• Accueil

    Si vous consultez depuis un mobile n'oubliez pas d'activer en haut à droite le format ordinateur pour visualiser

    les trois colonnes et graphisme couleurs

    AccueilHello World

     EspaceFoi  Sans Frontières

    Ile de la Réunion 

     

    Contact - 06 92 79 70 26 

    Page facebook EFSF

    Page FB Vincent Esterman

    QUE CHERCHEZ-VOUS EN TANT QUE CHRÉTIEN ?

    L’AMOUR sincère et l’AMITIÉ entre chrétiens Le RESPECT et l'ENCOURAGEMENT , UN ENSEIGNEMENT biblique solide  Une approche d'ouverture, accessible aux NON CHRETIENS Une LOUANGE puissante Une écoute PASTORALE sensible - Vous trouverez tout cela dans les communautés D’ESPACE FOI SANS FRONTIERES - Ne  restez pas dans le questionnement, venez nous découvrir !

     Contact - 06 92 79 70 26

     Culte/Service

      Ermitage  

     

     

    Culte/Service

       Sud   

     

     

     Réunion

     Saint  Paul 

     

     Réunion 

    Saint

    Pierre 

     

    Chaîne

    You tube

    Abonnez-vous 

     

    Nous contacter

     

        

        C'est leur

         histoire

     

            

           Qui

         Sommes

         nous

     
     Jésus

    Accueil

     

    Galerie Photos  

     

     

     

     

    Accueil

     

     

    Culte/service Espace Foi Sans Frontières Réunion  - Région ouest 

    SAINT GILLES - ERMITAGE

    DIMANCHE 10H DANS L'OUEST (L'Ermitage)  Saint-Gilles  Chapelle de l'Ermitage, ruelle des Ajoncs

    CONTACTS Pasteur Vincent Estermam 06 92 797 026

    Communication EFSF  06 93 404 447   Réunions étude biblique en semaine Accueil

     

     

    SAMEDI 18h30 SUD SAINT-PIERRE   

    145 Rue Augustin Archambaud Rond point des Balances - Derrière boutique BIO j'aime la vie
    PaSteur Fred Chari - 06 93 331 365
    Accueil
     

     


    Vincent Esterman, pasteur fondateur de Espace foi sans Frontières est à votre écoute  - Vous  avez  aussi  la possibilité de demander un rendez-vous personnel par mail  esterman.v@gmail.com  ou par téléphone 

    Ministère Vncent Esterman

    Accueil

     La Réunion - Espace Foi Sans Frontières - QUE CHERCHEZ-VOUS EN TANT QUE CHRÉTIEN ? 
    L’AMOUR sincère et l’AMITIÉ entre chrétiens, Le RESPECT et l'ENCOURAGEMENT , UN ENSEIGNEMENT biblique solide , Une approche d'ouverture, accessible aux NON CHRÉTIENS,, Une LOUANGE puissante , Une écoute PASTORALE sensible....Vous trouverez tout cela àESPACE FOI SANS FRONTIÈRES. 
    Ne restez pas dans le questionnement, 
    venez nous découvrir !
    CONTACT : 06 92 79 70 26

    COMMUNICATION  06 93 40 44 47 

    Accueil

  • Ile de la Réunion - Espace Foi Sans Frontières - ALLO, ALLO ! Pasteur à votre écoute 

    06 92 79 70 26 

    http://espacefoisansfrontieres.eklablog.com/

    Pasteur à votre écoute


    votre commentaire
  • Ile de la Réunion - Espace Foi Sans Frontières OUEST sur le terrain - Les photos du jour ! La distribution continue sous un soleil de plomb ! - Vérifier vos boîtes à lettres ... Nous prions pour vous ! 
    Contact - 06 92 79 70 26
    http://vincent-esterman.eklablog.com/

    NOUS PRIONS POUR VOUS


    votre commentaire
  • Ile de la Réunion - Espace Foi Sans Frontières - Les soirées du jeudi dans l'ouest - Une nouvelle parabole décryptée par le pasteur Vincent Esterman
    LES PETITS CHIENS - Marc 7 :26-29.
    Dans une précédente parabole, celle des « Brebis perdues de la maison d’Israël » nous avons vu que dans un premier temps, Jésus était convaincu que sa mission était exclusivement destinée aux Juifs.
     
    C’est pourquoi, lorsque cette femme non juive, fait sa demande pour sa fille, Jésus ne se sent pas concerné.
     
    Jésus la classe au rang des petits chiens.
     
    LA BONNE ATTITUDE
     
    Comparer les non Juifs à des petits chiens, c’est quand même assez vexant pour la dame.
    Le terme « chien » pour les juifs, comme pour les grecs, était très méprisant.
    Mais Jésus adoucit la phrase en parlant de « petits chiens » : un qualificatif qui porte une certaine affection.
     
    Plutôt que de mal prendre le rejet exprimé par Jésus, elle positive.
     
    Un chien a de grandes qualités. On dit qu’il est le meilleur ami de l’homme.
     
    Il est fidèle et affectueux. Et contrairement aux chats, le chien aime vivre en compagnie.
    La particularité des petits chiens, c’est qu’ils vivent tout le temps à l’intérieur de la maison, ce qui renforce, au dire des psychologues canins, un statut d’appartenance à la famille presqu’au même titre que les enfants.
     
    Un vendredi soir, j’arrivais en TGV en Gare de Lyon à Paris. Tout le monde descendait du train et avançait vers la sortie où attendait les proches venus pour les récupérer. J’ai remarqué un homme qui était attendu par sa femme et son chien. Quand il les a rejoints, c’est le chien qui a eu la caresse avant le bisou pour sa femme !
     
    Quand la femme entend Jésus l’appeler « petit chien », elle est contente.
    Elle fait partie de la famille !
    Elle aussi va recevoir à manger, une fois que les enfants auront fini leur repas.
     
    La miséricorde de Dieu est accordée à une personne qui n’a pas une opinion trop haute d’elle-même.
    1Pierre 5 :6
    « Humiliez-vous donc, sous la puissante main de Dieu afin qu’il vous élève au temps convenable. »
     
    Tu te connais... Comment aurais-tu réagi si Jésus t’avait parlé comme ça ?
     
    Quelque part, au fond de l’homme, il y a le désir d’être important, d’être mis en valeur.
    Je le vois se manifester de temps en temps...dans l’église aussi !
     
    Il y a quelques années, le Président de Région de l’île de La Réunion, a invité tous les pasteurs protestants au restaurant. Il nous a fait un court speech, et nous avons bien mangé. A la fin du déjeuner, c’était impressionnant de voir le nombre de pasteurs qui voulaient se faire prendre en photo en train de serrer la main du très médiatisé président. On aurait dit des enfants à Noël dans un centre commercial sur les genoux du Père Noël !
     
    Je me souviens d’un prédicateur qui avait un « tic » dans ses prédications : il citait les noms de célèbres prédicateurs et il rajoutait chaque fois : « c’est un ami personnel » !
     
    Et, bien sûr, il y la personne qui se vexe quand on l’oublie dans une liste de remerciements...
     
    SE COMPARER ? OUI, MAIS A QUEL ANIMAL ?
     
    La femme accepte d’être comparée à un petit chien.
     
    Quand on se présente devant Dieu, en quel animal se voit-on ?
    Un lion…je rugis, je n’ai peur de rien, j’ai la foi, je suis le roi de la jungle. Je suis un conquérant.
    Un aigle…je vole très haut, je suis transporté en plein ciel. Je suis au-dessus de tout.
    Un éléphant…je suis très fort, rien ne peut m’arrêter. Je vais où je veux, je fais ce que je veux.
    Une gazelle… je suis agile et je cours vite. La sécheresse ne me fait pas peur.
    Un canari…je chante bien. Tout le monde aime m’entendre chanter.
    Un dauphin…je suis intelligent. Je suis le plus intelligent des animaux.
     
    La femme a accepté de n’être, devant Jésus, qu’un « petit chien ».
     
    Elle ne se voyait pas à table avec Jésus mais « sous la table » comme le font les chiens espérant recevoir un os de poulet de l’assiette du maître.
    Les chiens n’ont pas de honte. Ils acceptent leur place. Et ils en sont reconnaissants.
     
    Cette femme ressemble à la prostituée de Luc 7 :37,38 agenouillée aux pieds de Jésus et lui offrant ses larmes et son parfum. Simon, le pharisien, lui, était assis à table avec Jésus. La femme a reçu le pardon de ses péchés. Le pharisien a reçu des reproches.
     
    La femme a accepté spontanément d’être appelé « petit chien ».
    Comme le roi David qui s’est vu nu et dépouillé comme un ver, lui qui était roi et vaillant homme de guerre.
    Psaume 22 :6 « Et moi je suis un ver, l’opprobre des hommes, et méprisé du peuple. »
    Et au verset 26 « Les malheureux mangeront et se rassasieront. Ceux qui cherchent l’Eternel le célébreront. (…) »
     
    LA PRIERE DE LA FEMME
     
    La réponse et la prière de cette femme ont gagné le cœur de Jésus. Elle a réussi à le faire changer d’avis.
    Son NON est devenu un OUI à cause de la qualité de sa prière.
     
    Ainsi donc, que retrouve-t-on dans sa prière qui a convaincu Jésus d’agir ?
     
    La prière était courte, en contraste avec les longues prières des pharisiens. Elle n’a pas prié pour faire bonne impression. C’était un cri du cœur.
     
    La prière était imprégnée d’humilité. La femme ne s’est pas vexée. Elle a accepté sa petitesse. Elle n’avait aucun égo à défendre.
    Nous découvrons chez cette femme l’absence totale de susceptibilité.
    Elle n’a pas été blessé par cette parole. Elle ne s’est pas fâchée.
    Elle n’a pas pleuré. Elle n’a pas fait de dépression.
     
    Quelle bénédiction de ne pas être susceptible ! La foi et la susceptibilité sont incompatibles.
     
    Témoignage trouvé sur le site Psychologies.com
    Amélie, 28 ans, infirmière
    « Je suis hypersensible à ce que les autres disent de moi, même les compliments me mettent mal à l’aise. Quand Frédéric, mon mari, me dit qu’il adore ma nouvelle coupe de cheveux, je lui réponds : “Pourquoi ne m’as-tu pas dit que tu me trouvais moche avec mes cheveux longs ? S’il m’offre une robe, j’en déduis que ma façon de m’habiller lui déplaît. S’il dit à ma meilleure amie : “J’aime ton parfum !”, je pense : “Et moi, je sens le vinaigre ?” J’ignore pourquoi je suis si à vif. Je vois bien que mes bouderies l’agacent, mais c’est plus fort que moi. »
     
    Quelle différence chez une Parisienne nouvellement convertie à Christ quand elle a réglé son problème de susceptibilité ! Quand elle s’est donnée au Seigneur, elle voulait tout de suite travailler à nos côtés au bureau de l’église à Paris. Mais je l’ai souvent trouvée là avec la larme à l’œil. Elle le prenait mal la moindre remarque. Je ne savais plus si c’était quelque chose que j’avais dit, que je n’avais pas dit, ou que quelqu’un d’autre avait dit... J’en avais marre. Un jour je l’ai appelé dans mon bureau et lui ai dit « Ecoute, si tu veux travailler pour le Seigneur à nos côtés, il faut que tu règles ton problème de susceptibilité. Je ne peux pas travailler avec des gens susceptibles. »
    Elle m’a écouté. Elle s’est mise devant le Seigneur et ce fût réglé ! Depuis de longues années, cette dame travaille efficacement à nos côtés dans le ministère.
     
    La prière était remplie de foi.
    Elle croyait pleinement en la puissance et l’autorité de Jésus. Finalement, c’est ça qui a interpelé Jésus.
    Dans la version de Matthieu, Jésus lui dit « Femme, ta foi est grande. » Matthieu 15 :28
     
    La prière était respectueuse.
    Elle parle sans hausser le ton, sans reproche. Elle appelle Jésus « son maître ».
    Elle est comme le publicain caché au fond du temple plutôt que comme le pharisien qui priait sur le devant, trop sûr de lui. Luc 18 :10
    Avoir la crainte de Dieu, c’est avoir un profond respect.
    Dieu est quand même Dieu. Il ne faut pas lui parler n’importe comment. Pas de reproches.
     
    La prière était bien argumentée.
    Elle reprend l’image donnée par Jésus et argumente intelligemment.
    Une prière efficace se construit en fonction de ce que Dieu dit dans sa parole.
    On peut lui rappeler ses promesses.
    Ce sont ses promesses qui nous permettent de demander avec assurance.
     
    Dans sa prière, il y a un abandon total à la miséricorde de Dieu.
    Elle fait appel à la miséricorde.
    Elle ose croire que la miséricorde de Dieu passe avant toute autre considération.
    Et elle a raison !
     
    Sa prière est persévérante.
    Le temps du verbe utilisé est un présent continu. Sa demande a persisté. Elle a demandé et elle a continué à demander. Elle n’a pas lâché.
    Dans la version de Matthieu 15 :23, elle doit supporter le silence de Jésus, dans un premier temps, et le rejet par ses disciples. Mais elle maintient sa demande.
     
    En réponse à la qualité de son attitude et de sa prière, la femme a tout obtenu :
    la guérison de sa fille, les félicitations de Jésus et une place d’honneur dans les Evangiles de Matthieu et Marc.
     
    Garder une bonne attitude devant Dieu et prier avec foi sont toujours récompensés !
     
    CONTACT 6 06 92 79 70 26
    http://vincent-esterman.eklablog.com/
    http://espacefoisansfrontieres.eklablog.com/

    votre commentaire
  • UNE VILLE SUR UNE MONTAGNE Ile de la Réunion - Espace Foi Sans Frontières - C'était hier , la 100 ème et ultime PARABOLE de Jésus a été dévoilée par le Pasteur Vincent Esterman à EFSF Sud - UNE VILLE SUR UNE MONTAGNE - Matthieu 5 :14

    « Vous êtes la lumière du monde. Une ville située su

    r une montagne ne peut être cachée ; »

    Jésus parle à ses disciples de leur rôle dans le monde. 
    Ils doivent être la lumière du monde pour éclairer les hommes. 
    Cette lumière doit être positionnée afin que son effet soit maximal. 
    C’est une lumière qui doit être vue de tous, à l’image d’une une ville sur une montagne.

    DIEU ET LA MONTAGNE

    Dieu aime particulièrement la montagne.

    Il s’est révélé à Moïse sur la montagne de Sinaï Exode 19 :20
    Dieu s’est révélé à Elie sur la montagne à Horeb 1Rois 19 :11
    Dans les psaumes, Dieu déclare le mont de Sion comme sa montagne sainte. Psaume 2 :6
    Pour Esaïe, c’est du haut d’une haute montagne que la bonne nouvelle doit être annoncé. Esaïe 40 :9 
    La montagne était le lieu de prière pour Jésus Matthieu 14 :23
    La montagne était le lieu de la transfiguration de Jésus Matthieu 17 :1
    Jésus est remonté vers le Père du haut du mont des Oliviers Actes 1 :12
    Jésus doit revenir sur cette même montagne Zacharie 14 :4

    Et Jésus veut que son église soit une ville sur la montagne.

    J’ai voulu mieux comprendre ce qu’était une ville sur une montagne, alors j’ai entrepris une recherche.
    Quelle est la ville la plus haute de France ? 
    Réponse : Briançon dans les Hautes Alpes à 1326 mètres d’altitude. 
    La ville est particulièrement connue pour ses fortifications. Ce système fortifié en montagne est le plus important d’Europe. 
    Sa construction a été pensée pour multiplier les obstacles face à l’ennemi : des fossés, des doubles portes à franchir, des postes de garde, des pont-levis, de lourdes portes cloutées, des pointes. Il y a de nombreux forts à Briançon. La ville était imprenable. 
    Mais aujourd’hui ce n’est plus l’ennemi qui menace la ville. Ce sont les touristes !

    La motivation de construire une ville sur une montagne était justifiée, il fallait protéger la population contre l’ennemi.

    Est-ce que l’image de la ville fortifiée nous est utile pour comprendre l’église de Jésus ? NON !
    Une église n’est pas sur la défensive et ne vit pas une espèce de protectionnisme spirituel où les chrétiens doivent se barricader pour se protéger d’un diable puissant et d’un monde méchant.
    La secte c’est ça. C’est vouloir enfermer les adeptes contre toutes influences extérieures.

    Mais l’église de Jésus est tout le contraire. C’est elle qui rayonne sur le monde. 
    Elle envahit le monde de sa lumière.
    Les chrétiens parcourent le monde avec le message de l’Evangile et invitent ceux qu’ils trouvent sur leur route, à venir à la montagne de Dieu.

    Le prophète Esaïe l’a prophétisé :
    « Des peuples s’y rendront en foule et diront : Venez et montons à la montagne de l’Eternel, à la maison du Dieu de Jacob afin qu’il nous enseigne ses voies et que nous marchions dans ses sentiers (…) » Esaïe 2 :3

    C’était le message de Jésus : « Viens, suis-moi ! »

    C’est comme lorsque l’on invite des gens à la maison. « Qu’est-ce que tu fais samedi ? Viens à la maison et on cassera la croûte. » 
    « Mon ami, qu’est-ce que t’as prévu pour l’éternité ? Rien ? Eh bien, viens avec nous à la maison de Dieu ! »

    Fort heureusement l’éternité ne correspond pas à un certain panneau publicitaire. Pour indiquer une église à l’entrée de la ville de Gladstone, en Australie, en grandes lettres, bien visibles pour les passants, on peut lire ceci : « Où allez-vous passer l’Eternité ? ». En plus petits caractères, en-dessous il était écrit : « Bienvenue à l’Eglise Baptiste de Gladstone. » L’invitation de Dieu n’est pas simplement celle qui conduit à l’Eglise baptiste de Gladstone mais « à la montagne de l’Eternel, à la maison de Dieu » !

    LA CITÉ DE DIEU

    La Bible parle de la cité de Dieu. Elle est construite sur une montagne afin que sa gloire soit vue de tous. 
    La cité de Dieu s’appelle Sion.

    Sion est un nom dans la Bible qui produit une certaine confusion parce que pour ce même mot, il y a plusieurs sens.

    Sion géographique : c’est le nom de l’une des collines de Jérusalem considérée comme montagne sacrée. On pense que cette colline était l'emplacement historique du palais du roi David et du temple de Salomon qui ont été détruits.

    Sion symbolique : trois possibilités existent : c’est un symbole de la ville de Jérusalem ; un symbole du pays des Hébreux, les terres d’Israël, ou encore du peuple d’Israël lui-même.

    Sion spirituel : la demeure de Dieu au ciel.

    Au Psaume 48 il s’agit de la demeure de Dieu au ciel
    Psaume 48 :1-3
    « L’Eternel est grand, il est l’objet de toutes les louanges, dans la ville de notre Dieu, sur sa montagne sainte. Belle est la colline, joie de toute la terre, la montagne de Sion ; le coté septentrional, c’est la ville du grand roi. Dieu, dans ses palais, est connu pour une haute retraite. »

    Et versets 13,14
    « Parcourez Sion, parcourez-en l’enceinte, comptez ses tours, observez son rempart, examinez ses palais pour le raconter à la génération future. »

    Si la cité de Dieu, est bâtie sur la montagne de Dieu, c’est pour qu’elle soit admirée: Nous sommes tous invités à la parcourir, l’étudier, l’observer, l’examiner et la raconter.

    A maintes reprises la question m’a été posée : le ciel, ce sera comment ?
    Je donne une réponse simple : ce sera une ville glorieuse sur une haute montagne.

    LA JÉRUSALEM CÉLESTE

    A la fin de l’Apocalypse Jean relate une vision qu’il a eue de la Jérusalem céleste.
    Apocalypse 21 : 1,2
    « Puis je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre ; car le premier ciel et la première terre avaient disparu et la mer n’était plus. Et je vis descendre du ciel, d’auprès de Dieu, la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, préparée comme une épouse qui s’est parée pour son époux. »
    Et v9,10
    « Puis un des sept anges qui tenaient les 7 coupes remplies des sept derniers fléaux vint et il m’adressa la parole en disant : Viens, je te montrerai l’épouse, la femme de l’agneau. Et il me transporta en esprit sur une grande et haute montagne. Et il me montra la ville sainte, Jérusalem, qui descendait du ciel d’auprès de Dieu, ayant la gloire de Dieu. »

    Avec la vision de l’Apocalypse, nous avons les mêmes éléments que la cité de Dieu dans l’Ancien Testament : la ville sur une montagne vue et admirée de tous pour sa gloire.

    Dans l’Ancien Testament il y a Sion, la cité de Dieu. 
    Dans l’Apocalypse c’est la Jérusalem céleste. 
    Mais Jésus crée un pont entre les deux, un lien qui les lie. 
    Le pont est Matthieu 5 :14 « VOUS êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée. »

    Jésus dit à ses disciples « Vous êtes déjà cette cité de Dieu. Et c’est de vous que rayonnera la gloire de Dieu que le monde entier admirera. »

    La Jérusalem céleste, l’épouse de l’Agneau (Jésus), préfigurée déjà sur la terre, c’est nous, son église. L’église de Jésus-Christ, comme la Jérusalem céleste, est, elle aussi « l’épouse de l’Agneau ». Ephésiens 5 :25-27

    Jésus poursuit dans Matthieu 5 :16 
    « Que votre lumière brille ainsi devant les hommes afin qu’ils voient vos bonnes œuvres et qu’ils glorifient votre Père qui est dans les cieux. »

    UNE ÉGLISE QUI BRILLE

    Et maintenant je comprends l’impact qu’ont les photos de l’assemblée prises par notre secrétaire, Chantal.
    Les photos de réunions n’impressionnent pas vraiment les gens sauf s’il y a une grande foule. Des personnes qui prient, qui louent ou qui écoutent un prédicateur ne sont pas très marquantes.

    Un samedi dans le sud de La Réunion, nous avions la visite au culte du responsable de l’une des communautés catholiques charismatiques de l’île. Il m’a dit ceci : je suis de près vos photos sur Facebook ; soit vous êtes à table soit vous êtes dans l’eau (lors des baptêmes !). Elles sont belles.

    Les personnes de l’extérieur disent que nos photos respirent l’amour et la joie.
    Pourquoi cet impact ?
    Tout simplement, parce que partager un repas les uns avec les autres joyeusement dans l’amour et baptiser des personnes nouvellement converties à Jésus, ce sont nos visages qui brillent.
    C’est la ville sur une montagne que tout le monde regarde. 
    Et ils disent Dieu est sûrement au milieu d’eux.

    Pourquoi est-ce que notre « Lettre à l’habitant », distribuée dans les boîtes à lettres proposant la prière pour les besoins personnels, a eu un bel impact ? 
    Parce que des personnes les ont lues et elles y ont vu la gloire de Dieu qui brillait envers eux.

    Oui, nous sommes vraiment une ville située sur une montagne.
    Quelqu’un est venu récemment au culte pour la première fois. A la fin il m’a dit, « J’ai connu la religion. C’est un lac où rien ne se passe. Mais ici c’est un fleuve, c’est un torrent. » 
    Cet homme venait de donner sa vie à Jésus avec 3 autres personnes dans notre culte.

    Une église où il y a véritablement l’amour, l’accueil de tous, le partage et la joie de vivre sa foi en Jésus ensemble, c’est la plus belle chose qui puisse exister sur cette terre.

    Dans ce monde qui plonge chaque jour un peu plus dans les ténèbres profondes, cette église de Jésus est une ville sur une montagne.
    Contact 06 92 79 70 26 
    http://vincent-esterman.eklablog.com/


    votre commentaire
  • Ile de la Réunion - Espace Foi Sans Frontières - ALLO ALLO ou êtes-vous ? Nombreux sont ceux à LA RÉUNION qui ont fait une expérience avec Dieu à un certain moment de leur vie mais qui n’ont pas vraiment donné suite. Les raisons peuvent être multiples… mauvaises fréquentations, trop de boulot, tenté par le mal, pas de réponse à la prière,déçu par des chrétiens... Certains deviennent blindés, durs, indifférents. Mais d’autres n’ont jamais oublié la joie qu’ils ont vécu marchant en communion avec Jésus et en se nourrissant de la bonne Parole de Dieu. Décide-toi que tu ne laisseras plus passer un seul jour avant un retour à la « maison du Père » comme dans l’histoire du fils prodigue (Luc 15) Prends tout ton courage et REVIENS VITE . Tu peux m’appeler, Pasteur Vincent au 06 92 79 70 26 - email - esterman.v@gmail.com


    votre commentaire
  • Ile  de la Réunion - Espace Foi Sans Frontières ouest. Un nouveau service de BAPTÊMES PAR IMMERSION se prépare dans le lagon de l'Ermitage ce Dimanche 21 avril 8h30 (plage de l'Ermitage face au bâtiment des maîtres nageurs) 
    Vous habitez la Réunion et que vous envisagiez un baptême par immersion ou que vous vous posiez des questions quant à ce sujet, le pasteur Vincent Esterman est disponible pour en parler et vous apporter un éclairage biblique si vous le souhaitez .....UN SIMPLE COUP DE FIL SUFFIT - 06 92 79 70 26
    http://vincent-esterman.eklablog.com/


    votre commentaire
  • NOUS PRIONS POUR VOUS

    Ile de la Réunion - A VOS BASKETS - Espace Foi Sans Frontières "au travail" ....Plusieurs équipes étaient sur le terrain la semaine dernière et le sont encore cette semaine - Vérifier vos boîtes à lettres ... Nous prions pour vous ! 
    Contact - 06 92 79 70 26
    http://vincent-esterman.eklablog.com/

    Nous prions pour vous

     Nous prions pour vous


    votre commentaire
  • La Réunion - Espace Foi Sans Frontières Ouest - Message apporté ce dimanche à l'Ermitage par le Pasteur Vincent Esterman - L’OUVRIER DE LA MOISSON -Luc 10:1,2 ; Jean 4:34-38

    Dans Luc 10 Jésus donne un titre à Dieu qui est de toute première importance : le Maître de la moisson. Il introduit l’image de l’agriculture et notamment de la moisson dans sa présentation du Royaume de Dieu et les conversions qui résulteront de la prédication de l'évangile.

    Jésus demande aux disciples de prier que Dieu envoie une nouvelle catégorie de croyants…. des ouvriers de la moisson.

    Nous découvrons des différences réelles entre un simple disciple de Jésus et un ouvrier de la moisson.

    DANS QUELLE SAISON SPIRITUELLE SOMMES-NOUS ?
    C’est la question posée par Jésus à ses disciples dans le passage de Jean 4. 
    Sommes-nous dans une saison de pré moisson où après la semence il faut arroser et attendre
    ou, sommes-nous déjà dans une saison de moisson, où les gens sont prêts à se convertir. Si c’est la moisson, c’est un temps de mobilisation intense pour récolter ce qui est prêt. 
    La réponse que nous donnerons à cette question révèlera si nous sommes de simples disciples de Jésus ou des ouvriers de la moisson.

    TROIS CARACTÉRISTIQUES D’UN OUVRIER DE LA MOISSON
    Avant d’aborder les caractéristiques d’un ouvrier de la moisson dans Jean 4:34-38 nous pouvons déjà identifier une première différence avec le disciple de Jésus. 
    Un disciple de Jésus est « fait » par d’autres disciples – Matthieu 28:19:20

    Cependant, l’ouvrier de la moisson est envoyé par Dieu – Luc 10:2.
    Mais Jean nous révèle d’autres différences.

    1. L’OUVRIER DE LA MOISSON A UNE VISION SPIRITUELLE DES CHAMPS 
    Les disciples étaient convaincus d’être dans une saison de pré moisson « ne dites vous pas qu’il y a encore 4 mois jusqu’à la moisson » – Jean 4:35.
    Les disciples voyaient les champs verts, mais Jésus les voyait blancs !
    Ils avaient une vue limitée quand Jésus avait une vue « élevée » sur les champs. 
    Un ouvrier de la moisson voit ce que Dieu fait. Il ne voit pas ce que Dieu ne fait pas. Il a donc une vision spirituelle que le disciple n’a pas. 
    Le disciple avait une vision future de l’œuvre de Dieu. Jésus vivait dans le « maintenant » de Dieu.

     Dans la bible, le salut n’est pas pour dans 4 mois.

    Jésus, sur la croix a dit au brigand « aujourd’hui tu seras avec moi au paradis » 
    Luc 23:45.
    A Zachée, Jésus a dit « Il faut que je demeure aujourd’hui dans ta maison »
    Luc 19:5

    Beaucoup de chrétiens ont la mentalité des disciples …. « Demain, c’est le jour du réveil ». 
    Mais, pour l’apôtre Paul, un ouvrier de la moisson par excellence, c’est autre chose « voici maintenant le jour du salut » – 2Corinthiens 6:2.
    Hébreux le confirme « Dieu fixe de nouveau un jour – « aujourd’hui» – Hébreux 4:7

    2. L’OUVRIER DE LA MOISSON AMASSE DES FRUITS – Jean 4:36
    Les fruits qu’il ramasse sont sa récompense. 
    C’est la différence entre l’activité d’évangélisation et gagner des âmes à Christ. 
    Il n’est pas porté sur l’activité mais sur les fruits
    Les gens gagnés à Christ sont comme des fruits cueillis et mis dans un panier par l’ouvrier de la moisson.
    Le panier pour ces fruits, c’est l’église locale.

    Sa foi, sa prière, son action ne se portent que sur une seule chose – amasser des fruits. Sa rémunération de la part de Dieu est liée aux fruits qu’il produits. 
    Toute église devrait être un plateau de fruits nouvellement cueillis.

    3. L’OUVRIER DE LA MOISSON EST UN GENERATEUR DE JOIE
    La moisson qu’il récolte est source de joie pour lui, mais aussi pour tous ceux qui s’associent au champ « Celui qui sème et celui qui moissonne se réjouissent ensemble » 
    Jean 4:36

    Dans la Bible il y a deux sources de joie spirituelle 
    la présence de Dieu – Psaume 16:11 et la moisson « ceux qui sèment avec larmes moissonneront avec chants d’allégresse » – Psaume 126:5
    L’ouvrier de la moisson est une personne de joie parce qu’elle boit à la vraie source 
    de joie. 
    Se mettre au travail pour amener une âme à Christ c’est la meilleure formule pour celui qui veut vivre dans la joie. Il sera communicateur de joie autour de lui.

    L’église aujourd’hui a plus besoin d’ouvriers de la moisson que des disciples de Jean 4. 
    Elle a besoin de fruits et de la joie que cela apporte.

    Contact - 06 92 79 70 26 
    http://vincent-esterman.eklablog.com/


    votre commentaire
  • Ile de la Réunion - A VOS BASKETS - Espace Foi Sans Frontières Ouest "au travail" ....Plusieurs équipes étaient sur le terrain cette semaine . Vous habitez l'Ouest ? Vérifier vos boîtes à lettres 

    NOUS PRIONS POUR VOUS
    Contact - 06 92 79 70 26
    http://vincent-esterman.eklablog.com/


    votre commentaire
  • Ile de la Réunion - Espace Foi Sans Frontières

    A vos agendas !

    Dimanche 21 avril

    Matinée portes ouvertes à l'Ermitage 10h

    Musique style gospel, conférence biblique

     


    votre commentaire
  • Ile de la Réunion - Espace Foi Sans Frontières OueDIMANCHE 10h Réunion chrétienne - La musique est live, (style Gospel), le message motivant , l'accueil chaleureux ... On vous attend encore plus nombreux chapelle de l'Ermitage ruelle des Ajoncs 
    Après la Réunion détente à PICHETTE autour d'un repas et plongeon dans la piscine ! 
    Nous avons hâte de te retrouver ou de faire ta connaissance, toi qui nous suit sur Facebook et nos sites - 
    Contact - 06 92 79 70 26

    accueil

    CULTE/SERVICE  OUEST ERMITAGE


    votre commentaire
  • Ile de la Réunion - Espace Foi Sans Frontières - OUEST.

    baptêmes par immersion

    Un nouveau service de BAPTÊMES PAR IMMERSION se prépare dans le lagon  dimanche 21 avril 2019 de l'Ermitage. Nous vous communiquerons la date très bientôt -

    Vous habitez la Réunion et que vous envisagiez un baptême par immersion ou que vous vous posiez des questions quant à ce sujet, le pasteur Vincent Esterman est disponible pour en parler et vous apporter un éclairage biblique si vous le souhaitez .....UN SIMPLE COUP DE FIL SUFFIT - 06 92 79 70 26

    accueil

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique