• Le grain de sénevé

    Les paraboles de Jésus


    LE GRAIN DE SENEVE

     


    Texte : Marc 4: 30-32

    Cette parabole est l’une de plusieurs qui ont pour contexte l’agriculture. Curieusement, contrairement aux autres paraboles qui parlent de semer et moissonner, aucun personnage n’est cité.
    La vraie vedette de l’histoire est une toute petite graine.

    LE ROYAUME DE DIEU
    Le royaume de Dieu est essentiellement une graine pleine de vie qui doit pousser et qui deviendra un arbre plus grand que toutes les plantes.

    Dieu commence toujours avec ce qui est petit et insignifiant pour le faire grandir et prendre une dimension très importante.

    Jésus est passé de bébé à Seigneur des Seigneurs – Apocalypse 19:16.
    Il est né à Bethléem mais régnera sur tout l’univers – Philippiens 2:9,10.

    Déjà, dans l’Ancien Testament, Dieu utilise ce qui est petit pour l’élever en puissance.
    1. Joseph est passé de l’état d’un jeune détenu oublié dans une prison à celui de gouverneur de l’Egypte – Genèse 41:37-41
    2. Israël a commencé comme une seule famille en Egypte pour devenir un peuple redoutable – Josué 2:8-11
    3. Avec un petit nombre d’hommes, Gédéon a remporté une grande victoire –Juges 7
    4. David, le plus jeune des fils d’Isaï, est couronné roi –1Samuel 16:11-13

    Pour cette raison, Dieu nous exhorte à ne pas mépriser les faibles commencements Zacharie 4:8-10.

    LA VIE DANS LA GRAINE
    Le grain de sénevé est le plus minuscule de toutes les semences mais avec Dieu, ce qui est grand se cache dans ce qui est petit.
    C’est avant tout une question de la vie qui est dans la graine.
    Si c’est la vie de Dieu elle poussera et accomplira des exploits.

    Jésus a parlé de la foi comme étant un grain de sénevé – Matthieu 17:20.
    L’accent n’est pas mis sur avoir une grande foi, mais sur avoir une foi qui ose parler à une montagne et lui ordonner de se retirer.
    Avec une petite pierre, David a abattu le géant Goliath, parce que la graine de sénevé était dans son cœur. Il est passé à une action audacieuse– 1Samuel 17:41-51.
    C’est cette foi née de Dieu qui remporte des victoires –1Jean 5:4.

    DEUX CONDITIONS POUR QUE LA GRAINE DEVIENNE UN GRAND ARBRE

    1. SEMER DANS LE CHAMP
    Si un grain de sénevé n’est pas semé en terre aucune croissance n’est possible
    Le champ, c’est le monde, Jésus a dit – Matthieu 13:38.

    Le Royaume de Dieu s’il n’est pas semé dans le monde, si les chrétiens refusent le contact avec les païens en vue de l’élargissement du règne de Dieu dans les cœurs, aucun progrès spirituel n’est possible.
    Une graine est faite pour retrouver le champs – Marc 16:15 ; Jean 17:18

    2. LES OISEAUX DU CIEL DOIVENT ETRE EMPECHES DE S’ATTAQUER A LA GRAINE DE L’ARBRE
    Les arbres que donne le grain de sénevé eux-mêmes produisent le grain. Le développement de la culture dépend de la préservation du grain.
    Les oiseaux représentent la réelle menace à la reproduction de la graine.
    Jésus a expliqué que les oiseaux du ciel étaient les agents du diable, le malin
    Matthieu 13:4,19.
    La foi dans le cœur d’un chrétien est la première cible du diable pour empêcher que le Royaume de Dieu se répande sur la terre.
    La foi qui est menacée n’est pas la croyance qui n’a aucune puissance, mais la foi qui est dynamisée par Dieu dans le cœur.

    Cette foi pousse à l’action, surmonte la timidité, tient ferme et persévère devant les obstacles – Romain 4:19-21
    Elle est un bouclier – Ephésiens 6:16
    Elle fait tomber des murailles – Hebreux 11:30
    Elle produit des hommes et des femmes de rare qualité qui transforment des défaites en victoire et des épreuves en opportunité – Hebreux 11:32-34

    Il y a 2000 ans un petit enfant est né en Palestine et depuis, la graine de sénevé du Royaume de Dieu pousse dans le champ de l’humanité. La grandeur de l’arbre sera seulement réellement comprise devant le trône de Jésus après son retour sur la terre.

    Apocalypse 5:11-13 – « Je regardais et j’entendais la voix de beaucoup d’anges autour du trône des êtres vivants et des vieillards et leurs nombres était des myriades, des myriades et des milliers de milliers …
    et toutes les créatures qui sont dans le ciel sur la terre et sous la terre, sur la mer et tout ce qui s’y trouve je les entends qui disaient : à celui qui est assis sur le trône et à l’Agneau soit la louange, l’honneur, la gloire et la force, aux siècles des siècles ».