• Inspiratiaon de la Parole Série : L’effet de la Parole de Dieu 4

    L’INSPIRATION DE LA PAROLE DE DIEU

     

    Texte : 1 Thessaloniciens 2 :13

     

    C'est pourquoi nous rendons continuellement grâces à Dieu de ce qu'en recevant la parole de Dieu, que nous vous avons fait entendre, vous l'avez reçue, non comme la parole des hommes, mais, ainsi qu'elle l'est véritablement, comme la parole de Dieu, qui agit en vous qui croyez.

    Quand on lit les deux épîtres de Paul aux Thessaloniciens on sent l’affection et la fierté de Paul quand à la qualité spirituelle des chrétiens de cette ville.

    Sa relation avec eux ne ressemble pas du tout à celle avec les Corinthiens ou avec les Galates qu’il doit reprendre sévèrement

    C’est le sérieux des chrétiens de Thessalonique qui touche l’apôtre Paul.

    Il les appelle même : « un modèle pour tous les croyants » (1Thes. 1 :7)

    Paul les félicite pour leur foi agissante, leur amour les uns pour les autres, leur espérance de la vie éternelle, leur courage dans les tribulations.

    MAIS pour quelles raisons ces chrétiens de Thessalonique sont-ils devenus de vrais chrétiens, des modèles ?

    Paul donne la réponse dans le passage que nous avons lu

    …c’était dans leur façon de recevoir la Parole de Dieu.

    Ils ne l’ont pas reçu comme une autre philosophie, ou la sagesse d’un homme sage ou les révélations d’un mystique.

    Ils ont reçu les Ecritures comme la Parole venant de Dieu.

    Pour les Thessaloniciens, à la lecture des Ecritures, c’était Dieu qui leur parlait.

    C’était Dieu qui leur faisait connaître sa volonté. C’était sérieux. Il ne fallait pas prendre cela à la légère.

    MAIS qu’y a-t-il dans les Saintes Ecritures, la Bible, qui démarque ce livre de tous les autres livres sur la terre ?

    La réponse …c’est l’inspiration

    2Tim 3 :16,17

    Toute (l’) Écriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice, afin que l'homme de Dieu soit accompli et propre à toute bonne oeuvre.

    Dans ce livre il y a une inspiration pour m’enseigner, me convaincre, me corriger, et m’instruire.

    Ce livre a connu une inspiration divine. Des hommes, sous l’inspiration du Saint Esprit, ont écrit.

    « PNEUMA »

    L’inspiration de Dieu est une traduction du mot grec « pneuma ».

    De ce mot nous avons notre mot français « pneumatique » - rempli de l’air. Le pneu est « inspiré »

    Le mot « pneuma » est également traduit « esprit » ou « souffle ». Le « pneuma » de Dieu est son souffle. C’est le Saint Esprit

    Job 32 :8

    Mais en réalité, dans l’homme, c’est l’esprit, le souffle du Tout Puissant, qui donne l’intelligence.

    Job 33 :4

    L’esprit de Dieu m’a crée et le souffle du Tout Puissant m’anime

    Paul nous dit que dans cette Parole de Dieu, dans ces saintes Ecritures il y a l’inspiration - le souffle de Dieu.

    C’est l’inspiration de Dieu qui fait que la Bible est différente de tout autre live

    Pourquoi avons-nous des auteurs préférés ? Parce que nous captons leur souffle qui est communiqué par leurs écrits.

    La Bible sort du lot parce que Dieu a mis son souffle dans ce livre.

    Quand on l’ouvre pour le lire on devrait ressentir un courant d’air du ciel.

    Quand on écoute un message de la Parole de Dieu il devrait ressentir un souffle, un bouffée d’oxygène du ciel.

    MAIS beaucoup dépendra de comment nous la communiquons et à quel point nous recherchons l’inspiration.

    Parce qu’on peut aussi tuer les gens avec la Bible.

    Paul qui souligne l’inspiration de la Parole de Dieu nous dit également « La lettre tue mais l’esprit vivifie » (2Co 3 :6)

    Le légalisme avec la Parole de Dieu tue les gens.

    Par exemple :

    Jésus a dit,« Soyez parfait comme votre Père céleste est parfait ». (Le dire à plusieurs personnes).

    Ce texte pris à la lettre est culpabilisant et nous ne deviendrons pas parfait en se martelant cette exhortation.

    Mais Philippiens 1 :6 est le souffle qui nous fait changer.

    « Je suis persuadé que celui qui a commencé en vous cette bonne œuvre la rendra parfaite pour le jour de Jésus Christ. »

    La lettre sans l’esprit est comme un pneu crevé…il n’y a plus d’air dedans.

    Quand vous avez une crevaison quelle est votre réaction ? « C’est pas grave. » On peut encore rouler ? Non, on n’ira pas très loin avec un pneu crevé.

    Ou peut être le pneu a roulé sur un clou et progressivement le pneu perd de l’air. Il devient plat.

    Jésus nous a dit que la lecture de la Bible serait une expérience spirituelle :

    « Mais le consolateur, l’Esprit Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses et vous rappellera tout ce que je vous ai dit. »       Jean 14 :26

    La Parole de Dieu est un point rencontre avec moi et le Saint Esprit.

    On donne rendez-vous à quelqu’un au point rencontre.

    C’est là où on se retrouve

    Le Saint Esprit vient à ma rencontre non pas dans mes sentiments mais dans les versets de la Parole de Dieu.

    Quand quelqu’un dit « Dieu ne me parle jamais ». C’est le reflet de comment il lit la Bible. Il ne cherche pas le souffle de Dieu, l’inspiration dans les Ecritures.

    EMMAUS

    Après sa résurrection Jésus a rejoint deux de ses disciples en route vers Emmaüs. Ces deux disciples n’ont pas reconnu que c’était Jésus. Ils connaissaient les Ecritures mais leurs connaissances bibliques n’avaient aucun impact sur eux. Ils étaient découragés. En marchant avec eux Jésus expliquait les Ecritures et communiquait l’inspiration, le souffle qui était en elles. Plus tard quand les deux disciples avaient réalisé que c’était bien Jésus ils ont reparlé de ce qu’ils sentaient pendant que Jésus leur expliquait les Ecritures. Ils se sont dit, « nos cœurs brulaient ! »

    Jésus veux allumés nos cœurs avec sa Parole, la motivation, la foi, l’encouragement, l’empressement.

    J’aimerais croire que chaque fois que nous lisons la Parole de Dieu nous sentirons l’inspiration, le souffle. MAIS ce n’est pas le cas.

    Ce n’est pas que chaque fois que tu lis la Bible que des paroles sauteront de la page.

    MAIS en cherchant, en étudiant en vue de tirer l’inspiration, nous la trouverons.

    C’est pour cela que dans nos groupes bibliques je propose un passage et je demande à chacun de chercher le verset clé, les mots forts, les images et les contrastes.

    On tire l’inspiration du texte.

    Avez-vous déjà fait la traite d’une vache ?

    On sait que dans le ventre de la vache il y a du lait et avec son lait on peut faire beaucoup de produits. Mais il faut extraire le lait. Et cela s’apprend. De la même façon l’inspiration se trouve dans la Parole de Dieu. Si on apprend à l’extraire les produits sont nombreux et très riches.

    La question que nous devons poser au Seigneur dans la lecture de sa Parole est « Seigneur, que veux-tu me dire dans ce passage ? »

     « Saint Esprit, enseigne-moi les choses que Jésus a dit. »

    « Jésus, allume mon cœur avec ton éclairage de ta Parole. »


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique