• La perle de grand prix

    Les paraboles de Jésus

    LA PERLE DE GRAND PRIX

     


     
    Texte : Matthieu 13:45-46

    Certaines paraboles de Jésus se ressemblent. C’est le cas de la parabole de
    « la perle de grand prix » et de celle qui la précède, « le trésor caché ». Dans les deux cas pour posséder un objet de grande valeur il faut vendre d’abord, pour ensuite acheter.
    C’est l’homme qui cherche – Jean 1:38

    L’histoire du marchand et de sa perle est également un retour à un des thèmes récurrents des paraboles … chercher et trouver (voir les paraboles de « la brebis perdue » et « la drachme perdue » – Luc 15:3-10 et « les deux repas » – Matthieu 22:9,10
    et Luc 14:21-23).
    Si dans le cas de Jésus, il cherche ce qui est perdu – Luc 19:10 , l’homme est appelé à chercher et trouver ce qui est précieux.
    LE MARCHAND
    Le marchand de perles sait ce qu’il cherche. Il a la capacité de reconnaître la vraie valeur des perles. C’est son métier.
    Ce qu’il achète dépend d’une seule chose – la vraie valeur. Il ne sera pas tenté par une pauvre imitation, des bijoux fantaisies
    Celui qui n’a aucun discernement achètera des « bijoux » qui tapent à l’œil, qui n’ont aucune valeur et qui ne procurent pas le bonheur profond et réel – le plaisir, le sexe, l’argent, le fanatisme sportif.
    Le marchand de perles reconnaît les vraies valeurs – l’amitié, l’honnêteté, la fidélité, l’altruisme, le respect de la famille, la générosité. Il les collectionne.
    Jésus dit, si ces qualités ont une réelle valeur elles ne constituent pas à elles-seules le Royaume de Dieu. Ces qualités, nous pouvons les posséder sans posséder le salut et la vie éternelle que Dieu nous offre – voir la réaction du jeune homme riche
    Marc 10:17-20.
    Le marchand rêve de tomber un jour sur autre chose – une perle comme il n’en a jamais vu.
    LE CONTRASTE : BELLES PERLES ET GRAND PRIX
    Les belles perles représentent le BIEN
    La perle de grand prix représente le MIEUX

    Comment peut-on se contenter du bien quand il y a mieux ?

    Cette parabole s’adresse à tous ceux qui ont gardé des valeurs pour leur vie et que l’on pourrait appeler des gens de bien.
    Ils aiment le bien, ils font le bien, mais il y a mieux … le Royaume de Dieu, la perle de grand prix.

    C’est le contraste entre
     La fidélité des hommes et la fidélité de Dieu
     La bonté des hommes et la bonté de Dieu
     La justice des hommes et la justice de Dieu
     Le pardon des hommes et le pardon de Dieu
     L’amour des hommes et l’Amour de Dieu

    PIERRE ET LES PIERRES PRÉCIEUSES
    L’apôtre Pierre aime utiliser le mot « précieux » dans ses épîtres
    1Pierre 1:7 – la foi ; 2Pierre 1:1– une foi aussi précieuse que la nôtre
    1Pierre 1:19 – le sang de Jésus
    2Pierre 1:4 – les promesses de Dieu

    Cependant, c’est Jésus qui est la pierre précieuse – 1Pierre 2:4,6
    Quand nous croyons en LUI, nous recevons toute sa valeur inestimable dans
    1Pierre 2:7 « l’honneur » pourrait être traduit « la grande valeur ».

    La perle de grand prix a une valeur inestimable. Quand le marchand la possède la valeur de la perle retombe sur lui. C’est également le cas du vase de terre dans lequel il y a un trésor – 2Corinthiens 4:7.
    COMMENT LA POSSEDE-T-IL ?
    Il doit vendre, il doit se donner les moyens d’acheter cette perle. Il sera totalement impossible de tout garder.
    Parce qu’il a un juste discernement il n’hésite pas. Il vend sa collection de belles perles.
    Il saisit sa chance, parce que devenir le propriétaire d’un tel trésor ne vient qu’une fois dans la vie. Il ne faut surtout pas la louper.

    Pour posséder Christ et le salut éternel, il faut changer son échelle de valeurs.
    Il est impossible de calculer comme avant.
    Mathieu 10:37-39 ; Mathieu 16:24-26 ; Luc 9:57-62

    Malheureusement, pour toute sa sincérité et sa bonté, le jeune homme riche n’a jamais possédé « la perle de grand prix », parce qu’il n’a pas voulu vendre les belles
    perles – Marc 10:20-22

    Entrer dans le Royaume de Dieu et avoir Jésus comme son Sauveur pour l’éternité est un trésor inestimable pour celui qui connaît la vraie valeur des choses.