières- OUEST - Un nouveau service de BAPTÊMES chrétien par immersion dans le lagon de l'Ermitage se prépare LE DIMANCHE 8 JUILLET - VOUS HABITEZ L’ÎLE DE LA RÉUNION, vous nous suivez sur Facebook ou par le biais de nos sites et VOUS SOUHAITEZ EN PARLER un petit coup de fil ou un texto suffisent.
    Email : esterman.v@gmail.com 06 92 79 70 26 
    http://vincent-esterman.eklablog.com/

    Accueil

    Ile de la Réunion - Les communautés Espace Foi Sans Frontières – SUD- ETUDES BIBLIQUES SAINT-PIERRE en semaine - des temps privilégiés au bénéfice d'enseignements solides de la Parole de Dieu– RDV ce mercredi avec le pasteur Vincent Esterman , Centre Spirituel Eau Vive, 80 rue Marius et Ary Leblond - (18h30) - On vous invite
    Contacts : 
    Pasteur Fred Chari (sud) 06 . 93 . 331 . 365

    Accueil

     LES RENDEZ VOUS DU SUD - SAINT-PIERRE 

    SAMEDI et MERCREDI 
    Accueil

    LES RENDEZ VOUS  de  L'OUEST

    JEUDI ET DIMANCHE

    A LA DECOUVERTE DE LA BIBLE - Le Jeudi  18h30 -  LE PORT - 3 bld de Strasbourg à proximité de la clinique Jeanne d’Arc - portail vert avec ronds blancs - Partage autour d’un verre après la réunion, pour ceux qui le souhaitent libre à chacun d'apporter de quoi grignoter - quiche, salade, toasts , tartes salées, petits fours etc et boissons

    CULTE/SERVICE  le dimanche 10H Chapelle de l'Ermitage, ruelle des Ajoncs -

     06 92 79 70 26

    Accueil

    Ile de la Réunion –Les communautés Espace Foi Sans Frontières - C'était ce matin à l'Ermitage - Une belle équipe - " DIEU EST BON EN TOUT TEMPS, IL A MIS CE CHANT DE LOUANGE EN MOI, DIEU EST BON EN TOUT TEMPS, A TRAVERS LA NUIT SA LUMIÈRE JAILLIT, DIEU EST BON OH SI BON EN TOUT TEMPS … »

    Soyez les bienvenus

    PENSEZ-VOUS QUE LA PRIERE

    PUISSE CHANGER QUELQUE CHOSE POUR VOUS ? 

    Nous sommes un groupe de prière chrétien évangélique dans le   SUD de l’île de la REUNION . Notre proposition: PRIER POUR VOUS. PRIER pour votre problème, quel qu’il soit, en vue d’une réponse de la part de Dieu.

    Notre proposition s’adresse à toutes personnes croyantes ou non   HABITANT L’ILE DE LA REUNION  . Cela n’engage à rien de votre part. Nous agissons en toute discrétion. Nous avons simplement à coeur d’aider les gens par la prière.

    Pour cela , il suffit d’inscrire le sujet de prière sur le coupon ci-dessous en cochant les cases correspondantes et de nous le renvoyer par : Voie postale, e-mail, sms, ou facebook ( en message privé). Notre groupe de prière, s’engage, dès réception, à prier pour vous tous les jours pendant un mois.

    Vous constatez des améliorations ? Faites-nous en part ! Ce sera aussi un encouragement pour notre équipe de prière ! MERCI DE VOTRE CONFIANCE 

    Besoin d’un entretien plus personnel avec moi en tant que pasteur ? Contactez-moi au 06.93.331.365

    Bien cordialement,  Pasteur Frédéric Chari

    Adresse postale : 81 bis rue Hubert Delisle, 97 421 La Rivière St Louis

    E-mail : pasteurfredc@gmail.com; SMS: 06.93.331.365

    Facebook : Fred Chari ; Site :  http://espacefoisansfrontieres.eklablog.com/


      COUPON A REMPLIR ET A RENVOYER. MERCI

    Prénom : ……………………… …………………………………………………………..

    Domaines dans lequel la prière est souhaitée : (cocher les cases correspondantes)

    c Guérison         c Travail             c Emotionnel

    c Famille            c Relationnel      c Finances

    Autres (préciser) ……………………………………………………

    Quelques précisions (facultatif)…………………............................................................. 

    ………………………………………………………………………… . 

    Accueil

    Ile de la Réunion - Les communautés Espace Foi Sans Frontières - SUD/SAINT- PIERRE – RDV ce samedi pour une soirée spéciale - On vous invite 
    145 Rue Augustin Archambaud Rond point des Balances (AUCHAN CASERNES) derrière la boutique BIO GEM la vie
    Pasteur Fred Chari - 06.93.331.365

    Accueil


     Ile de la Réunion - Les Communautés Espace Foi Sans Frontières - Message apporté ce dimanche par le pasteur Vincent Esterman à l'Ermitage - Double clic sur le lien - https://youtu.be/lotPjnWXEFk (Bonne écoute) OUBLIE TON TITRE ET POUSSE ! 
    Lorsque Dieu voit une bonne équipe, il veut faire partie de cette équipe - Exode 17 v8-13 - Si l'on veut que Dieu se manifeste, il est indispensable de travailler ensemble - (Cf. Image du film Dunkerque – Une magnifique leçon spirituelle)

     Accueil


     

    AccueilAccueilIle de la Réunion – Espace Foi Sans Frontières OUEST - Message apporté ce dimanche par le pasteur Vincent Esterman - Aimons l’œuvre de Dieu … montrons une réelle capacité d’avoir besoin de l’autre, le NOUS c’est l’interdépendance-

    Philippiens 2v1- 5 - Prenons ce verset au sérieux et mettons le en pratique
    LE TRAVAIL D'EQUIPE -  

    Accueil 

    Ile de la Réunion - Espace Foi Sans Frontières OUEST - Les images du dimanche
    Aimer son prochain s’apprend en regardant au-delà des façades pour voir le  coeur  que Dieu voit.Soyez les bienvenus


     Espace Foi Sans Frontières SUD/SAINT- PIERRE - Le SAMEDI  18h30 CULTE/SERVICE  La musique est joyeuse, le message motivant, et l'accueil chaleureux - Après la réunion on passe à table .... Ca vous dit ? On vous invite 
    145 Rue Augustin Archambaud Rond point des Balances (AUCHAN CASERNES) derrière la boutique BIO GEM la vie

    Accueil

    Ile de la Réunion – Les Communautés Espace Foi Sans Frontières –   On est toujours fascinés par les prouesses des sportifs - On pense au travail fourni, à l'entraînement rigoureux , aux efforts , aux performances accomplies, à leur rage de vaincre ... que ce soit les derniers jeux olympiques, les champions de Rolland Garros , lesquels mobilisent en ce moment toute l'attention médiatique, ou dès le 14 juin au coup d’envoi du mondial de foot …. La détermination des athlètes leur persévérance à l'entraînement, l'acceptation face à des conditions de vie stricte, sont autant d'illustrations qui nous PARLENT DES QUALITÉS DE NOTRE MARCHE avec Dieu . 
    L'apôtre Paul n’a –t-il pas lui aussi utilisé l'exemple des jeux du stade de son époque pour booster notre foi, et notre engagement de disciple. Dieu nous donne constamment des occasions de nous entraîner ..de progresser. Serons-nous à la hauteur ? 
    Que Dieu nous aide à poursuivre fidèlement notre course, à l’image de ces sportifs acharnés et à demeurer fidèle JUSQU’AU BOUT et que nous puissions dire “J’ai combattu le bon combat, j’ai achevé la course, j’ai gardé la foi.” 2 Timothée 4.7

    Accueil

     Ile de la Réunion - Les communautés Espace Foi Sans Frontières - 
    des pasteurs disponibles et à votre écoute
    Vincent Esterman Ouest 0692 797026 
    Rodolphe Drochsler Nord 0692 170005
    Fred Chari Sud 0693 331365

    Accueil

     Ile de la Réunion - Les Communautés Espace Foi Sans Frontières – une pensée en cette fin de journée - La méthode de Dieu n’est pas la nôtre. Notre logique a vite fait de dire : "Ce n’est pas possible, je n’y arriverais jamais, je ne suis pas à la hauteur, je n’ai pas ceci, je n’ai pas cela …. la différence est trop grande, ah, si seulement ….etc." et Jésus répond simplement : "Apportez-moi ce que vous avez, et je ferai le reste, mon raisonnement n’est pas le vôtre". 
    Au lieu de laisser les difficultés, les circonstances nous conduire dans l'abattement , le découragement et les plaintes, Obéissons -lui et mettons en application 
    1 Corinthiens 9.24 "Courez pour gagner le prix !"
    Qui remportera le prix ? Ceux qui auront accepté de payer le prix ! 
    Rappelons-nous, L'athlète n'est pas couronné s'il n'a pas lutté . (Cf. les champions de Rolland Garros pour rester dans l'actualité !!!) 
     Accueil