• Ile de la Réunion  LE MOT DU PASTEUR

     

     

    J’avais rédigé mon texte hier avant d’apprendre l’horreur de ce qui s’est passé à Nice hier soir. Le mal se déchaine et la France souffre. Au milieu de ces terribles nouvelles nous avons toujours LA bonne nouvelle que nous ne perdons pas de vue. En ce vendredi, LE MOT DU PASTEUR reste d’actualité pour nos vies et nos églises. Qui n'aime pas recevoir une bonne nouvelle? Je ne connais personne !! Elle a toujours un effet positif sur celui qui la reçoit et le messager qui la donne est heureux de pouvoir l'apporter. Elle est comme l'eau fraiche pour une personne fatiguée, nous disent les Proverbes. On se sent soulagé, rassuré. Le coeur est léger et la joie se fait souvent suivre de rires. Une bonne nouvelle, c'est Dieu qui répond à la prière ou une bénédiction inattendue. Elle nous ouvre de nouvelles perspectives à l'image de l'étudiant qui vient d'apprendre qu'il a décroché son BAC...avec mention! C'est un ami qui accepte ton invitation à venir au culte ou mieux encore, quand il donne sa vie à Jésus avec grande sincérité. Oui, il nous faut des bonnes nouvelles! Mais ces bénédictions se multiplient lorsqu'on les cherchent. Celui qui s’attend aux bonnes nouvelles, celui qui les guette comme on guette le facteur quand on attend un courrier important, se créait un environnement de bénédictions. Et on les voit mieux quand elles arrivent! C’est la foi active dans un Dieu agissant.Alors c'est décidé, à Espace Foi Sans Frontières, c'est le Boulevard des Bonnes Nouvelles! Que les nouvelles soient bonnes lors de nos cultes ce weekend,à Ste Anne, à St Denis-Mazagran, à l'Ermitage sans oublier Mayotte.
    CONTACTS - 06 92 79 70 26


     

     IL Y A TOUT JUSTE 30 ANS !     Il ne s’agit pas d’un anniversaire de mariage mais de l’arrivée de Vincent et Denise ESTERMAN en FRANCE, après 9 ans de ministère en Australie, avec un billet Aller Simple pour répondre à l’appel de Dieu.

    Soyez les bienvenus
    C’était le 30 juin 1986 que nous avons atterri à Marseille avec nos valises et nos cœurs dans l’expectatif de ce qui nous attendait.
    Un bref résumé du parcours :1986 – 1988 basés à Nîmes et exerçant un ministère itinérant en France,1988- 1995 Implantation de l’église d’Evry en région parisienne 1995- 2007 Implantation de l’église à Paris 5 ème et 13ème , 2012 basés à Adélaïde, Australie, et exerçant un ministère itinérant en France, Australie et en Europe, 2012-2016 implantation d’’églises à l’île de la Réunion
    30 ans à prêcher l’Évangile en France, de voir d’innombrables personnes donner leur vies à Christ, plusieurs dizaines d’hommes et de femmes formés et propulsés dans le ministère qui aujourd’hui conduisent une église, et des églises implantées dans différentes régions de France.
    Mais aussi 30 ans de combats, où nous avons dû faire face à de l’opposition, parfois intense, venant de tous bords, et à des adversaires dérangés par notre action.
    Et nous sommes toujours là !
    Notre objectif n’a pas changé d’un pouce…il y a encore une âme à sauver.
    Nous, Vincent et Denise, nous voulons aujourd'hui exprimer toute notre reconnaissance à Dieu pour sa fidélité et sa bonté envers nous. Et merci à tous nous amis et compagnons de route qui nous sont restés fidèles tout au long de ce parcours.
    La course n’est pas terminée !
    Il y a encore un bout de route à faire avant la ligne d’arrivée. Alors nous continuons, sans relâche, à courir vers le prix qui nous attend.

     

    Le Mot du Pasteur

    Ile de la Réunion - Réunion de travail à Grande Anse ! (Sur l'image, Daniel de l'Eglise de Mayotte en visite pour la semaine - et le pasteur Vincent Esterman)

     
     
     

    Le mot du pasteur  Ile  de la Réunion 

    Espace foi Sans frontieres

    LE MOT DU PASTEUR 

     

     

    Ile de la Réunion - LE MOT DU PASTEUR - Aujourd’hui, j’aimerais vous parler de Hébreux 13. Après le classique chapitre 11, le 13 est également exceptionnel. L’auteur inconnu va terminer en beauté. Il y a des pierres précieuses sur toutes sortes de sujets…le mariage, l’attitude envers l’argent, envers ses conducteurs spirituels. Le souvent cité verset « Je ne te laisserai point » s’y trouve et le fait que Jésus est « le même aujourd’hui » est annoncé pour toutes les générations qui succèderaient celle des premiers chrétiens, jusqu’à nous. Mais il y a un verset que j’affectionne particulièrement , st important pour ma vie. C’est le verset 13. « Sortons donc pour aller à lui, hors du camp, en portant son opprobre.» En tant que pionnier d’églises depuis 39 ans je me suis constamment trouvé « hors du camp », c’est à dire le nouveau venu qui dérange. La référence « du camp » parle de Jérusalem et du système religieux des pharisiens. Elle nous parle du politiquement correcte, de la faveur des hommes plutôt que la faveur de Dieu, ou, selon une expression courante à la Chambre de Commerce quand mon épouse e y travaillait, il fallait être « consulaire ».

    Mais Jésus n’a pas offert sa vie pour sauver l’humanité « dans le camp ». Et si nous voulons aller à lui il faudra nous aussi, sortir « hors du camp ». Nous sommes prévenus, il y aura besoin de porter son opprobre pour aller vers lui. Concrètement, certains ne seront pas contents de notre démarche. Nous porterons une faiblesse comme Jésus l’a portée face à des Romains tellement dominateurs et les pharisiens tout puissants. Mais notre secret c’est que notre force vient de Dieu.

    Etre en marge n’est jamais très confortable et être jeune et petit peut facilement être sous-estimé dans un monde qui joue les apparences. Mais le Royaume de Dieu commence comme ça…le grain de sénevé, ce qui est petit devient grand par la vertu de Dieu.

    Verset 13 de Hébreux a été également le verset clé pour un certain William Carey, missionnaire en Inde au 18ème siècle. Il est devenu le père de la mission chrétienne dans les temps modernes. Son secret pour la réussite de l’œuvre «Pour avancer, j’ai appris à faire un pas à la fois ». Et sa devise « Attends-toi à de grandes choses de la part de Dieu. Tentes de grandes choses pour Dieu ».

    Quels bons conseils pour nous à Espace Foi Sans Frontières. Ce weekend lors de nos cultes à l’Ermitage, Saint Denis, Saint Anne et Mayotte attendons-nous à de grandes choses de la part de Dieu et tentons de grandes choses pour Dieu!

    06 92 79 70 26 
     

    Le mot du pasteur  Ile de la Réunion 

    Espace foi Sans frontières

    LE MOT DU PASTEUR 

     

     

     

    Ile de la Réunion – LE MOT DU PASTEUR - J’ai relu dernièrement dans Juges 6:12 comment l’ange de l’Eternel s’est adressé à Gédéon pour l’appeler à délivrer Israël de l’ennemi, Madian. Il l’a appelé « vaillant héros ». Pourtant la réponse de Gédéon n’était pas celle d’un vaillant héros et il n’avait encore rien fait pour mériter cette recommandation! Mais si Dieu projetait déjà la belle victoire que Gédéon remporterait et si dès l’appel, il était déjà « un vaillant héros », c’est pour ce qui précède ce titre… « L’Eternel est avec toi! »
    Combien de fois me suis-je trouvé devant des défis qui me dépassaient. L’apôtre Paul l’a vécu également « Qui est adéquat pour ces choses? » Mais parce que Dieu est de la partie les insécurités et les doutes qui peuvent nous habiter n’empêchent pas à Dieu de nous appeler « vaillant héros ». C’est encourageant!
    J’aimerais vous appeler par une expression qui va peut-être vous dépasser…vous êtes des « piliers solides »! Paul utilise le mot « colonnes » pour parler des apôtres Jacques, Pierre et Jean. Vous allez protester « je ne suis pas un apôtre ». C’est peut-être vrai mais dans une construction un pilier est porteur. Il porte le poids du toit et le toit est indispensable pour mettre à l’abri ceux qui habitent dans la maison.
    Dans nos églises vous êtes tous porteurs d’un toit. Par votre implication, votre engagement, votre exemple, vos prières, votre amour, votre générosité vous portez, nous portons, une construction de Dieu qui met à l’abri le peuple de Dieu.
    Samedi de la semaine prochaine nous allons vivre ensemble notre deuxième journée « Grandir Ensemble dans le Ministère ». Nos 3 églises réunionnaises seront très bien représentées par leur responsables et Daniel de Mayotte sera des nôtres. Nous allons pouvoir tous faire connaissance. Les partages seront riches et les enseignements auront pour objectif de former des hommes et femmes de Dieu pour conduire son église. Et bien sûr, la joie d’être ensemble autour de la table un excellent. Une journée importante se dessine!
    En attendant, il y a nos cultes ce weekend et Dieu est avec nous, vaillants héros, piliers solides! Comme à Gédéon, il nous dit, « Vas avec la force que tu as » C’est le Saint Esprit qui nous habite. Passez de grands moments dans la présence de Dieu.

      

    Le mot du pasteur  Ile  de la Réunion 

    Espace foi Sans frontières

    LE MOT DU PASTEUR 

     

    ATTENDEZ-VOUS A UN MIRACLE - Il y a des miracles dans l’air parce que nous servons un Dieu de miracles! Le peuple d’Israël dans le désert avait les consignes d’aller chercher la manne qui tombait du ciel chaque matin et cette manne miraculeuse allait nourrir la famille pour la journée. Ils ne pouvaient pas ramasser pour le lendemain. C’était un jour à la fois. Le mot hébreux « manne » signifie « qu’est-ce? » et le miracle de Dieu au quotidien c’est exactement cela, « Qu’est-ce que c’est? »
    Jésus nous as de prier « Donne-nous aujourd’hui notre pain quotidien ». Il y un principe spirituel important ici. Nous ne remplissons pas nos frigos de manne mais de ce que nous trouvons dans les grandes surfaces. Cependant pour nos vies spirituelles, nous avons besoin de nous nourrir chaque jour de ce qui est tombé du ciel pendant la nuit. C’est l’attente du miraculeux !
    En début de chaque journée nous pouvons anticiper les activités qui marqueront notre programme du jour. MAIS est-ce que nous avons une attente de ce que Dieu fera?… un coup de fil, une conversation, une rencontre, un email, texto, courrier ou message Facebook…tous sont des moyens de recevoir une bonne nouvelle ou un contact inattendu. Très souvent les miracles de Dieu passent par des moyens tellement naturels et pourtant les conséquences sont merveilleuses.
    Dans ma prière chaque matin je me prépare à ce que Dieu fera dans la journée. Jésus n’a-t-il pas dit « Qu’il te soit fait selon ta foi ». J’AI LA FOI POUR DES MIRACLES CHAQUE JOUR! J’espère que chacun d’entre vous se joint à moi dans cette attente.
    Et quand c’est dimanche (ou samedi) alors mon attente est encore plus forte! Bon culte à tous ce weekend. Il y a des miracles dans l’air pour Espace Foi Sans Frontières à l’Ermitage, l’église malgache St Denis, Ste Anne et Mayotte.
    Contact : 06 92 79 70 26-
    http://vincent-esterman.eklablog.com/

    Le Mot du PasteurIle de la Réunion 

    Espace foi Sans frontieres

    LE MOT DU PASTEUR 

     

    Le mot du pasteur - CHRÉTIENS EN SURVIE, SEDENTARISÉS, EN MODE MAINTENANCE… OU AVEC UNE DESTINÉE A ACCOMPLIR ? IL Y A UN CHOIX A FAIRE !
    Dans ma lecture personnelle j’arrive sur ce fabuleux chapitre 11 de Hébreux avec cette phrase récurrente « C’est par la foi qu’un tel, qu’une telle… » Je suis particulièrement interpellé par la phrase « Abraham (…) obéit et partit pour un lieu qu’il devait recevoir en héritage ».
    Dieu lui avait préparé un héritage. Quelque chose de très riche de la part de Dieu l’attendait dans ce lieu. C’était pour lui, c’était à lui mais cela ne lui tomberait pas dessus. Il fallait bouger et aller le chercher. Et tout cela allait se faire « par la foi ». Finalement c’est un choix que nous devons faire: on ne bouge pas et l’on se contente de rien de la part de Dieu ou on se lève et on saisit un héritage qui est préparé pour nous d’avance. Une vie chrétienne peut être une vie de survie, "je gère ma vie et mes problème avec l’aide du Seigneur", ou elle peut être une vie de destinée, « je rentre dans une terre promise pour recevoir mon héritage."
    Je me sens personnellement concerné par ce passage. Je ne suis pas venu en touriste à la Réunion! Je suis venu avec mon épouse chercher un héritage, ce que Dieu avait préparé d’avance pour nous ici. C’est passionnant de vivre avec cette motivation, de savoir qu’il y a concrètement quelque chose à recevoir de la part de Dieu et de le voir progressivement se réaliser.
    Espace Foi Sans Frontières, c’est ça…une oeuvre de Dieu, préparée d’avance et qui se réalise devant nos yeux…l’Ermitage, St Denis, Ste Anne, Mayotte. Le 25 juin prochain quand nous nous retrouverons tous pour notre deuxième journée « Grandir Ensemble dans le Ministère » nous pourrons mesurer tout ce que le Seigneur a fait, surtout depuis 18 mois, au milieu de nous.
    C’est vous mon héritage! C’est vous, cette oeuvre préparée d’avance! Vous êtes ma richesse que j’ai reçue ayant obéit et étant parti pour « ce lieu ». Et l’héritage pour lequel nous sommes venus à la Réunion pour recevoir n’a pas fini d’être révélé.
    Ne choisissons pas d’être des chrétiens en survie, sédentarisé, en mode maintenance. Il y a quelque chose à saisir, une destinée à remplir, un héritage à recevoir « par la foi ».
    Bon culte à tous ce weekend



    Le Mot du PasteurIle de la Réunion 

    Espace foi Sans frontieres

    LE MOT DU PASTEUR 

     

     

    QUELQUE CHOSE SE PASSE PARMI LES JEUNES A ST DENIS ! Les conférences du mercredi à la Salle Mazagran ont connu de belles surprises ces derniers mois. Et la semaine dernière n’en était pas la moindre. Nous avions décidé de faire une soirée « spéciale jeunes » et les jeunes sont arrivés nombreux. Au moment de l’appel au salut, une main s’est levée, ensuite une autre, et une autre et encore une autre…6 en tout. Les âges: 19, 19, 19 16, 16, 11 et la prière de consécration à Jésus est montée avec sincérité et profondeur. Mais dans les rangs ce n’était pas fini. Deux autres enfants, 12 ans et 10 ans, pendant la collation, ont demandé eux aussi de donner leur vie à Jésus. Il s’en passe des choses quand le Saint Esprit est à l’oeuvre.
    Une semaine plus tard, on ne reconnait plus l’auditoire habituel du mercredi. Presque tous les jeunes sont revenus tellement ils avait été marqués. Rodolphe (le pasteur de l’église Malgache) m’a fait cette déclaration « Je rêve d’une église remplie de jeunes »! Je lui réponds, « Moi aussi, Rodolphe ».
    Je partage cette bénédiction pour que nous puissions nous réjouir ensemble mais aussi pour nous sensibiliser à ce que Dieu fait et au potentiel qu’il y a autour de nous. Les jeunes veulent qu’on leur parle clairement. Pour eux, blanc c’est blanc et noir c’est noir et non gris foncé. Ils veulent connaître la différence entre le bien et le mal, entre ce qui vient de Dieu et ce qui vient du diable. Ils veulent savoir qui ira au ciel et qui n’ira pas au ciel. Et quand ils entendent la vérité ils la reconnaissent et ils répondent. A l’Antenne Est il y a aussi des jeunes, très présents dans les réunions et dans l’ouest ça commence. Soyons tous sensibles à cette jeunesse. Parlons avec eux, écoutons-les, consacrons leur du temps, prions avec eux, aimons-les. Et rêvons ensemble « d’une église rempli de jeunes »!
    Ce weekend dans nos différents cultes d’Espace Foi Sans Frontières, les jeunes et les « moins jeunes » se réuniront à Ste Anne, St Denis, l’Ermitage et Mayotte. Chaque communauté a son cheminement bien à elle, ses défis bien spécifiques, mais nous sommes ensemble dans cette marche en avant avec Jésus qui bâtit, comme toujours, son église. Bons cultes, bien bénis!
    Contact : 06 92 79 70 26 -
    http://vincent-esterman.eklablog.com/

    Ile de la Réunion- LE MOT DU PASTEUR - Je relis le livre de Hébreux en ce moment et Hébreux 6:19 est un verset tout à fait exceptionnel parce qu’il est le seul verset dans toute la Bible qui utilise l’image d’une « ANCRE » pour communiquer une vérité spirituelle. Et quelle image! Mon épouse et moi avons passé presque 21 ans à Paris, dans la banlieue sud, dans la ville d’Evry dont le député-maire était un certain Manuels Valls. Chaque lundi j’allais systématiquement récupérer ma barque de pêche et je la mettais à l’eau dans la Seine (en amont de Paris, c’est plus propre!). Parfois le courant en Seine était fort et me positionner sur un poste de pêche était un réel défi. Mon petit moteur hors bord m’amenait sur le poste de pêche mais ce n’est pas le moteur qui me permettait de me tenir en place. Non, c’était l’ancre! Je me positionnais en amont du poste et je lançais l’ancre. L’ancre s’accrochait au fond et je lâchais du lest pour être parfaitement là où je voulais être. Les courants et le vent pouvaient faire ce qu’ils voulaient mais moi je ne bougeais pas. J’étais ancré! Hébreux nous parle aussi de lancer l’ancre mais, plutôt que d’être accroché au fond, notre ancre spirituel s’accroche au ciel, aux promesses qui nous arrivent du ciel. C’est « l’ancre de l’âme » qui nous tient en position malgré les courants et les vents contraires dans notre vie terrestre. Concrètement, Dieu nous fait une déclaration. Nous y croyons fermement et nous restons bien positionnés malgré les circonstances défavorables. C’est la vraie réponse à l’instabilité tellement en évidence dans la vie de nombreuses personnes aujourd'hui. Celui qui lance l’ancre de l’âme « sure et solide » devient lui-même sure et solide ! Et pour la pêche en Seine, rester bien sur le poste de pêche me permettait d’attraper de beaux poissons… notamment un brochet de 5 kg et un silure de 9 kg! L’ancre est importante ! Ce weekend nous conduisons nos cultes respectifs…samedi Ste Anne, dimanche l’ouest, le nord et Mayotte. Ne soyons pas déstabilisés par des vents et des courants perturbateurs. Notre ancre est bien accrochée au ciel. Dieu est avec nous. Ses promesses se réaliseront. Que nos cultes reflètent cette confiance et attrapons encore ce weekend, de beaux poissons. Vous êtes des appelés de Dieu! Je vous aime!!!
    Contact 06 92 79 70 26
     
    Ile de la Réunion - LE MOT DU PASTEUR - QUELLE SEMAINE NOUS VENONS DE VIVRE ! Elle a commencé jeudi dernier à St Pierre lors de notre soirée au Patio, J. qui vient régulièrement, est arrivé différemment. Quelque chose bouillonnait en lui. Normalement il écoute attentivement mais jeudi il avait quelque chose à nous dire. Prenant la parole il nous a déclaré combien il avait envie d’avoir la foi que nous avons. On ne l’arrêtait plus, et on ne voulait pas qu’il s’arrête! Etonné des changements qu’il pouvait constater chez E. depuis sa conversion et idem pour V. il ne voulait pas passer à côté d’un Dieu qui transforme les vies. Ce soir-là J. a donné sa vie à Jésus. Nous en sommes tous témoins. Dimanche matin à l’Ermitage, un jeune couple avec leurs deux enfants est venu à la réunion pour la première fois. Comment sont-ils venus? Ils étaient là parce que la veille ils ont écouté une de mes histoires racontée avec tableau sur le front de mer de St Pierre. Ils cherchaient un lieu de prière et paf! Il faut le faire quand même. G. et M. ont saisi l’occasion que Dieu leur a donnée. Ils ont fait la route dimanche matin et ils ont déclenché un feu d’artifice au ciel et sur la terre en donnant leur vie à Jésus au moment de l’appel. C’est du jamais vu avec le tableau. Des individus qui viennent au culte ayant vécu le tableau, oui, mais jamais toute une famille. Nous espérons qu’ils intégreront le groupe de St Pierre. MAIS CE N’EST PAS FINI! Mercredi soir à St Denis pour la soirée conférence, mes attentes, je dois l’avouer, n’étaient pas au plus haut. Veille d’un jour férié, désistements, chrétiens grippés, pluie battante, bref, tout pour un super auditoire! Mais il y avait quand même du monde. Les chrétiens du mercredi sont coriaces! Et voilà qu’en plein milieu du message, arrive un monsieur que j’ai reconnu. Je l’avais rencontré lors des travaux à la salle Mazagran mais pour E. créole, c’était bien la première fois qu’il venait à nos soirées. Il s’est assis au fond et a écouté le message que le chrétien est habité d'un courage d’être différent. Et vous l’avez deviné…à la fin E. donne sa vie à Jésus en larmes devant le pasteur Rodolphe, qui le connait bien, étonné, heureux. Des bénédictions isolées, non, je ne le crois pas. Nous vivons une année de jubilé, une année de grâce et de salut. Le Père attire des personnes à Jésus. Il les aligne, il les travaille, il leur fixe des rendez-vous et boum! Peut-on s’ attendre à voir le salut éclater encore dans les différents cultes de nos 4 églises (on n’oublie pas Mayotte) ce weekend? OUI, OUI,OUI! C’est tout de même passionnant de travailler avec le Saint Esprit pour la cause de l’Evangile, n’est-ce pas?
    Le mot du Pasteur
    LE MOT DU PASTEUR - A l’Ermitage dimanche dernier la faveur de Dieu reposait sur nous! On pouvait la respirer dans l’air de la journée. Et en regardant les photos nous pouvons encore la ressentir. La faveur de Dieu est comme une pluie douce, rafraîchissante un jour d’été ou encore comme les rayons du soleil qui réchauffent la peau un jour d’hiver. C’est Dieu lui-même qui est présent et qui sourit. Son plaisir est palpable. Notre journée a commencé sur la plage par les baptêmes. Nombreux étaient ceux qui assistaient à un service de baptêmes par immersion pour la première fois. Le lagon était calme, limpide, accueillant. 4 hommes se sont succèdes laissant dans l’eau le vieil homme et le poids de leur passé. On se croyait dans les Actes des Apôtres! Émergeant de l’eau, chaque baptisé portait sur lui un rayonnement, une présence du Saint Esprit qui se voyait à l’œil nu. Quelques courtes minutes plus tard nous nous retrouvions dans la chapelle pour le culte. Et là belle surprise! Beaucoup d’amis des baptisés sont venus pour vivre ce moment de réunion chrétienne. Ça, ce sont de VRAIS amis! Ils veulent essayer de comprendre ce que vivent ces hommes d’âge mur. Ils ne sont pas venus juste pour boire un coup. Les témoignages de nos 4 mousquetaires étaient pleins d’émotion, de sincérité. Chacun avec ses mots, avec sa façon de raconter son histoire, sa fabuleuse rencontre avec Jésus. Oui, la faveur de Dieu reposait bien sur nous. Les conversations autour du pot d’amitié étaient pétillantes. On retrouvait de vieux amis, on s’en faisait de nouveaux. Les enfants, les jeunes, les adultes, les cheveux gris se fondaient en une seule masse d’êtres humains, chrétiens et non chrétiens, célébrant la vie, la joie et la foi. Et Dieu regardait tout cela…avec le sourire. Des baptêmes ça donne faim! Alors retour à la plage pour un pique-nique classe. Chapiteau, grande table, nappe, verres à vin, barbecue, et des marmites comme seul à la Réunion on sait faire. Les jeunes avaient leur coin de table. On aime nos jeunes, leurs rires, leur enthousiasme qui garantissent leur sérieux. Le pasteur s’est fait discret assis confortablement sur son fauteuil de plage avant d’aller, armé d’un plat de merguez, au contact de jeunes motards venus de Sainte Marie. Oui, tout cela fut notre journée de dimanche. Et comme les branches des filaos au-dessus de nos têtes, le ciel nous regardait. Tous là-haut étaient en communion avec nous ici-bas. La faveur de Dieu reposait bien sur nous dimanche dernier. Qu’elle soit encore en évidence dans chaque culte ce weekend à St Anne samedi soir, à St Denis dimanche matin et après-midi et à l’Ermitage dimanche matin sans oublier nos chers amis à Mayotte qui se réunissent .

    Ile de la Réunion- LE MOT DU PASTEUR -

    UN JOUR JÉSUS S’EST ASSIS A COTE DE MOI…Il m’a écouté mais il m’a surtout parlé. Il m’a expliqué des choses que je ne comprenais pas, comme pour les deux disciples d’Emmaüs. Et il a fait route avec moi et mon cœur brûlait au dedans de moi. Il a accepté de m’accompagner pour un temps sur le chemin que j’avais choisi seulement pour se révéler à moi et me mettre sur un autre chemin. Et comme pour les disciples d’Emmaüs, ce nouveau chemin était celui qui menait vers les autres pour leur annoncer une bonne nouvelle.
    Encore ce matin je m’étonne de sa simplicité, de son approche si personnelle…une femme au bord d’un puits, deux pêcheurs dans une barque, un comptable à son bureau, un homme dans un arbre. Il se consacre à chaque personne, il prend le temps, dans l’écoute il est patient et les paroles qu’il partage font toujours du bien.
    Évidemment, sur la photo c’est Mel Gibson, réalisateur du film La Passion de Christ, qui donnait des conseils à l’acteur Jim Caviziel qui jouait Jésus. Mais en voyant cette photo j’ai vu autre chose. J’ai vu Jésus qui s’est assis à côté de moi. Je l’avais à moi tout seul et je lui ai dit merci. Jésus n’a plus cette même apparence aujourd’hui, mais je ne veux pas oublier celui qui a été couronné d’épines avant d’être couronné de gloire.
    Ce weekend lors de nos cultes, nous aussi nous pouvons nous asseoir avec une personne pour l’écouter, l’aimer et lui expliquer les choses du Royaume de Dieu. A l’Ermitage, nous nous réjouissons particulièrement parce que 4 hommes, Ramon, Éric, Farid et Thierry, qui se sont convertis à Christ ces derniers mois se feront baptiser dans le lagon. Nous les connaissons. Ils sont sérieux dans leur démarche et nous sommes confiants qu’ils deviendront de vrais disciples de Jésus.
    Photographies Du Film "La Passion Du Christ Ken Duncan
    Contact : 06 92 79 70 26

    Soyez les bienvenus

    LE MOT  DU PASTEUR

    si les réveils des années 70 et 80 ont été marqués par des mouvements de foule pour entendre prêcher l'Evangile, aujourd’hui une approche qui mobilise les chrétiens pour aller vers la population avec une réelle sensibilité humaine, est nécessaire. NOTRE OBJECTIF A ESPACE FOI SANS FRONTIERES EST DE GAGNER ENCORE UNE PERSONNE A JESUS. Notre approche est de conjuguer le naturel et le spirituel, l’humain et le divin, la vérité et la sagesse de la Parole de Dieu avec l’amour vécu joyeusement, tout en portant le message de l’Evangile qui cherche le coeur de l’homme. Cet objectif et cette approche semblent toucher un nerf chez nos amis malgache. Peut-être, Dieu prépare quelque chose qui nous dépassera tous. Je le crois! Dieu ne nous oublie pas et il n’oublie pas le sud de l’Océan Indien!

    LE MOT  DU PASTEUR

    De retour de Madagascar après une semaine intense de ministère pour conduire une «  Ecole de Gagneurs d’Ames «, je suis étonné de la porte que Dieu nous ouvre.
    Plusieurs fois le pasteur Jules, homme de réveil dans la grande île et père spirituel de plusieurs milliers de pasteurs dans le pays (je n’exagère pas!!), m’a parlé de venir à Madagascar. Je dois avouer qu’au début je n’ai pas manifesté beaucoup d’enthousiasme pour ce projet. Mon raisonnement était simple. Je suis appelé principalement à aller vers les français avec l’Evangile et, de  plus, les églises à Madagascar sont grandes et ont une véritable force de frappe dans le pays. Ils n’avaient pas besoin de moi. En plus, par rapport à ces églises nous, à Espace Foi Sans Frontières  Réunion, nous sommes très petits et le défi réunionnais devant lequel nous nous trouvons est entier. Pourtant le répondant débordant du pasteur Jules en premier, ainsi que des pasteurs, des responsables d’églises et les chrétiens plus généralement me laisse perplexe. Je cherche à comprendre pourquoi ils veulent que je m’investisse aussi à Madagascar.
    Il me semble que si les réveils des années 70 et 80 ont été marqués par des mouvements de foule pour entendre prêcher l'Evangile, aujourd’hui une approche qui mobilise les chrétiens pour aller vers la population avec une réelle sensibilité humaine, est nécessaire. Notre objectif à Espace Foi Sans Frontières est de gagner encore une personne à Jésus. Notre approche est de conjuguer le naturel et le spirituel, l’humain et le divin, la vérité et la sagesse de la Parole de Dieu avec l’amour vécu joyeusement, tout en portant le message de l’Evangile qui cherche le coeur de l’homme. Cet objectif et cette approche semblent toucher un nerf chez nos amis malgache. Peut-être, Dieu prépare quelque chose qui nous dépassera tous. Je le crois! Dieu ne nous oublie pas et il n’oublie pas le sud de l’Océan Indien!

    Que ce weekend nos cultes soient imprégnés du Saint Esprit, bouillants de joie, de louanges, de messages motivants et de conversions profondes à Jésus. Les échos de ce qui se passent dans nos trois églises sont réjouissants et nous n’avons vu que le commencement.

     - LE MOT DU PASTEUR - Bonjour, bonjour -

    Dimanche quand je prêchais à l’Ermitage j’ai été frappé par la réaction de l’auditoire à un certain moment. J’expliquai la différence entre l’amour « Philéo » (j’ai des sentiments pour toi) et l’amour « Agapé » (J’ai un amour pour toi qui se donne à toi). Et j’ai fait cette remarque que j’ai toujours été étonné de voir que je suis plus attaché à certains chrétiens qu’ils ne le sont à moi. Je vis un amour « agapé » po

    L’être humain est souvent décevant dans ses choix, ses comportements et ses réactions. Après de nombreuses années de travail pastoral je peux constater qu’aujourd’hui il est plus difficile de gérer les relations qu’autrefois. Et pourtant on ne veut pas que le « philéo » que nous impose les autres, nous empêche de leur montrer «l’agapé » de Dieu. Les têtes qui se sont hochées dimanche pendant le message me témoignaient de beaucoup de déceptions dans les relations mais est-ce que nous allons arrêter d’aimer, de se donner, pour autant? Non, non et non!

    Dieu est amour « agapé », et nous ne laisserons pas ceux qui ne connaissent que « le philéo » nous priver de vivre « l’agapé » au quotidien avec tous ceux qui se trouvent sur notre route. Alors on apprend vite à pardonner et à tourner la page pour être de nouveau mobilisé pour aimer et se donner.

    Que l’amour de Dieu soit palpable, visible au milieu de nous lors de nos cultes Espace Foi Sans Frontières ce week-end.
    Félicitations à l’Antenne Nord qui fête son premier anniversaire ce dimanche après-midi… une première bougie qui sera suivie de beaucoup, beaucoup d'autres.

    LE MOT DU PASTEUR

    Les chrétiens ont besoin de modèles.

    Pierre le réaffirme aux anciens des églises « …étant les modèles du troupeau ». (1Pierre 5:3)
    Paul a sa façon à lui de le dire. « Soyez mes imitateurs comme je le suis moi-même de Christ ». (1Co 11:1). Le problème des Pharisiens au temps de Jésus était qu’ils ne donnaient pas l’exemple à suivre. Jésus a exhorté le peuple à écouter ce qu’ils disaient mais à ne pas faire ce qu’ils faisaient.

    En tant que responsables d’églises, nous sommes observés et notre exemple sera suivi, pour le bien et pour le mal. Nous avons tous dans nos vies (j’espère) des personnes qui ont été, ou sont source d’inspiration. Mais ceux qui nous connaissent cherchent cette même inspiration aujourd'hui auprès de nous. Oui, nos yeux sont sur Jésus mais nous sommes encouragés en voyant des personnes qui incarnent l’Esprit de Jésus en chair et en os. Les enfants le cherchent auprès de leur parents. Les chrétiens le cherchent auprès de leurs responsables. C’est vrai, c’est une responsabilité mais c’est également un privilège que le Seigneur nous accorde.
    Que nos cultes ce weekend soit l’occasion où des nouveaux qui nous découvriront, auront envie, par l’exemple qu’ils voient en nous, de vivre pour Jésus avec nous.


     

    Ile de la Réunion - Le Mot du Pasteur - Quelle semaine mouvementée nous avons vécue ! Vivement la nouvelle route du littoral. C’est vrai, il faut être souple dans l’œuvre de Dieu et s’adapter à des circonstances fluides. Mais rappelons-nous de Romains 8:28 « Nous savons du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu. » Certaines traductions l’expriment avec encore plus de force « DIEU FAIT que toutes choses concourent au bien… »
    Cette semaine, à cause de la fermeture de cette artère principale Nord-Sud, nous avons dû annuler la conférence du mercredi soir à St Denis et je craignais même devoir reporter le service de baptême. Mais Dieu est maître de nos circonstances adverses!!! J’ai appris que jusqu’à 20 personnes accompagneront l’une des personnes que nous baptiserons et une éventuelle fermeture de la route dimanche ne leur pose pas de problème. Le culte en commun prévu devient, par le poids des visiteurs qui risquent d’être présents, une MATINEE SPECIALE VISITEURS. Dieu est dans l’affaire!
    Les matinées visiteurs, dans notre travail d’implantation d’églises en métropole, ont toujours été un instrument puissant pour voir des personnes se tourner vers Christ. Mon thème pour dimanche sera « Comment retrouver la foi aujourd’hui ».
    La matinée sera suivie d’un PIQUE-NIQUE pour bien accueillir nos invités. Ce sera la première matinée visiteurs à la chapelle de l’Ermitage et c’est le Seigneur qui nous a poussés à créer cet évènement! Ce que nous vivrons dimanche sera inédit et nous avons hâte d’y être.
    Nous croyons que Jésus sera élevé et glorifié et le peuple de Dieu inspiré -

     

    LE DE LA RÉUNION - LE MOT DU PASTEUR - Bonjour à tous. Au seuil de ce weekend (nouvelle orthographe!!!) nous avons une pensée particulière pour Rodolphe (Pasteur de l’église malgache à St-Denis) et Vony qui vont s’unir par le lien du mariage. Nous vivrons ce grand événement à leurs cotés samedi et dimanche. (Cf.nos sites)

    Jeudi soir dans notre groupe d’étude biblique au Patio à St Pierre nous avons étudié ensemble Romains 1. C’est un passage terrible du déclin de l’homme dans les profondeurs de la décadence. Paul dit « Ils sont devenus fou! » L’étude de ce passage n’est pas de tomber dans une sorte de pessimisme pour devenir des experts commentateurs du mal dans le monde comme le sont certains. Mais comment comprendre la beauté de la lumière si on ne comprend pas l’horreur des ténèbres? Et comment apprécier un homme sauvé si on ne comprend pas son état de perdition totale ?

    Nous avons suivi les différentes étapes de ce déclin qui touche successivement les pensées, le coeur (les désirs) et enfin le comportement. La phrase qui revient plusieurs fois est « Dieu les livre ». Il retire sa main. Il les laisse dans leur spirale infernale. (Mais il enverra un Sauveur…nous l’apprendrons dans les chapitres suivants).

    La toute première erreur de l’homme se trouve au verset 21. "Ils ne l’ont pas glorifié comme Dieu et ne lui ont point rendu grâces ».
    Et voilà le début de tout déclin spirituel!…ne pas honorer Dieu, ne pas le glorifier et ne pas lui rendre grâce pour tout ce qu’il a fait. Interpelé par ce que nous avons lu hier soir, ce matin dans mon temps de prière j’ai surtout passé mon temps à honorer Dieu, à le glorifier et à lui rendre grâces. Si le contraire est le point de départ du déclin, honorer, glorifier et rendre grâces doivent surement nous propulser vers ascendance spirituelle.

    Ce weekend nous allons nous retrouver dans nos cultes respectifs et nous allons conduire le peuple de Dieu à encore davantage l’honorer, le glorifier et lui rendre grâces pour tous ses bienfaits. Nous sommes un peuple qui monte et qui monte poussé, conduit par le Saint Esprit et les bénédictions sont notre quotidien.

     
    VENDREDI 5 FEVRIER 2016  ILE DE LA REUNION – LE MOT DU PASTEUR – Bonjour à tous en ce vendredi - LES BONNES NOUVELLES CA SE PARTAGE ! - J’aimerais vous poser une question. Est-ce que vous croyez que Dieu est à l’œuvre ? Depuis plusieurs mois nous voyons, presque au quotidien, des choses surprenantes se produire. Un exemple tout frais, pas plus tard qu’hier jeudi ….
    Il y a quelques semaines, avant mon départ en métropole pour la mission que je devais conduire, j’ai été contacté par une personne qui vit à la Réunion, pour une question administrative. A peine rentré de voyage, elle m’a demandé un rendez-vous. Nous avons convenu de ce jeudi. Pendant la première demi-heure, c’est un partage superficiel, le comment et le pourquoi de plusieurs années passées à la Réunion.
    Tout à coup elle lance : "je veux vous parler de la vie spirituelle"…. Et nous avons découvert une femme qui lit, en privé, l’Evangile depuis un an. Plus elle lit, plus elle veut vivre pour Dieu. Elle priait que Dieu mette quelqu’un sur son chemin pour l’aider. Les larmes ont coulé en priant avec elle. Elle est partie déterminée, bien décidée à en parler à son entourage quelque peu réfractaire. Ce matin même elle a repris contact pour partager sa joie. Plutôt magnifique, non?
    Que ce week-end nous réserve encore de belles expériences imprévues, mais prévues par le Seigneur, dans nos réunions respectives, à Saint Denis et à l’Ermitage pour un culte en commun avec l’antenne Est, suivi d’un pique-nique sur la plage. (Chapelle de l’Ermitage 10h, ruelle des Ajoncs)
    Quelle joie de servir le Seigneur …. Et que d’encouragements de sa part au quotidien – Bonne journée à tous. Contact : 06 92 79 70 26
     
    Soyez les bienvenus
     EFSF -ILE DE LA REUNION - LE MOT DU PASTEUR. Bonjour à tous - Cette semaine j’ai relu les messages adressés par Jésus aux 7 églises dans l’Apocalypse 2 et 3. Il n’y va pas avec le dos de la cuillère!
    Les églises fonctionnaient depuis plus de 35 ans et Jésus les passe en revue. On peut résumer les reproches en 4 points : il condamne l’abus de la prophétie, la participation des églises au paganisme ou à la mondanité, l’immoralité sexuelle dans les églises et l’amour de l’argent. 2000 ans plus tard l’église est particulièrement concernée par ces tendances.
    Mais Jésus va également encourager les églises qui subissent la persécution. A l’église de Thyatire Jésus dit « Je connais tes œuvres, ton amour, ta foi, ton fidèle service, ta constance et tes dernières œuvres plus nombreuses que les premières ». Ca va dans le bon sens pour eux! Ce que je retire de cette étude c’est que rien n’est parfait. Jésus connait bien son église et il travaille avec ses imperfections. Il avertit, il châtie mais il réaffirme son amour pour elle. Et combien j’aime cette parole de Jésus à l’église de Philadelphie « Je connais tes œuvres. Voici, parce que tu as peu de puissance et que tu as gardé ma parole et que tu n’as pas renié mon nom, j’ai mis devant toi une porte ouverte que personne ne peut fermer. »
    C’est vrai qu’une église naissante, dans ses premières années, doit gérer une certaine faiblesse mais quelle promesse de Dieu! …une porte ouverte que personne ne peut fermer. Cette promesse-là, je la prends pour NOTRE EGLISE Espace Foi Sans Frontières ET SES DEUX ANTENNES (EST ET NORD) pour l’année 2016!
    A l ’Ermitage ce dimanche nous baptisons à 8h30 dans le lagon ,5 personnes, récemment converties à Christ , s'en suivra un culte en commun, à 10h, Chapelle de l'Ermitage, ruelle des Ajoncs....Venez nomreux , nous poursuivrons par un pique-nique sur la plage - Alléluia! un grand dimanche nous attend - Bonne Journée. .06 92 79 70 26 6
     
     LE MOT DU PASTEUR- Nous entamons une nouvelle année, l’année 2016.
    Dès aujourd’hui je peux vous l’affirmer « elle sera très bonne pour nous »!
    Je base ma confiance non pas sur une boule de cristal ou sur un horoscope mais sur un verset dans Romains 11, le verset 16 « si la racine est sainte les branches le sont aussi ». En ce moment le Seigneur me parle concernant ce passage. La racine, la racine, la racine! Si elle vient de Dieu et elle est libre de pousser, les branches seront manifestement l’oeuvre de Dieu. Si la racine vient des hommes, les branches ne seront que les oeuvres des hommes dans toutes leurs formes. Mais si elle est de Dieu nous verrons des pousses de ce que seul Dieu peut faire.
    Paul parle de deux types de branches de l’olivier: celles qui poussent naturellement et celles que Dieu greffera . Nous pouvons nous attendre à ces deux types de personnes qui se joindront à nous cette année… des personnes qui font partie de nous parce qu’elles sont nés de nouveau au milieu de nous et d’autres qui sont greffées à nous par le Seigneur. L’importance est la racine. C’est elle qui porte les branches. Elle est la racine nourricière. Et cette racine qui a fait naitre nos églises est pure, elle vient d’en-haut.
    En 2016 l’olivier poussera!
    Bonne année à chacun de vous à vos familles, à tous ceux chers à votre coeur, et à tous ceux qui fréquentent nos cultes et réunions. Dieu est avec nous! Avec joie et amour en Jésus -
     

     
    EFSF -ILE DE LA REUNION- A tous, bonjour avec cette pensée matinale partagée - Quand nos comprenons la grâce, quand e nous comprenons la miséricorde de Dieu, nous n’avons pas à avoir peur de l'avenir.
    Savez-vous que la Bible contient 365 versets où il est dit : "Ne crains pas." Dieu nous a donnés cette parole de confiance, une pour chaque jour de l'année ! "Il faut qu'Il croisse et que je diminue" nous dit jean 3:30 . Si nous laissons Jésus grandir en nous, Il n'y aura plus de place pour la crainte et nous pourrons profiter de la vie.
    "Ne crains pas, crois seulement !" Marc 5.36 - Passez une très belle journée
    Toujours à votre écoute au 06 92 79 70 26

    Première journée «Grandir Ensemble dans Le Ministère» conduite par le pasteur Vincent Esterman SAMEDI 20 FEVRIER 2016 (9h-16h) dans notre local à SAINT-DENIS (Ile de la Réunion) 34 rue Mazagran. Pour les responsables de nos 3 églises ESPACE FOI SANS FRONTIERES partage et formation dans la vision que Dieu nous a donnée.

    Repas sur place : Paëlla géante !

    Si vous souhaitez participer à cette journée pour nous découvrir c’est possible….contacter le pasteur Vincent 06 92 79 70 26 – esterman.v@gmail.com

    Soyez les bienvenus

     

    EFSF – LE MOT DU PASTEUR - Bonjour à tous avec ces quelques pensées.

    ... Quand il y a une catastrophe ou un drame qui touche le pays, nos dirigeants montent très vite au créneau pour remercier la police, les pompiers, le monde médical qui est intervenu afin de reconnaître que ces personnes sont en première ligne. La réaction de l’Etat pour venir au secours de la population se fait par le moyen de ces services.

    De la même façon j’aimerais féliciter et remercier tous ceux et celles qui sont impliqués dans la direction de nos trois églises Espace Foi Sans Frontières. Paul dit que nous ne luttons pas contre la chair et le sang mais « contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde des ténèbres, contres les esprits méchants dans les lieux célestes. » Bravo pour votre consécration à l’œuvre de Dieu. La victoire est la nôtre à partager !

    Dans ce travail de pionniers d’églises, c’est vrai, on aimerait que tout le monde nous félicite et que tout soit présenté sur un plateau. Mais la réalité c’est que nous serons contestés et nos adversaires seront nombreux (Comme la dit Paul dans 1Corinthiens 16 :9)

    C’est peut-être un choc pour ceux qui pensent que quand nous sommes dans la volonté de Dieu, « tout baigne ». Mais nous sommes dans un combat, un réel combat et nous allons apprendre à nous battre pour que l’œuvre de Dieu avance. Et la victoire sera belle et elle nous nous appartient !

    Enfin je terminerai ces quelques lignes en adressant encore toutes nos félicitations à Fred et Anton (de notre Assemblée de l’Ermitage ), pour la naissance d’Anastasia. Que le Seigneur bénisse ce beau bébé .

    Attendons-nous tous à un bon culte, un très bon culte ce weekend dans nos trois assemblées. Inspirons-nous-nous des paroles de John Wesley, homme de réveil en Angleterre au 18ème siècle, « La plus belle des choses c’est que Dieu est avec nous ! »
    espacefoisansfrontieres.eklablog.com http://vincent-esterman.eklablog.com/...

    Pourquoi ne pas nous rejoindre...
    DIMANCHE Cote ouest: L'ERMITAGE - 10h chapelle de l'Ermitage, ruelle des Ajoncs - culte (réunion chrétienne) conduit par le pasteur Vincent Esterman. 06 92 79 70 26
    SAMEDI Côte Est - SAINT ANNE 18h, 35bis chemin Gazet les bas, (après Bassin Bleu) culte (réunion chrétienne) conduit par le pasteur Vincent Esterman.06 92 65 74 43
    DMANCHE Nord - SAINT-DENIS 34, rue Mazagran Eglise Malgache conduite par le pasteur Rodolphe 06 92 17 00 05


     

     

    EFSF -ILE DE LA REUNION - LE MOT DU PASTEUR.
    Bonjour tout le monde avec cette pensée partagée du vendredi. - J’espère que la semaine se termine pour vous en beauté.
    Pour moi, elle a été plutôt stressante! un tas de dossiers qui n’aboutissent pas, bien que tout ait été fait pour !
    Est-ce que je suis le seul à vivre cela ?
    Carte grise et double de clé pour le bus qui n’arrivent pas , fiasco de rdv pour sa révision , facture erronée d’EDF qui menace de couper le courant sans préavis après que tous leurs agents m’aient dit de ne pas régler cette facture, RIB perdu par le centre des impôts (nous risquons des pénalités ), dans le cadre de ma demande de retraite administrative 6 années manquent à ma carrière et personne ne s’en soucie, un dossier envoyé mais non signé (là, c’est de ma faute).
    Et chaque fois on me dit « ne vous inquiétez pas » !! Ce qui est vrai c’est que mes interlocuteurs ne s’en inquiètent pas. Mais moi, oui!

    La Parole de Dieu aussi nous répète « Ne vous inquiétez de rien » (Phil 4:6) Heureusement que Dieu a une parole plus fiable que celle des gens aujourd’hui. C’est lui qui porte le poids de nos « dossiers non réglés ». C’est une vraie épreuve de confiance de vivre dans la paix avec des situations non résolues mais Pierre nous appelle à cette confiance, « déchargez-vous sur lui de tous vos soucis, car lui-même prend soins de vous » (1Pi 5:7).
    Oui, nous faisons nos démarches, nous nous efforçons d’avancer, mais nous n’oublions jamais que Dieu est avec nous et que « l’homme ne vivra pas de pain seulement ».
    Nos pieds sont sur terre mais notre coeur est ferment attaché aux choses d’en-haut. Notre paix, notre joie, elles sont là.

    Dimanche nous allons vivre une journée inédite…notre premier culte en commun pour Espace Foi Sans Frontières, ouest et est, à l’Ermitage! Et nous célébrerons notre Dieu, fidèle et bon, qui a fait ces derniers mois, une oeuvre extraordinaire pour nous réunir. Ce sera une journée mémorable où nous ne nous inquiéterons de rien!
    Chapelle de l'Ermitage, ruelle des Ajoncs, 10h -
    Contacts : 06 92 79 70 26   http://vincent-esterman.eklablog.com/.


     

    EFSF -ILE DE LA REUNION - Côté coulisses !
    Dur dur de pousser une voiture en panne par plus de 35 degrès ! Heureusement le nouveau bus était là et a pu transporter les 5 « naufragés » à bon port ….. L’apéro a été le bienvenu !
     
    VOUS ME DITES « BUS ? »  JE VOUS REPONDS « NOUS L’AVONS ! »
    et il est superbe !
    Il y a 5 semaines Dieu m’a mis à cœur un projet  d'achat d'un bus pour transporter des personnes à nos réunions d’église.
    5 semaines plus tard la pensée est devenue réalité.

    Nous sommes très reconnaissants à Dieu pour son extraordinaire bénédiction et très reconnaissants également aux 30 personnes, couples et communautés qui ont contribué financièrement à ce projet.

    Notre église est maintenant fièrement propriétaire d’un PEUGEOT Expert de 9 places ( véhicule pouvant être conduit par ceux qui détiennent un Permis B).
    Après avoir cherché auprès des parcs de véhicules d’occasions et dans les petites annonces, après avoir vu de vielles carrosseries, qui pouvaient cacher de mauvaises surprises sous le capot, j’ai fait un tour téléphonique de nombreux concessionnaires sur l’île. Chaque fois la même réponse…des 9 places de qualité sont très rares et très recherchées.  Pourtant on en a trouvé un…et quelle affaire !
    Il s’agit d’un modèle 2012 avec seulement 33 000 kms au compteur. Il est neuf aux niveaux apparence et conduite.

    L’objectif fixé au départ était de 15 000€. Les dons rentrés totalisent 16 300€. Après négociation, nous avons décroché le bus pour 15 900€. Magnifique !

    Révision, carte grise et assurance nous couteront autour de 1 300€ Donc pour boucler ce projet il nous reste à trouver 900€. QUELQUES-UNS SUIVENT  PEUT-ETRE LA PROGRESSION DU PROJET ET  AURAIENT PEUT-ETRE A CŒUR DE NOUS AIDER  A LE FINALISER.

    En tous cas, je peux vous assurer que notre jeune assemblée est « scotchée » de voir ce qui s’est passé. Quelle leçon de foi pour nous !
    Au nom de tous ceux qui vivent leur foi au sein de notre église, Espace Foi Sans Frontières, nous vous disons à tous UN TRES GRAND MERCI.
    Avec toute notre affection en Christ,

    coordonnées bancaires
    Association Espace Foi Sans Frontières   
    LA BANQUE POSTALE
    IBAN :  FR04 2004 1010  2104 7957 8Y01 821
    BIC : PSSTFRPPSDR

    Vous pouvez également envoyer un chèque à l’ordre de
    Association Espace Foi Sans Frontières
    et l’adresser à

    M. Vincent Esterman
    17bis rue Auguste Techer
    97432 Ravine des Cabris
    Ile de la Réunion
     
     

    EFSF - ILE DE LA REUNION - LE MOT DU PASTEUR -
    Espace Foi Sans Frontières représente aujourd’hui 3 églises sur l’île et avec la visite du Pasteur Jules, mercredi soir la salle Rue Mazagran à Saint-Denis, était presque pleine!

    Les 3 églises étaient bien représentées et déjà je peux constater une vraie complicité et unité de cœur.

    Il y a à peine 6 mois tout cela n’existait pas. Mais avec Dieu ce n’est pas vraiment une surprise…il a tout crée en 6 jours!

    Mais alors qu’est-ce qui nous unit dans cette marche en avant ensemble?

    L’amour pour Jésus, évidemment, mais également une sensibilité au Saint Esprit, un enseignement biblique solide et équilibré, une mission de porter l’Évangile à la population de notre île ainsi qu'à notre région, une vraie sensibilité à l’être humain qui s’exprime par un accueil de tous sans jugements et une convivialité joyeuse et bien d’autres choses encore…

    Un vrai besoin , les musiciens. Ce n’est pas nouveau. Je prie que Dieu nous envoie des musiciens pour la louange dans nos 3 églises et que ces musiciens aient 3 qualités: qu’ils soient talentueux, sensibles au Saint Esprit et soumis dans leur cœurs aux responsables des églises. La barre est haute, n’est-ce pas! Mais Dieu est capable.

    En attendant l’exaucement chaque église fait avec les moyens du bord et, finalement, le résultat est très bon.
    Et ce sera certainement encore très bon samedi à Sainte-Anne ( 35bis chemin Gazet les bas, Saint-Anne. - Après Bassin Bleu - 06 92 65 74 43) et dimanche à St Denis (34 rue Mazagran 0692170005)
    et à l’Ermitage, Chapelle de l’Ermitage (ruelle des Ajoncs, 06 92 79 70 26) une matinée spéciale, ce dimanche, PRIERE POUR LES MALADES avec le pasteur Jules (Ministère de Guérison)

    ILE DE LA REUNION – Quel week-end – Après l’inauguration de l’antenne est d Espace Foi Sans Frontières et ce samedi et l’inauguration du premier culte nous avons vécu un formidable dimanche.

    Quoi de plus beau que de voir un homme venu pour la première fois (avec sa sœur) donner sa vie (en pleurs) et prendre la décision de suivre Jésus ! Le ciel était en joie, mais l’auditoire aussi et ensemble nous nous sommes réjouis - Jamais nous ne nous lasserons de voir de dimanche en dimanche des vies touchées par la grâce , des vies transformées par l’amour de Dieu.

    EFSF -ILE DE LA REUION - Qu’est-ce qu’une « bonne » église?

    Il y aurait beaucoup à dire pour répondre à cette question et beaucoup de versets à citer.
    Je suis convaincu que sur papier on pourrait la définir d’une façon où tout le monde serait d’accord. Mais évidemment une « bonne » église ne se fait pas sur papier.
    Elle se constitue d’êtres humains, croyants, qui cherchent à vivre selon des idéaux que l’on trouve dans la Bible.
    Dans telle église on mettra l’accent sur telle vérité et dans telle église l’accent sera sur autre chose mais finalement ce sont les fruits qui comptent.

    Est-ce que les chrétiens sont joyeux dans leur foi? Est-ce qu’il y a un véritable amour et un accueil pour tous? Y a-t-il un profond amour pour Jésus et les fruits de son Esprit mis en évidence? Y a-t-il le souci de l’autre et de son salut éternel ?

    On ne peut pas obliger des gens à être comme cela. On ne peut qu’affirmer que c’est comme cela que nous voulons vivre et en ce qui nous concerne, montrer l’exemple de l’esprit de Jésus vécu avec authenticité. Ah oui, une telle église n’est pas seulement « bonne »…elle est « belle »!

    Dimanche à ESPACE FOI SANS FRONTIERES nous tenterons de vivre une expression concrète de cette belle église.
    Nous vous attendons nombreux Chapelle de l'Ermitage , ruelle des Ajoncs à 10 h

     
    le de la Réunion. INAUGURATION D’UNE NOUVELLE EGLISE
    DANS L’EST CE SAMEDI 7 NOVEMBRE 18H
    avec le pasteur Vincent ESTERMAN.
     
    C’est partie, Espace Foi Sans Frontières (basée dans l’ouest), après le lancement de son Antenne Nord à Saint Denis en juin, ouvre son ANTENNE EST A SAINT-ANNE.
     
    CULTE CHAQUE SAMEDI SOIR à18h, 35bis chemin Gazet les bas, Saint-Anne. (après Bassin Bleu)
    Plus de renseignements : 06 92 65 74 43
    Eglise affiliée à la Fédération Protestante de France
     
    EFSF – ILE DE LA REUNION - A Espace Foi Sans Frontières Dieu nous met devant un défi particulier. C’est de vivre la réalité de Romains 14 et 15…L’ACCUEIL DE L’AUTRE. Nous n’avons pas une église de gens formatés évangéliques. Ils viennent sensibles à la présence de Dieu avec des aspirations chrétiennes mais chacun son bagage et sa façon de parler. Aux romains Paul parle des chrétiens qui mangeaient de la viande et d’autres surtout pas, certains pratiquaient les fêtes religieuses, d’autres non. Il parle d’être libre mais il parle surtout d AIMER L’AUTRE TEL QU’IL AIT. Le défi est de créer un accueil pour chacun où le Saint Esprit puisse le changer dans une ambiance où il n’y a pas de jugement ni de rejet. Certains s’adaptent très vite au « VIVRE ENSEMBLE ». Mais pour d’autres cela prend plus de temps. Quand l’accueil de chacun est prioritaire L’AIR QUE NOUS RESPIRONS EST L’AMOUR. Si ces personnes viennent régulièrement la Parole de Dieu aura son effet. Quelle aventure nous vivons. Ca vous donne envie ? Venez nous rejoindre ce dimanche chapelle de l’Ermitage 10h ruelle des Ajoncs - pour une matinée puissante - 06 92 79 70 26 http://vincent-esterman.eklablog.com/’   
     
    PROJET POUR L’ACHAT D’UN BUS POUR LA REUNION  -  L’OBJECTIF EST ATTEINT. LES 15 000€ SONT EN CAISSE !!

    Un énorme « merci » à tous ceux qui ont participé à cet effort. « Avec Dieu nous ferons des exploits… ».
    En tout, nous avons reçu 24 dons.
     Pour honorer votre générosité voici la liste des donateurs :Gerry & Jan Barlow (R-U) ; David & Kristin Daniell (Australie) ; Des & Dianne Jones (Australie) ; Lesley O’Callaghan (Australie) ; Mike Browne (Australie) ;  Oasis Christian Church Ceduna (Stuart & Heather McIlwraith) (Australie) ; Neil & Pam Bishop (Australie) ; Hank & Lenie Vandersteen (Australie) ; Ralph & Marg Wigg (Australie) ; Kim Buscomb (Australie) ; Keith & Wendy Fiebig (Australie) ; Marie Cartledge (Australie) ; Philippe & Nadine Achikian (France) ; Cesar Esterman (Australie) ; Peter & Susan Ward (Australie) ; Chantal Villageon (Réunion) ; Chantal Ivars (Réunion) ; Philippe & Ursula Gautier (France) ; Jean-Luc & Marie Luce Quénault (Réunion) ; Micheline Meegens (France) ; Philippe et Estelle Fornaro (France) ; Frank & Irene Webber (Australie) ; Michel & Sylvie Swieton (France) ; Vincent & Denise Esterman (Réunion).La recherche d’un bus 9 places pour transporter des personnes sans transport à nos réunions, peut maintenant commencer.Parce que d’autres ont exprimé le désir de faire un don pour couvrir assurance et les frais du fonctionnement du véhicule, nous gardons ouvert cet appel. Vous trouverez donc, nos coordonnées bancaires ci-dessous.Dans cet élan de solidarité pour l’œuvre de Dieu, vous aurez peut-être à cœur de faire un don pour l’ensemble de notre ministère de pionnier de l’Evangile ici à l’île de la Réunion et dans la région du sud de l’Océan Indien.Pour tout vous dire, au moment où cet appel a été lancé certains de notre assemblée n’y croyaient pas vraiment. Cela a été une belle expérience de la foi pour nous tous !Nous vous enverrons quelques photos une fois le bus trouvé.Des choses passionnantes se passent sur l’île. Nous vous enverrons des nouvelles prochainement.Encore « merci » à tous nos amis et supporters.Que Dieu vous bénisse chaque jour,Vincent et DeniseNos coordonnées bancairesAssociation Espace Foi Sans Frontières   LA BANQUE POSTALEIBAN :  FR04 2004 1010  2104 7957 8Y01 821BIC : PSSTFRPPSDR(Vous trouverez un RIB en pièce jointe)Vous pouvez également envoyer un chèque à l’ordre deAssociation Espace Foi Sans Frontièreset nous l’adresser :
    1. Vincent Esterman
    17bis rue Auguste Techer97432 Ravine des CabrisIle de la Réunion

    EFSF -ILE DE LA REUNION - REUNION ISLAND -  OCTOBRE 2015
    Comment s'est passée votre semaine ? Bien je l'espère - Ici, à Espace Foi Sans Frontières l y a quelque chose dans l’air. Mercredi soir des personnes nouvelles sont venues dans la réunion à St Denis suite à l’annonce Facebook. ( nombreux sont ceux qui nous suivent, mais c'est la première touche ! Ces personnes ont osé pousser la porte - ) Hier soir jeudi, des témoignages touchant de personnes qui se sont converties dans notre égli
     
    EFSF ile de la reunion - Côte ouest .... Bonjour à tous, et bon début de semaine - Avec une pensée partagée - A la question souvent posée "Qui sont les vrais chrétiens ? " La réponse est simple : "Les premiers "...Et nous rêvons tous d'une église selon le modèle de Actes 2
    … Ils étaient chaque jour tous ensemble assidus au temple, ils rompaient le pain dans les maisons, et prenaient leur nourriture avec joie et simplicité de coeur, louant Dieu, et trouvant grâce auprès de tout le peuple. Et le Seigneur AJOUTAIT CHAQUE JOUR A L'EGLISE CEUX QUI ETAIENT SAUVES . EFSF Espace Foi Sans Frontières se veut d'être une assemblée vivante, chaleureuse et spontanée selon ce même modèle celui des Actes des Apôtres -esterman.eklablog.com/ 06 92 79 70 26EFSF-
     
    Bonjour à tous - Carnet de route ....LA MISSION A MADAGASCAR EST TERMINEE Aprés une journée longue et difficile en voiture pendant presque 12 heures naviguant autour et dans les trous des routes de Madagascar nous sommes enfin arrivés (avec le pasteur Jules) à l'hôtel près de l'aéroport. Ce mardi départ dans l'après-midi direction Saint-Denis pour la suite réunionnaise !
    Il y aura beaucoup à partagerSoyez les bienvenus
     EFSF - MISSION MADAGASCAR 2015
    lE PASTEUR VINCENT ESTERMAN  sera de nouveau en mission (accompagné du pasteur Jules) du jeudi 17 au dimanche 29 septembre
     

    FSF - Fianarantsoa - (suite) LA MISSION A MADAGASCAR TOUCHE A SA FIN POUR LE PASTEUR VINCENT et LE PASTEUR JULES - réunion finale de la mission en plein air où le pasteur Jules a prêché.

    EFSF - Fianarantsoa - (suite) LA MISSION A MADAGASCAR SE TERMINE POUR LE PASTEUR VINCENT et LE PASTEUR JULES - Culte de ce dimanche matin où Vincent a prêché - Eglise Sel de la Terre, Fianarantsoa, Pasteur Mampiona

    EFSF - Fianarantsoa - (suite) LA MISSION A MADAGASCAR TOUCHE A SA FIN POUR LE PASTEUR VINCENT et LE PASTEUR JULES - sur l'image Vincent et Jules au milieu de la foule venue pour la mission

    Ambositra - LA MISSION A MADAGASCAR SE POURSUIT POUR LE PASTEUR VINCENT et LE PASTEUR JULES - Ambositra - Ci-dessous un aperçu de l'auditoire de la mission dans la deuxième ville de la tournée. Les officiels étaient présents , parmi eux le préfet de département, le président de région, le maire de la ville et un adjoint. Le pasteur Vincent enseigne les pasteurs et responsables le matin et le pasteur Jules prêche l'après-midi a la mission.  

    Soyez les bienvenus

    EFSF - Ambositra - LA MISSION A MADAGASCAR SE POURSUIT POUR LE PASTEUR VINCENT et LE PASTEUR JULES - Ces danseurs (le groupe de danseurs d'Ambositra ) ont entrainé l'auditoire avec leurs danses. Les photos qui suivent montrent des jeunes et des enfants faisant les mêmes gestes que les danseurs leurs aînés ...DE L'OR !!!

    Ce groupe de musiciens, chanteurs et danseurs basé a Tananarive, nous accompagne tout au long de cette tournee. Ils sont tout simplement magnifique dans le travail qu'ils font! - "Les Adeline" sont trés connus à Madagascar.

     

    EFSF - Le pasteur Vincent en MISSION MADAGASCAR - Deux évangélistes vieillissants (Le pasteur Vincent et le pasteur Jules) avec les filles du groupe de danse d'Antsirabe - Elles sont belles, pétillantes et aiment Jesus. "Je rajeunis de 40 ans quand je suis avec elles !" (Dixit le pasteur Vincent ! )

    Soyez les bienvenus
     
    EFSF – ECHOS Le pasteur Vincent en Mission Madagascar - culte ce dimanche matin la Cathédrale de la Foi, Antsirabe, 40 personnes ont donné leur vie à Jesus. Le pasteur a partagé sa joie et sa surprise - 90% d'entre elles, il ne les connaissait pas. Il est convaincu que la présence de toutes ces personnes est directement liée au séminaire que le pasteur Vincent a conduit dans son église cette semaine.
     
    Soyez les bienvenus

    EFSF - Le pasteur Vincent en MISSION A MADAGASCAR - Mission en plein air à Antsirabe - Une Foule autour de 4000 personnes lors de la prédication du pasteur Jules à cette mission - A la dernière réunion une centaine de personnes se sont consacrées à Jésus.Le président de région était présent à cette réunion il a donné un témoignage fort de la foi en Jésus.

    Soyez les bienvenus

     

    Soyez les bienvenus

     

     
    EFSF - ILE DE LA REUNION - NOUS AVONS FAIT LE BON CHOIX ! Nous avons choisi LA FOI plutôt que l’incrédulité, l’AMOUR plutôt que la haine,LA JOIE plutôt que la tristesse. Si d’autres maudissent, nous BENISSONS . Si certains choisissent l’amertume nous choisissons LE PARDON. Nous écartons la peur et nous la remplaçons par LA CONFIANCE . OUI, NOUS AVONS FAIT LE BON CHOIX. Et dimanche nous chanterons ensemble les louanges d’un Dieu qui a voulu faire de nous ses enfants, nés de la même nature divine, de la même semence incorruptible. Un jour il a fallu choisir entre LA BONTE et la méchanceté, entre LA LUMIERE et les oeuvres des ténèbres. Et nous avons vraiment fait le bon choix. Venez nous rejoindre Chapelle de l'Ermitage - ruelle des joncs - L'Ermitage les Bains DIMANCHE 10h - 06 92 79 70 26
     
    ANTSIRABE -MADAGASCAR - Après une très belle semaine de Mission, à Madagascar  le pasteur Vincent entame le chemin du retour . Toutes ces belles jeunes filles font partie de la troupe de danses qui a été franchement brillante lors de cette mission Malgache. Le nom de l'église est Rhema les ambassadeurs dans la ville de Antsirabe.
     
     EFSF - LE DELICATESSE DE DIEU - Mercredi lors de notre soirée Questions de société, à Saint Denis (Ile de la Réunion) nous avons retrouvé J.H. Qui est J.H ? C’est un homme qui l’année dernière a consulté notre site internet et m’a appelé un soir à une heure tardive. La conversation a tourné autour de la question du baptême et les conditions requises pour qu’une personne soit baptisée en tant que disciple de Jésus. J.H est venu à notre culte à Saint Gilles quittant son domicile de Saint Denis à 5h le dimanche matin pour rejoindre le bus. Son baptême dans le lagon de l’Ermitage fut un jour de joie. Cependant nous l’avons perdu de vue et les mois ont passé . Notre église malgache s’est installée dans un beau local aménagé au centre ville de Saint Denis et a posé son enseigne sur la voie publique. Et voilà que notre ami J.H qui habite ce même quartier, passait par là. Interpellé par l’enseigne il décide d’assister à une des réunions sans savoir qui était derrière le nom « Eglise Evangélique ». Après plusieurs semaines d'hésitation il se décide et se rendant sur place pour une réunion il est très étonné d’apprendre qu’il se retrouvait parmi ceux qui l’avaient baptisé. Quel délicatesse de Dieu! Combien il est attentionné à notre égard! Combien nous pouvons compter sur son action! Et c’est bien à cela que nous nous attendons dimanche à notre culte. La louange créée une « piste d’atterrissage » pour l’action de Dieu. Et nous aurons beaucoup de joie d’accueillir Sa présence au milieu de nous.
     

    EFSF - Bonjour, - Le monde entier découvre l’île de la Réunion! - Un vrai ami a mis sur mon mur Facebook "La Réunion…aux extrémités de la terre mais au centre du monde ! » Seul Dieu peut monter un coup pareil. En un clin d’oeil, toute l’attention est portée sur nous et en plus, dans la même semaine, le volcan explose comme s’il voulait accueillir les médias du monde entier avec son feux d’artifice personnel. Oh oui, tout cela va passer, certainement, et les choses redeviendront comme avant sauf que, sauf que…Dieu nous montre ce dont il est capable- Et bien sûr, comme le dit Paul dans 1Co15:46, "D’abord le naturel, vient ensuite le spirituel. » Et si Dieu faisait une telle oeuvre puissante avec l’Evangile que pour une toute autre raison le monde entier entendra parler de la Réunion. Et pourquoi pas? Après tout, le Royaume de Dieu est comme le grain de sénevé… Dimanche, nous célébrerons une nouvelle fois, notre GRAND Dieu qui n’a pas fini de nous étonner.-Venez nous rejoindre à10h chapelle de l'Ermitage, ruelle des Ajoncs Ermitage-les-Bains 06 92 79 70 26 - PASSEZ UNE BONNE JOURNEE

    EFSF - MERCREDI 22 JUILLET ILE DE LA REUNION ST - DENIS .L’Evangile pourrait être résumé en un seul mot « Viens ». C’est une invitation lancée par Dieu aux hommes – Matthieu 22:1-10 ; Luc 14:15-24 - Inviter, c’est la stratégie de Dieu afin que le Royaume de Dieu s’étende sur la terre.L’Evangile appelle une personne à « venir » à se déplacer, à venir occuper une place préparée. Une évangélisation qui n’invite pas à venir franchir la porte d'une salle n’est que discussions théologiques ou témoignages gratuits. MERCREDI 22 JUILLET 18 h30 notre salle de conférence située 34 rue Mazagran ne demande qu'a être remplie .... Nos équipes battent le pavé de Saint-Denis, plans et prospectus en main depuis dimanche après-midi .... notre prière ce matin ....Nous ne savons pas ce que Dieu fera MAIS nous sommes convaincus qu’il est à l’œuvre ... Contact - 06 92 79 70 26

    EFSF -ILE DE LA REUNION - Le pasteur Vincent était l'invité ce dimanche de l'église Malgache de Saint-Denis - Deux réunions intenses et un auditoire très participatif - ... "Pour retrouver une âme perdue Dieu travaille avec l’église qui rayonne sa lumière sur le monde et le Saint-Esprit qui fait rejaillir la vie au milieu de la poussière." (Luc 15:1-3, 8-10) - Merci à Rodolphe pasteur de l'assemblée et son équipe pour l'accueil chaleureux . Contacts 06 92 79 70 26   http://vincent-esterman.eklablog.com/

    EFSF -ILE DE LA REUNION – LE MOT DU PASTEUR : et oui, déjà vendredi et j’espère que la semaine s’est bien passée pour chacun, chacune.Notre mission d’aller «VERS » cette population réunionnaise bat son plein. Nous devons constater, avec joie, que Dieu est à l’oeuvre dans les coeurs et nous voulons nous connecter avec ce qu’il fait dans le monde qui est, pour nous, notre précieuse île. Comme l’a dit William Carey, le père de la mission chrétienne de notre ère,« attendons-nous à de grandes choses de la part de Dieu. Tentons de grandes choses pour Dieu ». La suite sera belle! bonne fin fe journée

     

    EFSF - ILE DE LA REUNION- Bonjour à tous avec une pensée matinale et ce magnifique texte à relire - Jean 3:1-13 -  (Etude du texte ...)et oui, parmi ceux qui ont rencontré Jésus il y a eu Nicodème - Nicodème cet homme de religion ne comprenait pas les choses de Dieu « Comment un homme peut-il naître quand il est vieux » ? v4 - Il se laisse interpeller et bousculer par Jésus. Parce qu’il est humble, il est libéré de l’orgueil religieux pour devenir un homme spirituel, un homme de Dieu. Une rencontre de première importance pour comprendre la différence entre le religieux et le spirituel. La conclusion que nous pouvons tirer de cet échange est que le religieux ne comprend pas ce qui est spirituel et le spirituel se vit indépendamment du religieux. Excellente journée .Contacts 06 92 79 70 26   http://vincent-esterman.eklablog.com/

     

    EFSF -ILE DE LA REUNION - LES ECHOS SAINT-DENIS - Hier à Saint-Denis, soirée réussie pour le lancement du cycle " Qestions de société " conduit par le pasteur Vincent . Le thème : "Expériences NDE…la vie après la vie" -  Des invitations avaient été lancées, et "ils " sont venus nombreux par différents biais -  Quel encouragement pour cette première soirée dans la capitale ! Un auditoire attentif qui  a joué les prolongations autour d'un apéro offert permettant un moment d’échanges agréables -  Rendez-vous est pris pour mercredi prochain 1er juillet 18h 300 même adresse . Le thème  Expériences NDE…la vie après la vie"  LA SUITE ... nous allons vivre à travers le récent témoignage relaté d’un neurochirurgien américain, un voyage dans l’au-delà. En tant que scientifique il n’y croyait pas. Pourtant, ce qu’il a vécu est irréfutable....Salle de conférence 34, rue Mazagran SAINT-DENIS - ouvert à tous entrée libre et gratuite.

    Contacts 06 92 79 70 26 – 06 93 40 44 47

     

                      

    LES AMIS, NOUS VIVONS UNE EVOLUTION FORT REJOUISSANTE ! Samedi soir, nous avons eu le lancement officiel de notre nouvelle église dans la capitale de l’île de la Réunion, Saint-Denis. C’est une église ethnique de chrétiens de Madagascar (appelé Malgache) qui vivent et travaillent à La Réunion. Une église conduite par  Rodolphe, un jeune homme pasteur d’une grande qualité. La communauté compte déjà plus de 40 membres et leur nouvelle salle dans le coeur de la ville était pleine pour le lancement. Ils sont installés sous notre couverture administrative et officiellement porte notre nom mais  nous sommes simplement là pour les encourager et les aider. Toutes leurs réunions sont dans leur langue malgache. Quelque chose d’important se passe avec nos liens vers l’île de Madagascar. Comme vous pouvez le voir sur les photos affichées sur FB récemment, je viens de rentrer de « Mada » où  j’étais un des orateurs d’une  convention de pasteurs dans la capitale. En août il m’a été demandé de retourner comme orateur d’une autre convention de pasteurs non loin de la capitale et encore en septembre, je vais effectuer une tournée d’un certain nombre de villes avec le pasteur Jules pour enseigner les pasteurs. Où tout cela mènera t-il, qui le sait à ce jour, mais c’est tout simplement  passionnant, excitant et merveilleux. Et j’aime ça! »Antenne Saint-Denis

                                                                                              

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique