• PIERRE ET LE ROC

    La Réunion – Espace Foi Sans Frontières Ouest – C’était ce jeudi dans le cadre de notre soirée du jeudi à Saint-Paul –Que de bonnes nouvelles, des projets qui aboutissent, des projets qui fleurissent …quelle joie de se retrouver ensemble pour l’étude d’une nouvelle parabole abordée par le pasteur Vincent …. PIERRE ET LE ROC et quelle joie aussi de se retrouver autour de la table pour partager encore et encore …

     PIERRE ET LE ROC

    Notre foi ne repose pas sur un homme, quel qu’il soit, très saint ou pas. Notre foi est fondée sur le rocher de notre salut, Jésus Christ.
    C’est fondée sur ce roc, que l’église, habitée par la puissance de la résurrection, résistera à la puissance de la mort et triomphera d’elle.

    Matthieu 16 :15-19 6 Voici Pierre dans un bon jour !
    Il est vrai que, dans son impétuosité, Pierre a été, à plusieurs reprises, très maladroit dans la présence de Jésus.
    Ainsi, au moment de la transfiguration quand Eli et Moïse sont apparus avec Jésus, Pierre voulait ouvrir un camping et les loger sous une tente ! Ou encore quand Jésus annonça aux disciples qu’il allait mourir, Pierre a très mal réagi et l’a repris. Jésus a dû, à son tour, le reprendre sévèrement.

    Cependant, dans ce passage Pierre se montre excellent.
    Tous les autres ont tout faux. Jésus n’est pas Jean-Baptiste. Il n’est pas le prophète Elie, ni le prophète Jérémie, ni aucun des autres prophètes.
    Seul Pierre a raison. Il a reçu la révélation directement du Père concernant la personne de Jésus. Il est le Christ, le Messie, le Fils du Dieu vivant. Oui, oui, oui, Pierre tu as tout compris ! Ça fait toujours plaisir quand on a vu juste, quand on a raison, quand on nous félicite.

    PIERRE EST-IL LE PREMIER PAPE ?

    Ensuite, Jésus lui dit une parole qui, à première vue, aurait dû aussi lui faire plaisir :
    V18 « Et moi je te dis que tu es Pierre et que sur cette pierre je bâtirai mon église (…) »
    En fait, ce verset a une importance centrale pour l’Eglise Catholique. Sur ce verset est construite toute la doctrine de la papauté : la succession apostolique de Pierre par les évêques de Rome.

    Cette doctrine est renforcée par le verset qui suit v19
    « Je te donnerai les clefs du royaume des cieux : ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux et ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux. »
    C’est pourquoi, le catholique, de bonne foi, pose la question au chrétien évangélique : si Jésus a prononcé cette parole, pourquoi ne reconnaissez-vous pas l’autorité du pape comme le chef de l’église ?

    C’est une question fondamentale qui appelle une réponse claire.
    La vérité se trouve dans le jeu de mots grecs utilisés dans le texte original de l’Évangile de Matthieu.
    En français, le prénom Pierre et le mot « pierre » sont le même mot, et cela peut prêter à confusion.
    Dans la langue grecque du Nouveau Testament, cette confusion n’existe pas.
    Le prénom Pierre et le mot « pierre » ne signifient pas du tout la même chose.
    Le prénom Pierre est « Petros » et signifie « petit caillou ».
    Le mot pierre est « petra » qui signifie base rocheuse.
    En utilisant ces deux mots différents, Jésus est en train de dire à Pierre « tu n’es qu’un petit caillou, trop facilement déplacé par les courants. Je ne peux pas construire l’église sur toi.
    C’est sur le « roc » que je bâtirai mon église qui sera inébranlable. »

    QUI EST LE ROC ?

    Alors, qui donc est le roc, la base solide, sur lequel l’église est bâtie ?
    1Corinthiens 10 :1-4 répond clairement à cette question.
    V4 « (…) ils ont tous bu le même breuvage spirituel qui les suivait et ce rocher était Christ. »
    Le mot « roc ou rocher », c’est « petra », la base rocheuse. Le rocher est Christ !

    Ce mot « petra », nous le retrouvons dans la parabole des deux maisons. Luc 6 :48
    « Il est semblable à un homme qui, bâtissant une maison, a creusé profondément et a posé le fondement sur le roc (petra). Une inondation est venue et le torrent s’est jeté contre cette maison, sans pouvoir l’ébranler, parce qu’elle était bien bâtie. »
    Donc le fondement de la maison, soit pour sa vie personnelle, soit pour l’église, doit obligatoirement être Jésus et sa Parole.

    Une vie fondée sur le roc est une vie où la personne a creusé en profondeur. Une relation profonde avec Jésus demande un investissement personnel sérieux afin de pouvoir dire avec Paul « Christ est ma vie… » Philippiens 1 :21
    Christ ne peut qu’être le seul fondement pour une vie chrétienne, comme pour son église.

    LA PIERRE ANGULAIRE

    Une autre référence à Christ comme étant le rocher, se trouve en 1Pierre 2 :7
    « L’honneur est donc pour vous qui croyez. Mais pour les incrédules, la pierre qu’ont rejetée ceux qui bâtissaient, est devenue la principale de l’angle et une pierre d’achoppement et un rocher de scandale. »
    « La pierre rejetée est devenue la principale de l’angle » est une référence directe à Christ.
    Il a été rejeté par les pharisiens mais Dieu l’a choisi pour être « la pierre angulaire » de sa construction, la pierre sur laquelle toute la construction de la maison repose.

    L’ÉGLISE DE JÉRUSALEM

    Un autre fait historique confirme que Pierre n’était pas perçu comme un « premier pape » par les premiers chrétiens
    Dans Actes 15 :13 au concile de l’église de Jérusalem, Pierre était un des apôtres exerçant son ministère. Cependant le chef de cette église n’était pas Pierre, mais Jacques, le frère de Jésus.
    C’est Jacques qui se lève avec autorité pour amener le débat sur la circoncision à une conclusion.

    LES CLEFS DU ROYAUME

    Alors comment comprendre la déclaration de Jésus à Pierre sur les clefs du royaume des cieux ?
    Là aussi il faut étudier le texte de près.

    La traduction française du texte original grec donne l’impression que c’est à Pierre à décider ce qui doit être lié ou délié sur la Terre. Et ses décisions seraient ensuite systématiquement adoptées et confirmées dans le Ciel.
    En fait, c’est le contraire qu’il faut comprendre.

    Le temps des verbes utilisés devrait être traduit par « ce que tu lieras sur la terre aura déjà été lié dans les cieux, et ce que tu délieras sur la terre aura déjà été délié dans les cieux. »
    C’est à l’église d’appliquer les choses que Christ a déjà établies. Ce n’est pas à l’église de décider.
    Pas plus que le gendarme ne fait la loi. Il applique la loi, établie par une autorité supérieure, le gouvernement élu.

    Ce sont les mêmes temps utilisés dans Jean 20 :23
    « Ceux à qui vous pardonnerez les péchés, ils leur seront pardonnés (ils auront déjà été pardonnés) et ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus (ils auront déjà été retenus). »

    Ce n’est donc pas nous qui décidons qui sera pardonné. Nous proclamons le pardon à ceux que Dieu a décidé de pardonner selon les conditions qu’il a établies, c’est-à-dire, la repentance.
    La déclaration aux hommes de toute la Terre d’un Dieu qui veut les pardonner s’appelle « l’Evangile de Jésus-Christ » ! En fonction de la réponse d’une personne à l’Evangile nous pouvons déclarer ou pas, que ses péchés sont pardonnés.

    Donc, notre foi ne repose pas sur un homme, quel qu’il soit, très saint ou pas. Notre foi est fondée sur le rocher de notre salut, Jésus Christ.

    C’est fondée sur ce roc, que l’église, habitée par la puissance de la résurrection, résistera à la puissance de la mort et triomphera d’elle.
    06 92 79 70 26

    « CULTE DIMANCHE ILE DE LA REUNION Nous les hommes »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :