• Baptème du Saint-Esprit

    Vivre pour Jésus

    Leçon 5

     


    Lorsqu’une personne fait l’expérience de la nouvelle naissance et devient chrétienne, Jésus affirme qu’elle est en fait née de l’Esprit (Jean 3:3). A ce point de rencontre unique avec Dieu, le Saint-Esprit travaille et opère un miracle, transformant cette personne en un croyant qui place Christ au centre de sa vie et qui aime Dieu.

    Dans cette étude, nous examinerons de quelle façon le Saint-Esprit libère sa plénitude dans la vie de l’authentique disciple de Jésus.

    L’EXPERIENCE DES DISCIPLES

    JEAN 20:22 

    Jésus apparaît à ses disciples et souffle sur eux en disant : « Recevez le Saint-Esprit ».

    Bien qu’ils eurent suivi Jésus pendant trois ans et qu’ils furent utilisés par le Seigneur pour répandre l’Evangile, les disciples n’étaient pas nés de nouveau puisque le pardon des péchés ne fût possible qu’après la mort et la résurrection de Jésus. Lors de cette rencontre avec le Seigneur ressuscité, ses disciples sont nés de l’Esprit, lequel apportait avec Lui la paix et l’autorité de pardonner les péchés.

    ACTES 1:4,5 – Jésus est à nouveau au milieu de ces mêmes disciples. Cette fois, il leur demande d’attendre à Jérusalem l’accomplissement d’une promesse spéciale, venant du Père, d’après laquelle ils seraient baptisés dans le Saint-Esprit. Il est clair que Jésus parlait d’une expérience postérieure au salut, où le Saint-Esprit viendrait et remplirait la vie du croyant.

    ACTES 2:1-4 – Voici le récit de l’accomplissement de cette promesse dans la vie des disciples assemblés pour prier le jour de la Pentecôte. Cette expérience était tout à fait courante dans l’église primitive.

    Dans le livre des Actes, on y fait souvent référence de diverses façons : être remplis de l’Esprit, recevoir le Saint-Esprit, le Saint-Esprit vint ou tomba. Regardons dans la Bible ceux qui ont fait cette expérience après leur conversion.

    CEUX QUI ONT ETE BAPTISES DANS LE SAINT-ESPRIT

    1. Jésus Lui-même (Luc 3:21,22)

    Bien qu’il n’ait évidemment pas eu besoin de se convertir, Jésus a cependant expérimenté la descente du Saint-Esprit sur Lui lors de Son baptême dans le Jourdain. La conséquence en est évidente puisque, immédiatement après son baptême, la Bible dit que « Jésus était rempli de l’Esprit » (Luc 4:1).

    2. Tous les disciples assemblées à la Pentecôte (Actes 2:4) Il est intéressant de noter qu’aucun des disciples assemblés le jour de la Pentecôte, ne fut exclu de la plénitude de l’Esprit.

    3. Les convertis de Samarie (Actes 8:14-17) Ce récit démontre que le baptême dans le Saint-Esprit est distinct de la nouvelle naissance. Ici nous sommes en présence de nouveaux convertis à Jésus-Christ, baptisés en tant que chrétiens, mais n’ayant pas encore reçu le Saint-Esprit. Les apôtres de Jérusalem virent le besoin urgent de remédier à cela.

    4. Paul (Actes 9:17,18) Paul, alors connu sous le nom de Saul de Tarse, s’est converti sur le chemin de Damas (Actes 9:1-8). Puis, Dieu envoya vers Paul un disciple nommé Ananias afin qu’il recouvre la vue, qu’il soit baptisé d’eau et rempli du Saint-Esprit.

    5. Corneille et sa maison (Actes 10:44-47) Sans aucun doute, Pierre fût tout aussi étonné que Corneille lorsque le Saint-Esprit tomba sur leur rassemblement. D’après ce récit, nous voyons que le Saint-Esprit n’était pas réservé aux juifs seulement, mais également aux païens (non -j uifs).

    6. Les disciples d’Ephèse (Actes 19:1-6) Paul a remarqué un manque dans la vie des disciples de Jean-Baptiste. C’était l’absence du Saint-Esprit qu’ils devaient recevoir après avoir été baptisés au nom de Jésus.

    FAITS BIBLIQUES CONCERNANT LE BAPTEME DANS LE SAINT-ESPRIT

    Il était reçu par des croyants.

    2. Il était distinct de l’expérience de la nouvelle naissance.

    3. Il était reçu par tous, indépendamment de la race, de l’âge, du sexe, ou de l’arrière plan religieux.

    4. Il était considéré comme essentiel pour la vie chrétienne et non pas comme facultatif.

    5. Il coïncidait très souvent avec le baptême d’eau d’une personne.

    6. Il était souvent reçu par l’imposition des mains.

    7. Il était accompagné par le don de parler en langues. Dans tous les passages des Actes des Apôtres mentionnés ci-dessus, le don des langues accompagnait la réception du Saint-Esprit. La seule exception à cette règle se trouve dans Actes

    8 qui ne mentionne pas spécifiquement ce don mais qui, néanmoins, suggère très nettement une manifestation surnaturelle visuelle et auditive.

     

    LA PROMESSE DU SAINT-ESPRIT EST – ELLE POUR LES CHRETIENS D’AUJOURD’HUI ?

    A la Pentecôte, lorsque Pierre répondait à la question des juifs, à savoir que devaient-ils faire pour répondre à l’Evangile, il leur dit qu’ils devaient se repentir et être baptisés. Il ajouta que, s’ils agissaient ainsi, ils recevraient le don du Saint-Esprit. Non seulement Pierre affirme que la réception du Saint-Esprit fait partie de l’expérience chrétienne normale, mais de plus, il ajoute : « Car la promesse du Saint-Esprit est pour vous, pour vos enfants et pour tous ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera » (Actes 2:39).

    Par ces paroles, Pierre applique le baptême dans le Saint-Esprit à chaque chrétien « au loin » né de nouveau. « au loin » géographiquement et « au loin » à travers l’histoire. Il parle de nous !

    Non seulement nous apprenons dans la Bible que cette promesse est encore valable pour nous aujourd’hui, mais nous trouvons également qu’il s’agit d’un commandement aux chrétiens d’être remplis de l’Esprit (Ephésiens 5:18).

     

    QUEL EST LE BUT DU BAPTEME DANS LE SAINT-ESPRIT ?

    Actes 1:8 – La réponse est très simple : la puissance. Le Saint-Esprit apporte la puissance de Dieu, afin que le chrétien puisse vivre en s’appuyant sur la force de Dieu et non pas sur la sienne. En tant que croyant rempli de l’Esprit, vous expérimentez Sa puissance dans des domaines tels que la prière, la soif de la Parole de Dieu, le témoignage, l’amour pour les autres, l’adoration, la sainteté et beaucoup d’autres encore.

     

    COMMENT RECEVOIR LE SAINT-ESPRIT ?

    Il y a deux versets dans les Evangiles qui font mention de cinq étapes pour recevoir le Saint-Esprit.(Luc 11:13, Jean 7:37) Ces étapes sont :

    1. Etre un enfant de Dieu : Puisque le Saint-Esorit n’est que pour les enfants de Dieu, assurez-vous tout d’abord que vous êtes bien un fils ou une fille de Dieu, né de nouveau. (Luc 11:13).

    2. Avoir soif : Il est essentiel d’avoir le désir d’être rempli du Saint-Esprit. La question n’est pas de savoir si c’est ou non la volonté de Dieu, puisqu’il nous a déjà commandé d’être rempli de l’Esprit. C’est une question de notre volonté de vouloir recevoir tout ce que Dieu a en réserve pour nous. Le Saint-Esprit ne viendra que si nous sommes assoiffés (Jean 7:37).

    3. Venir à Jésus : La Bible dit que c’est Jésus Lui-même qui baptise du Saint-Esprit (Jean 1:33). Nous venons humblement mais avec confiance à Celui qui ne déçoit jamais (Jean 7:37).

    4. Demander : Demander est très important, car c’est exprimer à Dieu notre dépendance envers Lui. Notre demande doit être faite en ayant la foi que nous allons recevoir. (Luc 11:13).

    5. Boire : La personne participe activement en prenant part au Saint-Esprit. Nous n’attendons pas que quelque chose  nous arrive  mais plutôt par la foi  nous le reçevons et le  laissons  rempLir chaque domaine de notre vie et de notre personnalité.  Jean7:37) 

    6. Parler en langues . Nous pouvons maintenant commencer à parler en langues par le Saint-Esprit (Actes 2:4) Pour cela, il faudra écarter les langues connues, et les doutes qui peuvent envahir les pensées. Nous ne comprendrons pas ce que nous disons parce que nous parlons des « mystères » à Dieu » (1Corinthiens 14:2). La clé est d’accepter que la langue vient de Dieu et de l’exprimer avec foi (Galates 3:2).

     

    MAINTENIR LA PLEINITUDE DE L’ESPRIT

    La Bible dit que Dieu ne se repent pas des dons qu’il fait (Romains 11:29). Cependant, la plénitude du Saint-Esprit dans la vie du chrétien a besoin d’être entretenue quotidiennement au travers de notre communion avec Dieu, de l’obéissance à Sa Parole et de la louange. C’est pourquoi le don du parler en langue doit faire partie de votre vie quotidienne afin qu’il puisse se développer et que des fleuves d’eau vive de Dieu continuent à jaillirent. La communion fraternelle effective avec d’autres chrétiens remplis de l’Esprit est également très importante pour qu’une personne s’affermisse dans sa marche dans l’Esprit. Voici quelques questions sur cette expérience merveilleuse du baptême dans le Saint-Esprit.

     

    Réfléchissons  ensemble .

    QUESTIONS 

    .Qu’apprenons-nous sur le Saint-Esprit dans Jean 7:38 ? 

    Quel événement s’est-il produit pour que Jésus, qui était rempli de l’Esprit (Luc 4:1), soit capable de marcher dans la puissance de l’Esprit ? Luc 4:14 

    Qu’a permis la plénitude du Saint-Esprit à Jésus ? Luc 4:18,19 

    .Quel effet le Saint-Esprit produit-il dans la vie chrétienne d’après les versets suivants : ean 14:26 Romains 5:5 Romains 14:17 2Corinthiens 3:6  2Corinthiens 3: 17

    Comment le Saint-Esprit confirme-t-il la prédication de l’Evangile ? Romains 15:19 

    Comment Pierre prouve-t-il qu’il est rempli du Saint-Esprit ? Actes 4:8-13 

    Exprimez en quelques mots le rôle du Saint-Esprit dans la prière. Romains 8:26 ; Ephésiens 6:18


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique