• Le juge et la veuve

    Les paraboles de Jésus

    LE JUGE ET LA VEUVE

     


     
    Texte : Luc 18:1-8

    A première vue cette parabole est uniquement un enseignement sur la prière. Cependant, du fait qu’elle soit placée à la fin des discours sur l’avènement de Jésus, au chapitre précédent et que la parabole se termine avec « mais quand le fils de l’homme viendra » (v8), nous pouvons voir un aperçu de la condition spirituel du monde au temps du retour de Jésus.

    LE JUGE
    Dans toute société, le juge a un rôle déterminant. Ses jugements tomberont sur la population et sa justice sera le reflet de toute une société.
    Dans la parabole, le juge est inique v6
    Il ne respecte pas les lois de Dieu
    Il n’a aucun respect pour l’individu
    Il ne défend pas la veuve, une personne sans soutien
    Il favorise l’adversaire de la veuve donnant clairement une indication de corruption
    Il joue sur le temps espérant que la veuve se décourage.

    Cet homme qui a consacré sa vie à la justice est devenu injuste. Les grands principes et les idéaux qui l’ont autrefois motivé ont cédé la place à l’intérêt personnel et le gain.

    LA VEUVE
    Elle a peu de moyen pour se défendre. Elle est seule, sans argent, mais elle a une arme redoutable … la détermination.
    Sa détermination se manifestait
    – par les relances incessantes faites auprès du juge
    – par la force de ses revendications
    Elle ne se décourage pas et ne se démoralise pas.

    Le bras de fer entre le juge et la veuve s’arrête quand le juge cède.

    Il cède non pas parce qu’il a un changement de cœur mais parce qu’il est au bout de ce qu’il peut supporter.
    Il craint que la veuve lui casse la tête ! v5.
    Littéralement, le mot grec signifie « donner un œil au beurre noir ! ».
    Devant la détermination d’une personne juste le mal cédera. C’est une belle victoire.

    LE COMBAT SPIRITUEL
    La réponse à la prière vient lorsqu’un combat spirituel contre le mal est remporté
    Luc 13:10-13;16
    Nous sommes appelés à résister au diable – Jacques 4:7
    Dieu nous a donné des armes spirituelles pour renverser des forteresses
    2Corinthienis 10:3-5
    L’autorité spirituelle est donnée aux disciples de Jésus – Luc 10:19
    Le disciple est appelé à mener le combat de la foi –1Timothée 6:12. Cette foi luttera contre les doutes, les peurs, et fera face aux circonstances défavorables.
    Il est plus que vainqueur sur ses adversaires – Romains 8:37-39

     

    L’exemple de Paul.
    Afin qu’une personne importante soit libérée pour se donner à Jésus, l’apôtre Paul a du se confronter directement à la mauvaise influence qui pesait sur sa vie. Actes 13:6-12
    – C’est l’exercice de l’autorité spirituelle qui fait plier les juges iniques.

    CE QUE NOUS APPRENONS DE LA PRIERE
    La prière d’autorité renverse des situations
    La prière doit être une expression de grande foi
    La foi s’exprime avec détermination
    La détermination se manifeste jour et nuit
    La prière est essentiellement un combat pour faire plier un adversaire spirituel
    La prière tourmente l’adversaire
    Dieu répond promptement, soudainement, dans un contexte de prière avec autorité

    DIEU ET LE JUGE INIQUE
    Dieu est le juge juste. En aucun cas est-il le juge inique de la parabole.
    Il n’est pas injuste, indifférent, sourd, débordé, réticent.
    Il est le Dieu qui entend le cri du juste qui lui fait justice, qui agit promptement.
    Cependant, dans la prière le juge inique doit être confronté et vaincu
    Matthieu 12:28,29.

    Celui qui prie avec des lamentations recueillera la dépression

    MAIS

    Celui qui prie avec détermination pour renverser les forteresses verra des résultats de la part de Dieu. C’est la foi que Jésus cherche sur la terre.